Le consultant en portage salarial perçoit une rémunération mensuelle dont le montant dépend de plusieurs facteurs : chiffre d’affaires, frais de gestion, frais refacturés et non facturés. Découvrez le fonctionnement du salaire en portage salarial, ses spécificités et son mode de calcul.

salaire portage salarial

Salaire en portage salarial : comment ça marche ?

En tant que salarié, le consultant en portage salarial perçoit une rémunération. Celle-ci lui est versée par son employeur, c’est-à-dire la société de portage. Le versement de ce salaire mensuel, lié à l’existence d’un contrat de travail, constitue une obligation légale inscrite dans l’ordonnance n° 2015-380 du 2 avril 2015 relative au portage salarial.

Le montant du salaire mensuel, dont le versement intervient dès le premier mois d’activité, repose principalement sur le chiffre d’affaires généré par le consultant au cours du mois. Rappelons que le consultant est libre de négocier le montant de ses honoraires avec sa clientèle, même si son taux journalier doit être supérieur à 300 €.

 

Calcul du salaire en portage salarial

Le salaire brut du consultant en portage est constitué de l’ensemble de ses honoraires, ses congés payés accumulés ainsi que sa prime de précarité en cas de fin de mission (en CDD).

Le salaire net correspond quant à lui au salaire brut, duquel sont déduits les frais de gestion (correspondant de 5 à 10 % du chiffre d’affaires), les cotisations sociales, ainsi que la mutuelle obligatoire d’entreprise. Ce solde est reversé au consultant sous forme de prime d’objectif, après règlement des factures par ses clients.

Les frais de fonctionnement déclarés par le consultant dans le cadre de son compte-rendu mensuel d’activité peuvent également lui être restitués, en plus de sa rémunération de base, dans la limite de 30 % de son salaire brut. Un revenu complémentaire qui est par ailleurs non imposable !

Finalement, la rémunération nette perçue par le consultant représente entre 47 % et 50 % du montant HT des honoraires facturés à sa clientèle.

Une rémunération minimale garantie

Les factures qui ne sont pas honorées en temps et en heure peuvent avoir un impact important sur la trésorerie d’une entreprise. Le consultant en portage salarial est quant à lui en grande partie protégé de ce risque grâce au dispositif avantageux dont il bénéficie. Que les honoraires soient versés ou non par son client, il perçoit ainsi une rémunération garantie, calculée au prorata des heures travaillées et selon le taux horaire minimum défini dans son contrat de travail.

À noter que ce taux est au moins égal à celui correspondant à la classification à laquelle appartient le consultant dans la convention collective du portage salarial, servant de cadre de référence aux professionnels du portage salarial. À noter que cette grille des salaires minima bruts est mise à jour chaque année.

Simulation de salaire en portage salarial

Le salaire perçu par le consultant dépend de plusieurs facteurs : le montant des honoraires négociés dans le cadre de sa mission, le pourcentage des frais de gestion prélevés par la société de gestion, ses congés payés et ses frais de fonctionnement.

Quelques exemples valent mieux que mille mots. Pour vous aider à comprendre concrètement le principe de calcul de votre rémunération dans le cadre du portage salarial, nous vous proposons deux exemples de rémunération.

Si vous souhaitez connaître le salaire que vous toucherez en portage, essayez notre simulateur de rémunération !

1er cas

  1. Vous effectuez une mission de 10 000 € en Janvier, le client paie en Février.
  2. Les frais de gestion appliqués par Cadres en Mission sont de 10%.
  3. La rémunération nette est de 47,75% de la facturation HT.

 

Janvier Février

Facturation HT

10 000

0

Paiement client

0

10 000

Heures travaillées

70

0

Salaire selon les heures déclarées

1120,00

0

Prime d’objectif

0

3939,87

Prime de précarité

112,00

393,99

Congés payés

123,20

433,38

Salaire brut

1355,20

4767,24

Salaire net

1057,06

3718,45

 

2nd cas

  1. Les frais de gestion sont de 8%.
  2. La rémunération nette et les frais de fonctionnement sont de 52,17% de la facturation HT.

 

Janvier Février Mars Avril

Facturation HT

10 500

3000

7500

0

Paiement client

0

10 500

3000

7500

Heures travaillées

20

70

50

0

Salaire selon les heures déclarées

320,00

1120,00

800,00

0

Prime d’objectif

0

3428,73

470,59

3879,24

Prime de précarité

32,00

377,16

47,06

387,92

Congés payés

35,20

414,87

51.76

426,72

Salaire brut

387,20

5503,96

1537,41

4693,88

Salaire net

302,02

4293,09

1199,18

3661,22

Frais de fonctionnement

500,00

500,00

500,00

0

Total perçu par le consultant

802,02

4793,09

1699,18

3661,22

D’autres contenus à lire sur notre guide du salarié porté :