Comparativement aux autres statuts, le portage salarial offre aux cadres qui se trouvent sur le marché du travail une solution alternative à l’emploi salarié, soit provisoire entre deux contrats de travail, soit plus pérenne pour ceux qui se lancent dans l’aventure entrepreneuriale.

Le statut du portage salarial permet de percevoir les allocations chômage en totalité si le consultant n’a pas travaillé pendant le mois civil ou partiellement si le salaire brut perçu est inférieur au montant brut de l’allocation chômage.

 

Avantages portage

 

  • La gestion de vos tâches administratives, comptables et fiscales seront déléguées à Cadres en Mission qui les prendra en charge. De cette façon, vous ne perdez plus votre temps sur des tâches sans valeur ajoutée et vous vous concentrez sur votre cœur de compétences.
  • Vous pouvez aussi créer votre activité sans pour autant créer de structure juridique pour tester votre marché et éviter ainsi l’investissement risqué de ressources personnelles.
  • Vous bénéficiez du statut de salariéprocuré par Cadres en Mission et de tous les avantages liés à la protection sociale des salariés : sécurité sociale, retraite, prévoyance, assurance chômage, mutuelle…
  • Vous avez la liberté de constituer et gérer votre clientèle comme bon vous semble.
  • Vous rejoignez un réseau de consultants afin de développer votre carnet d’adresses et d’augmenter votre visibilité sur votre secteur d’activité.
  • Vous gérer votre temps comme vous le désirez, en fonction de vos objectifs professionnels et de votre vie sociale.
  • Vous pouvez bénéficier de formations professionnelles allant de l’élaboration de votre offre de services à la communication, en passant par l’organisation de votre action commerciale pour renforcer vos compétences.
  • Vous pouvez bénéficier des agréments, du numéro de formateur et des certifications de votre société de Cadres en Mission.
  • Si vous êtes consultant formateur, vous facturez hors TVAles formations pour les organismes non soumis à la TVA.
  • Vous décidez du montant de vos honoraires et les transformez en salaires qui ne sont plus fixés selon la grille salariale d’un employeur, mais selon vos compétences commerciales et professionnelles.

 

Grégory Maubon

 

Grégory MAUBON | Consultant expert en réalité augmentée

 

« J’avais besoin d’un statut suffisamment souple pour pouvoir tester le marché. »

 

 

Avantages pour l’entreprise faisant appel au porté :

  • L’entreprise peut renforcer ses ressources selon ses besoins et les variations de son activité.
  • Elle diminue ainsi les coûts de gestion de ses ressources humaines et gagne en flexibilité.
  • Le client peut faire appel à des experts à forte valeur ajoutée selon son propre besoin.
  • Le portage salarial permet à l’entreprise de répondre à un besoin immédiat et urgent plutôt que d’avoir recours à un recrutement qui nécessite plus de temps.

 

Les inconvénients du portage salarial :

  • Le coût de la prestation de portage salarial est à prévoir pour le porté. Il correspond aux frais de gestion prélevés sur son chiffre d’affaires (5 à 10%). Ces coûts restent en général bien inférieurs à ceux nécessaires pour une création d’entreprise.
  • Afin que la mission puisse être réalisée, le montant doit dépasser un montant fixé par la réglementation du portage salarial. Le prix de vente de la mission doit être supérieur à 300€ par jour.
  • Le coût des charges sociales et fiscales imputé sur le salarié porté est plus élevé que dans le cadre d’un statut autoentrepreneur ou d’un indépendant cotisant au RSI. Mais les couvertures sont également nettement plus avantageuses (maladie, prévoyance, mutuelle, assurance chômage notamment).
  • Pour les entreprises, le montant des honoraires est plus élevé que le coût salarial chargé. Mais ce coût reste en général très inférieur aux coûts des sociétés de conseil qui proposent des prestations équivalentes. Contrairement à une embauche, les entreprises n’ont pas à affecter de ressources pour gérer la vie professionnelle du cadre, ni en général de ressources à affecter pour sa formation, … ou son licenciement.