Par Vanessa VANDERHAEGHEN - Tout savoir sur le portage salarial

Vous êtes traversé par des envies d’ailleurs ? Vous souhaitez exporter votre expertise à l’étranger tout en profitant d’un cadre de travail sécurisé ? Et si vous profitiez des atouts du portage salarial et plus spécifiquement de l’accompagnement de Cadres en Mission pour travailler à votre compte depuis le pays de votre choix ?

 

Est-il possible de travailler en freelance depuis l’étranger ?

Attirés par une autre culture qu’ils souhaitent découvrir ou une mission aux modalités particulièrement avantageuses et/ou poussés par l’envie de devenir Digital Nomades, nombre de travailleurs indépendants font le choix de partir travailler à l’étranger, avec une entreprise locale ou pour aider un client français qui souhaite s’implanter sur un nouveau marché, par exemple.

S’il est tout à fait autorisé de travailler à l’étranger en qualité de freelance, cette possibilité s’accompagne toutefois de certaines restrictions et règles qu’il est important de connaître avant de se lancer.

Sur le plan fiscal, la résidence fiscale se définit selon plusieurs critères : le lieu de l’activité, les conventions fiscales entre les pays, l’intérêt économique du consultant…

Pensez également à vérifier si le pays dans lequel vous comptez vous rendre a signé une convention fiscale avec la France, vous permettant ainsi d’échapper à une éventuelle double imposition.

Quelles sont les démarches à effectuer pour son activité ?

Travailler à l’étranger est un rêve que partagent beaucoup de professionnels. Un rêve qui nécessite toutefois un certain nombre de formalités qui s’apparentent souvent à un dur retour à la réalité. Les démarches auxquelles doit faire face le freelance dépendent de chaque pays. Il est donc indispensable de se renseigner en amont pour connaître les spécificités du pays, en contactant les autorités compétentes et en faisant appel aux lumières et aux conseils des détachés/expatriés ayant déjà réalisé ce genre de formalités.

Mais quel genre de formalités justement ?

✅ Se mettre à jour en matière de vaccins et passer un examen médical avant de partir ;

✅Demander sa carte européenne d’assurance maladie ;

✅Vérifier la couverture médicale proposée par son assurance maladie et sa mutuelle ainsi que le rapatriement ;

✅Trouver un logement et organiser son déménagement ;

✅Réserver ses billets d’avion, de train… ;

✅Faire son passeport et un permis de conduire international ;

✅Obtenir un Visa ou un permis de travail ;

✅S’inscrire au Registre des Français établis hors de France. Pour les séjours de moins de 6 mois, il est recommandé pour des raisons de sécurité, de s’enregistrer sur la plate-forme Ariane du ministère des Affaires Étrangères.

Évidemment, tous les pays n’impliquent pas autant de démarches, surtout si le pays en question fait partie de l’Union européenne. Cependant, travailler à l’étranger en tant que freelance n’est jamais totalement anodin. Il vaut mieux le savoir avant de se lancer !

Comment le portage salarial permet-il de travailler en freelance à l’étranger ?

Dispositif apprécié par un nombre croissant de professionnels, le portage salarial est parfaitement adapté à l’exercice d’une activité de freelance à l’étranger. Bénéficiant du statut de détaché ou d’expatrié, en fonction de la durée de sa mission, mais aussi du pays d’accueil, le freelance peut continuer à profiter des avantages du portage salarial, même à plusieurs milliers de kilomètres de la France :

  • Un contrat de droit français
  • Une sécurité digne de celle dont profitent les salariés « classiques » : protection sociale complète, mutuelle d’entreprise assurance responsabilité civile professionnelle, indemnités chômage, congés payés…
  • Une liberté dans le choix des missions, de la rémunération, de l’organisation au quotidien, dont seuls les indépendants peuvent profiter
  • Le remboursement des frais professionnels non facturables au client, ou frais de fonctionnement dans la limite du per diem. Si les frais du consultant dépassent le per diem, le remboursement se fait alors au réel, sur la base des justificatifs des dépenses engagées
  • Une rémunération mensuelle qui s’appuie sur le chiffre d’affaires réalisé.

Le portage salarial international, c’est aussi une absence de démarches administratives en lien avec l’activité du freelance, laissant ce dernier libre de se concentrer sur sa prospection commerciale, sa formation et, bien sûr, la réalisation de ses missions.

Reste à trancher la question de l’expatriation ou du détachement, dont le choix dépend à la fois du lieu où se déroule la mission, de la durée de cette dernière, mais aussi des objectifs du professionnel. En règle générale, le détachement se destine aux missions courtes réalisées dans un pays proche de la France, tandis que l’expatriation est plutôt adaptée aux missions d’une durée de plus de six mois prenant place dans un pays plus lointain.

Le portage salarial international chez Cadres en Mission 

Spécialiste du portage salarial, Cadres en Mission propose un accompagnement complet aux professionnels qui souhaitent s’expatrier pour réaliser une mission à l’étranger pendant une période plus ou moins longue.

Cet accompagnement personnalisé, assuré par les experts du département international de Cadres en Mission, s’articule autour de plusieurs points :

  • Une étude personnalisé de la faisabilité du projet qui tient compte des besoins du consultants ;
  • Des pistes d’optimisation de son activité sur le plan financier et fiscal
  • Une prise en charge des formalités administratives et des relances en cas de factures impayées ;
  • Une mutuelle adaptée aux besoins des détachés/expatriés ;
  • Une assurance RC Pro couvrant le professionnel, même en dehors des frontières de la France ;
  • Une aide et une orientation à la négociation pour les contrats de prestation, avec frais couverts par le client, per diem ;
  • Une facturation et des règlements en devises étrangères si souhaité ;
  • Un entretien avec les clients étrangers pour répondre à leurs questions (en Français ou en Anglais).

À l’heure actuelle, les missions effectuées à l’étranger représentent environ 20 % des missions hébergées chez Cadres en Mission. Des centaines de consultants, formateurs et managers de transition se sont déjà lancés dans l’aventure en passant par notre offre de portage salarial international. Et si vous étiez le prochain ou la prochaine ?

Article rédigé le 27 Juil 2021

Les commentaires sont fermés.