Par Arthur Avranches - Tout savoir sur le portage salarial

Devant le succès grandissant que connait le secteur du portage salarial, certaines sociétés tentent de tirer leur épingle du jeu en proposant des frais de gestion très avantageux aux consultants en quête d’émancipation. Qu’est-ce qui se cache derrière ces conditions tarifaires particulièrement basses ? Quels sont les critères à garder en vue au moment de choisir sa société de portage salarial ? Nous vous éclairons sur ce sujet crucial !

Portage salarial pas cher, oui, mais à quel prix ?!

En recherchant « portage salarial pas cher », vous êtes sans doute tombé sur quelques sites vous proposant de profiter de ce statut à moindre coût, en bénéficiant notamment de frais de gestion (ou commissions) situés sous le seuil des 5 %. Des offres plutôt alléchantes qui tranchent assez nettement avec les conditions tarifaires proposées par d’autres sociétés, mais qui posent également question : qu’est-ce qui explique en effet une telle différence ?

En règle générale, aussi attirantes soient-elles, les offres qui se vantent de pouvoir vous faire accéder aux avantages du portage salarial à moindre coût brillent par des prestations souvent décevantes. Rappelons en effet que la qualité de l’accompagnement dont bénéficie le consultant indépendant dans le cadre de son activité est en grande partie liée aux frais de gestion pratiqués, dont le taux moyen se situe généralement aux environs de 10 %. Une commission qui assure non seulement la prise en charge administrative et comptable de son activité, mais aussi un certain nombre d’autres services (formations professionnelles, offres de missions, assistance juridique, accompagnement salarial, optimisation fiscales, écoute et accompagnement personnel, réseautage, événements…) qui dépendent de chaque société.

 En savoir plus : Frais de portage salarial

Lorsque cette commission tombe à 3 % ou 4 %, il devient alors mécaniquement impossible pour l’entreprise de proposer un accompagnement digne de ce nom à ses salariés portés. C’est pourtant tout l’intérêt de cette forme d’emploi, qui permet à des experts de profiter de l’indépendance en conservant tout ce qui fait l’attrait du salariat !

Pour compenser des frais de gestion peu élevés, certaines sociétés vont même plus loin en appliquant des frais additionnels au moment d’éditer les bulletins de paie de leurs consultants ; des frais dont il est parfois bien difficile de comprendre la véritable raison d’être.

Pourquoi ne pas céder aux sirènes du portage salarial low cost ?

Pour certains travailleurs indépendants, ceux-là mêmes qui hésitent entre le salariat et l’entrepreneuriat, le portage salarial coûterait trop cher. Si l’on cumule le taux de frais de gestion appliqué et le versement des cotisations sociales, il est vrai que le consultant doit se séparer d’environ la moitié de son chiffre d’affaires, d’où l’attrait généré par les solutions « plus abordables ». Ce serait toutefois oublier que derrière ces divers prélèvements se cachent également de nombreux avantages.

Tout d’abord, puisqu’il bénéficie du statut de salarié, le consultant en portage salarial est affilié au régime général de la sécurité sociale et profite ainsi d’une bonne couverture sociale de base. Il peut par ailleurs demander l’ouverture de ses droits au chômage durant ses périodes d’inactivité.

De plus, en contrepartie des frais de gestion, celui-ci peut profiter d’un certain nombre de services qui vont de l’accompagnement administratif et juridique à la mise en réseau, en passant par l’accès à des offres de missions en exclusivité et une assurance RCP.

Par rapport au salariat traditionnel et aux principaux statuts du consultant, le portage salarial n’est donc pas si cher, en particulier si l’on prend en compte tous les bénéfices qu’il comporte. Pour pouvoir profiter de la même prise en charge administrative et d’une protection sociale équivalente, le travailleur indépendant doit dépenser au moins tout autant.

L’intérêt de collaborer avec une société de portage de confiance

Chez Cadres en Mission, les frais de gestion sont fixés à 10 %, 9 % ou 7 %. Un pourcentage dégressif qui dépend du chiffre d’affaires cumulé par le consultant.

En échange de cette commission, ce dernier profite :

  • D’un réseau de plusieurs milliers d’experts avec lesquels échanger, évoluer et prospecter
  • D’une assistance juridique complète pour des missions parfaitement cadrées
  • D’un accompagnement personnalisé assuré par un interlocuteur local et dédié
  • De la mise en valeur de son profil sur une CVthèque en ligne innovante
  • De conseils pour optimisation sociale et fiscale au bénéfice du consultant
  • De conseils au regard de la situation du consultant par rapport à l’assurance chômage
  • De la possibilité de souscrire à un PEE ou PERCO
  • De zéro frais supplémentaires sur la prise en charge des frais de fonctionnement et de zéro marges sur les frais refacturés au client
  • De la gestion de ses obligations comptables et administratives
  • D’un salaire garanti, même lorsque ses factures ne sont pas réglées à temps
  • D’une assurance RCP pour des missions en toute sérénité
  • D’une sélection de missions et d’appels d’offres proposés en exclusivité
  • D’une mutuelle d’entreprise très avantageuse
  • Du remboursement d’une partie des frais professionnels non pris en compte par ses clients
  • D’une offre de formations pour apprendre le métier de consultant et l’aider à développer son activité dans les meilleures conditions.

En somme, au regard des multiples avantages dont vous pouvez bénéficier dans le cadre de votre portage salarial, vous conviendrez que les taux de gestion pratiqués par Cadres en Mission sont en définitive parfaitement raisonnables !

participation reunion information

Article rédigé le 23 Août 2018

Les commentaires sont fermés.