Par Marine Lemay - Trouver & décrocher des missions

La crise sanitaire relative à la pandémie de Covid-19 a provoqué un effet de sidération dans le monde entier. Retenant leur souffle comme un seul homme, guettant les perspectives d’un hypothétique « retour à la normale », les professionnels de presque tous les secteurs ont été contraints de s’adapter aux nouvelles règles imposées par le confinement, non sans certaines difficultés et hésitations. Et si cette pause forcée était l’occasion de changer de perspective et de transformer l’inquiétude en opportunité pour votre networking ?

Consolider son réseau

Faute de temps à consacrer au réseautage, il est vrai, souvent énergivore, cette activité pourtant essentielle est parfois mise de côté par des consultants qui préfèrent se concentrer sur des tâches jugées plus essentielles, comme la prospection commerciale ou la réalisation de missions. Pourquoi ne pas profiter de cette période de confinement, synonyme de baisse d’activité pour de nombreux consultants, pour travailler sur cet aspect peut être négligé de votre activité ?

Commencez par prendre des nouvelles de vos contacts, qu’il s’agisse de clients, partenaires, chefs d’entreprise, consultants de votre réseau… Inscrivez-vous dans une logique d’écoute, encore plus qu’en temps normal. Aussi, efforcez-vous de vous montrer positif, en évitant de vous plaindre des conséquences du confinement. Vos contacts ont en effet besoin d’un moteur pour avancer, pas d’un boulet à traîner, surtout dans une période aussi anxiogène.

Prenez également le temps de renouer des liens avec vos anciens clients, anciens collègues et contacts croisés au détour d’un salon ou un apéro professionnel avec lesquels vous n’avez jamais vraiment pris le temps d’échanger… Si vous ne voulez pas vous montrer trop invasif, privilégiez le mail ou un petit message sur LinkedIn !

Si vous décidez de contacter un prospect ou un ancien client, démarrez la conversation avec une question ouverte (par exemple : « Comment se passe le confinement de votre côté ? ») pour ne pas brusquer votre interlocuteur en lui donnant l’impression que vous voulez profiter de la situation pour signer un nouveau contrat. Par contre, assurez-le de votre disponibilité au cas où il aurait besoin de vos compétences. N’oubliez pas : du temps passé avec un client n’est jamais du temps perdu !

À l’image des opérations menées par certaines marques, faites preuve de solidarité et de partage en aidant vos contacts à passer cette période difficile, en veillant toutefois à être le plus sincère possible pour ne pas que cet élan de générosité passe pour un acte intéressé.

➡️ Aller plus loin : Développer son réseau professionnel

Quels outils pour réseauter en temps de confinement  ?

Moins de déplacements, c’est aussi potentiellement plus de disponibilité et plus de temps passés devant votre écran d’ordinateur ou votre smartphone. Si pour certains professionnels, notamment les indépendants exerçant une activité de conseil auprès des entreprises, le télétravail est devenu une seconde nature, n’oublions pas qu’une majorité de collaborateurs ont découvert les spécificités du travail à la maison à l’occasion de la crise sanitaire.

Obligeant les télétravailleurs à trouver de nouveaux moyens pour communiquer entre eux et avancer sur leurs projets, le confinement a permis à certaines solutions de tirer leur épingle du jeu, notamment du côté des applis de visioconférence : FaceTime, WhatsApp, Skype, Zoom, Google Meet, Facebook Messenger… Si vous ne vous y êtes jamais essayé, c’est donc le moment ou jamais de vous y mettre, d’autant que la place occupée par ces solutions devrait logiquement croître de mois en mois, même après la levée du confinement.

Attention : même si vos interlocuteurs sont conscients des conditions potentiellement dégradées dans lesquelles vous exercez (c’est aussi leur quotidien), ce n’est pas une raison pour négliger votre présentation ou l’intérieur de votre logement (tout du moins, ce qui est visible par le biais de votre webcam) !

Cette période est aussi l’occasion de prendre le temps de mettre à jour votre page LinkedIn, de faire des recommandations, de faire le ménage dans vos contacts, de créer de nouvelles connexions et de revoir vos compétences. En somme, d’être plus actif sur les réseaux sociaux en prenant soin de vous fixer des objectifs précis avant d’allumer votre ordinateur.

➡️ Aller plus loin : Freelance : 4 astuces pour être visible sur LinkedIn

Préparer l’après-confinement

Même si de nouveaux épisodes de confinement sont à craindre, cette période quelque peu hors du temps ne va pas durer éternellement. Autrement dit : profitez de cette pause qui vous est imposée à domicile pour anticiper la sortie de crise.

Par exemple :

  Préparez une liste de contacts importants auxquels vous pourrez envoyer des encouragements et des messages de soutien en temps voulu.

  Étudiez de très près les dernières tendances en lien avec votre marché, qui aura sans doute été grandement impacté par la crise, pour pouvoir vous positionner intelligemment.

  Établissez un plan de communication pour inviter les entreprises en difficulté à vous contacter si elles en ressentent le besoin. Encore une fois, ne soyez pas trop direct pour ne pas passer pour un simple arriviste.

  Effectuez une veille approfondie sur les événements networking encore maintenus dans votre secteur et les nouvelles alternatives « online » qui ne manqueront pas de fleurir dans les mois à venir. Et pourquoi pas organiser votre propre webinaire ou évènement en ligne ?

  Passez en revue votre CV, vos cartes de visite, votre page professionnelle (et votre site internet si vous en possédez un). Cela pourra potentiellement vous être utile par la suite.

  Formez-vous aux « outils de réseautage » dont vous pourrez profiter dans le cadre de votre activité et faire bénéficier votre réseau professionnel.

Article rédigé le 25 Mai 2020

Les commentaires sont fermés.