Depuis plusieurs années, l’essor du portage salarial s’est accompagné d’une multiplication des sociétés spécialisées dans ce domaine. Aujourd’hui, ce sont plus de 200 sociétés qui se partagent le secteur du portage salarial sur le territoire français. Une situation qui complique considérablement la tâche du travailleur indépendant à la recherche de la structure idéale pour héberger et développer son activité professionnelle.

Vous avez l’intention de devenir salarié porté afin d’exercer votre activité de formateur, de consultant ou de manager de transition ? Voici 6 moyens d’évaluer la viabilité et le sérieux d’une société de portage ! 

choix société portage

1/ La société de portage est-elle membre d’un syndicat ?

Comme dans la plupart des secteurs d’activité, les sociétés de portage salarial ont la possibilité d’adhérer à un syndicat. Bien que leurs approches puissent diverger sur certains points, ces organisations ont toutes pour vocation de défendre les intérêts du secteur et de ses acteurs.

Lorsqu’elle s’engage auprès d’un syndicat, la société de portage est invitée à signer une charte de déontologie qui l’engage à respecter les principes et les valeurs portés par le syndicat.

La première étape consiste donc à vérifier que la société de portage à laquelle vous souhaitez faire appel est effectivement engagée auprès du PEPS, le syndicat du portage salarial.

La société Cadres en Mission est pour sa part adhérente au PEPS (Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial), mais aussi au SNMT (Syndicat National du Management de Transition et du travail à temps partagé).

2/ La société de portage salarial est-elle connue et reconnue ?

Dans le secteur du portage salarial, on recense aussi bien des sociétés bénéficiant de plus de 15 ans d’expérience que des sociétés qui n’en sont encore qu’à leurs débuts. Si vous ne voulez prendre aucun risque pour le lancement de votre activité, il est préférable de choisir une structure ayant plusieurs années d’existence au compteur.

Mais l’ancienneté ne fait pas tout ! Prenez également en considération les avis des salariés portés qui ont travaillé avec la société de portage salarial afin de vous assurer de sa fiabilité.

Depuis sa création, en 1999, Cadres en Mission a eu la chance de collaborer avec des milliers de salariés portés. N’hésitez pas à consulter leurs avis pour vous forger votre propre opinion !

3/ La société de portage est-elle solide sur le plan financier ?

La santé financière de la société de portage est un autre aspect fondamental auquel vous devez être absolument attentif. Concrètement, cela consiste à vérifier le montant du chiffre d’affaires généré par la société et sa trésorerie nette afin de vous assurer que vous ne courrez aucun risque en signant votre contrat de travail.

Sachez toutefois que les sociétés de portage ont une obligation légale de souscrire une garantie financière afin de garantir le versement de la rémunération des salariés portés et des cotisations sociales, en cas de défaillance. Les membres du Syndicat PEPS sont tous à jour de cette obligation.

4/ La société de portage propose-t-elle un contrat de travail aux normes ?

Comme dans toute relation de travail impliquant un employeur et un salarié, la société de portage salarial et le consultant sont juridiquement liés par l’existence d’un contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée.

Pour avoir une valeur légale, ce contrat doit néanmoins inclure plusieurs clauses et mentions obligatoires telles que les modalités de calcul de la rémunération versée au salarié porté, les coordonnées du garant financier de la société de portage, un descriptif du domaine d’expertise, des compétences et des qualifications du salarié porté, etc.

S’il s’agit d’un CDD, le contrat de portage salarial doit en outre comporter des éléments supplémentaires : la date de fin de contrat, un descriptif de la mission et des conditions d’intervention, le prix convenu avec l’entreprise cliente, etc.

Veillez à lire attentivement votre contrat avant de le signer et n’hésitez pas à poser des questions sur les clauses qu’il comporte. Votre interlocuteur doit être en mesure de répondre à vos interrogations. Par conséquent, méfiez-vous des sociétés qui montrent une certaine réticence à vous répondre ou dont l’imprécision des réponses tend à dénoter une méconnaissance juridique évidente.

5/ La société de portage salarial est-elle transparente sur ses tarifs ?

Les frais de gestion perçus par la société de portage salarial, qui excèdent rarement les 10 %, sont également à prendre en considération lors de votre évaluation puisqu’ils vont déterminer votre rémunération mensuelle. Toutes les sociétés sérieuses vous donnent la possibilité de consulter les frais de gestion qu’elles pratiquent dans le cadre de leurs contrats de portage.

Toutefois, prenez garde aux frais de gestion trop attractifs. S’ils sont évidemment alléchants pour le consultant à la recherche d’une rémunération conséquente, ils cachent souvent d’autres frais cachés ou des services insuffisants.

Cadres en Mission vous propose de découvrir en détail les modalités de calcul de ses frais de gestion ainsi que son simulateur de revenus.

6/ La société de portage offre-t-elle un encadrement et un accompagnement de qualité ?

Outre leur ancienneté, leur solidité financière ou les frais de gestion qu’elles prélèvent sur le chiffre d’affaires réalisé par les consultants, les sociétés de portage se distinguent également sur le plan des services qu’elles proposent. Ce dernier aspect est fondamental, car il peut avoir des répercussions importantes sur la réussite de votre projet.

Il convient donc de vous renseigner au préalable sur les moyens mis en œuvre par la société de portage pour l’accompagnement des consultants : conseiller personnel, service juridique, formations, offres de missions, implantations locales…

Il vous reste encore des questions en suspens ? L’inscription à une réunion d’information est généralement le meilleur moyen de faire taire vos inquiétudes et obtenir des réponses détaillées à vos interrogations.

7/ La société de portage salarial est-elle dotée d’une antenne locale ?

Quand on travaille avec une société de portage salarial, il est indispensable de rencontrer régulièrement ses interlocuteurs, notamment son directeur régional, afin de faire le point sur sa situation et ses projets. Par conséquent, pensez à bien vérifier que la société possède des agences locales proches de votre lieu d’exercice, pour ne pas devoir vous contenter de contacts impersonnels par mail ou par téléphone.

Avec ses 27 implantations sur le territoire français, Cadres en Mission propose un accompagnement de proximité pour chacun de ses consultants.

Aller plus loin sur la société de portage salarial :