Par Arthur Avranches - Décrocher des missions

En tant que professionnel indépendant, vous êtes sans nul doute conscient de l’importance de vous constituer un réseau et de l’entretenir. Créer un réseau, d’accord, mais dans quel but ? Et de quelle manière vous y prendre ? Nous vous proposons de découvrir la marche à suivre pour réseauter intelligemment et de manière efficace.

Pourquoi se constituer un réseau ?

Vous venez de vous inscrire à un salon professionnel, comme ceux qu’organisent régulièrement les sociétés de portage salarial, dans l’espoir d’y faire de fructueuses rencontres. Seulement voilà ; vous ne connaissez personne, ou au mieux, vous savez mettre vaguement des noms sur quelques visages déjà croisés en d’autres occasions. Quelle attitude adopter pour tirer profit de cette situation afin de créer ou développer votre réseau ?

Tout d’abord, avant de chercher à vous constituer un réseau, commencez par vous demander en quoi ce réseau vous sera utile. Pourrait-il vous permettre de trouver de nouvelles missions ? Des partenaires ? Des conseils ? Un mélange de tout cela ? Sans objectif clair en tête, vous risquez de vous transformer en distributeur de cartes de visite, dépourvu de personnalité.

Apprendre à provoquer les opportunités

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, ne connaître personne quand on participe à un événement professionnel n’est en rien un inconvénient. D’un certain point de vue, c’est même plutôt une chance ! En effet, cette situation quelque peu inconfortable oblige l’indépendant à quitter sa zone de confort, ce qui lui est indispensable pour avancer.

N’oubliez jamais qu’un salon ou un déjeuner professionnel représentent avant tout des occasions de multiplier vos contacts ! Il serait donc regrettable d’y participer si c’est pour passer le plus clair de votre temps avec vos connaissances. Il est certes important de prendre des nouvelles de vos contacts, mais il est également essentiel de nouer de nouvelles relations professionnelles.

Pour vous aider dans cette tâche, nous vous conseillons de vous fixer des objectifs précis avant chaque événement. Il peut par exemple s’agir de vous faire un certain nombre de nouveaux contacts, de limiter le temps consacré à chaque rencontre ou d’entrer en contact avec des personnes en particulier.

L’attitude à adopter pour marquer des points

Quel que soit votre objectif, l’usage veut que vous montriez de l’intérêt à votre interlocuteur en l’écoutant attentivement. Profitez-en pour en apprendre un peu plus sur lui. En effet, gardez à l’esprit que sa présence n’est pas fortuite. Il est peut-être motivé par le désir de présenter son nouveau projet, de trouver une solution au problème qu’il rencontre actuellement ou tout simplement de développer son réseau, tout comme vous. carte remerciement visite

Par ailleurs, lorsque l’on vous tend une carte de visite, prenez en considération ce qui est inscrit dessus, au lieu de la ranger négligemment dans votre poche. En plus de constituer une marque de respect que votre interlocuteur saura assurément apprécier, vous aurez alors une bonne raison pour lui poser des questions afin d’en savoir davantage sur son domaine de compétences ou ses projets. En outre, si vous pensez que son profil est susceptible d’intéresser l’une de vos connaissances, n’oubliez pas de lui demander une seconde carte de visite !

Si l’attention vient à se porter sur vous, ce qui devrait logiquement arriver, ne faites pas l’erreur, ô combien classique, de vous étendre sur votre cursus, vos distinctions et vos clients, au risque de passer pour arrogant. Faites plutôt dévier la discussion sur vos projets ou vos envies. Qui sait, elles trouveront peut-être un écho favorable chez votre auditoire ? Prenez également garde à réserver votre éventuel discours commercial pour une autre occasion.

Il va sans dire qu’il est crucial de vous montrer positif dans votre manière de vous exprimer pour être pris au sérieux. Faites cependant preuve d’honnêteté en évitant de vous faire passer pour quelqu’un que vous n’êtes pas, dans l’unique but de vous attirer les faveurs de vos pairs. Personne n’est dupe, d’autant plus dans ce genre de contextes ; en agissant de la sorte, vous seriez rapidement démasqué et c’est alors votre crédibilité qui pourrait en pâtir sur le long terme.

Entretenir et mobiliser son réseau

Evidemment, réseauter ne se résume pas à distribuer des cartes de visite et en collectionner en retour. Un réseau se construit en effet sur le long terme et l’entretenir réclame beaucoup d’investissement personnel et de la patience.

Il ne s’agit donc pas de multiplier les contacts dans l’unique but de se constituer un répertoire bien garni. Au contraire, il est indispensable de tisser des liens profonds, apprendre à bien connaître les domaines de prédilection, les compétences et les besoins de chacun pour mobiliser son réseau quand il faudra en faire profiter un contact. Il n’y a qu’en agissant de cette manière que vous pourrez vous-même profiter des relations que vous avez liées, le moment venu.

Découvrez notre mode d’emploi pour booster sa visibilité sur LinkedIn !

Article rédigé le 18 mai 2017

Les commentaires sont fermés.