Par Johan Sellitto - Trouver & décrocher des missions

Recherchés par des entreprises en quête de compétences, les experts en informatique profitent d’un taux d’employabilité ayant de quoi rendre jaloux bien d’autres professionnels. Conscients de cette grande popularité, nombre d’entre eux, jeunes profils y compris, choisissent de se détourner du salariat pour proposer leurs services en tant qu’indépendants et ainsi devenir consultants informatiques. Encore leur faut-il trouver des missions à la hauteur de leurs attentes !

 Le freelance informatique : un profil particulièrement convoité

Parmi tous les secteurs d’activité, le domaine de l’informatique est sans doute l’un de ceux qui évoluent le plus rapidement, du fait notamment d’un changement technologique continuel et d’une obsolescence rapide des pratiques.

La conséquence directe de cette évolution technologique constante est un besoin régulier de compétences pointues du côté des entreprises qui ne peuvent se permettre de se laisser distancer par des concurrents plus réactifs qu’elles. Parallèlement à cela, les experts en informatique tendent à s’éloigner du statut du salariat, afin de regagner en liberté et augmenter leurs revenus.

Résultat : les entreprises éprouvent une difficulté croissante à recruter en interne des profils d’informaticiens capables de répondre à leurs besoins, en particulier pour les problématiques se rapportant au cloud, la sécurité, la data ou le digital. De plus, la solution de l’embauche n’est pas toujours envisageable, au regard de l’aspect souvent ponctuel et très spécifique des missions.

Pour couronner le tout, la plupart des entreprises, même celles dont le domaine d’activité est totalement éloigné de celui des nouvelles technologies, sont aujourd’hui concernées de près ou de loin par l’informatique, ne serait-ce que pour assurer la sécurité de leurs données, la création ou la mise à jour de leur site internet…

En somme, cette pénurie de candidats, du moins dans certains domaines, couplée à la nécessité de s’adapter rapidement aux contraintes de leur marché, oblige les entreprises à puiser dans le riche vivier de compétences que forme la grande communauté des freelances informatique.

 Trouver une mission informatique : quelle voie suivre ?

Être convoité, c’est bien, mais cela ne garantit pas forcément au freelance informatique de trouver des missions intéressantes ou assez rémunératrices. Voici les principales pistes sur lesquelles se concentrer pour dénicher les meilleures offres.

 Les job boards généralistes et spécialisés

Beaucoup de consultants informatiques indépendants se tournent tout naturellement vers les job boards, ces plateformes spécialisées truffées d’offres de mission en tous genres, facilitant la mise en relation des entreprises avec des indépendants. Citons par exemple Hopwork, 404Works, ProvideUp ou encore Codeur.com, parmi les sites les plus populaires.

Ces différentes plateformes ne reposent pas nécessairement sur les mêmes règles de fonctionnement et n’offrent par conséquent pas les mêmes avantages. D’une manière générale, s’il est possible de trouver assez rapidement des missions intéressantes par leur biais, la concurrence parfois féroce pousse certains indépendants à brader leurs honoraires, au détriment de la réalité des prix du marché.

 Les réseaux sociaux professionnels

Les réseaux sociaux, tant professionnels (LinkedIn, Viadeo) que généralistes (Twitter en tête), permettent également d’accéder à de nombreuses opportunités professionnelles, à condition que le freelance informatique se donne la peine de les utiliser à bon escient : en suivant les entreprises qui comptent dans le secteur, en utilisant les bons mots-clés pour rechercher précisément des offres d’emploi, en interagissant avec les autres utilisateurs…

Mieux encore, ces plateformes peuvent être l’occasion de mettre en avant ses connaissances et son expérience par le biais d’un portfolio ou d’articles sur des sujets ayant trait à sa spécialité. De quoi travailler sa e-réputation et, dans un second temps, susciter l’intérêt d’entreprises en quête de ressources talentueuses.

 La force du networking

Rares sont les travailleurs indépendants qui peuvent se permettre de faire l’impasse sur le développement d’un réseau professionnel solide et cohérent, notamment si leur objectif principal est de décrocher des missions intéressantes. Aussi compétent puisse-il être, le travailleur indépendant spécialisé dans l’informatique ne fait pas exception à la règle.

Comment bâtir son réseau ? En participant à des salons, des ateliers ou des concours (le secteur de l’informatique et du web est particulièrement généreux en la matière), en rendant des services à d’autres professionnels, en proposant son aide dans des associations locales ou nationales…

Avec Cadres en Mission, le freelance peut en outre profiter de son intégration au sein d’un pôle d’expertise informatique et des multiples événements organisés pour construire son réseau et trouver des missions qui correspondent à ses critères.

 Bien négocier sa mission freelance informatique

Comme d’autres consultants indépendants appartenant au secteur de l’informatique, vous appréhendez peut-être la phase de négociation, durant laquelle vous allez devoir trouver des arguments prompts à convaincre votre prospect de vous faire confiance sans trop rogner sur vos prix.

 Aller plus loin : 5 techniques de négociation commerciale

Si vous êtes doté de compétences qui se caractérisent par leur rareté, sachez que vous partez déjà avec un avantage considérable. En effet, n’oubliez pas que votre prospect est avant tout là pour votre expertise, qu’il aura peut-être du mal à trouver ailleurs. Par conséquent : faites preuve de fermeté !

Outre votre panel de compétences, d’autres critères peuvent jouer en votre faveur : votre niveau d’expérience dans le domaine évidemment, mais aussi l’urgence ou l’enjeu représenté par le projet. Il s’agira donc de jouer sur ces différents leviers pour atteindre votre but : la signature du contrat !

Dans tous les cas, fixez-vous un tarif en dessous duquel vous ne souhaitez pas descendre, afin de conserver un bon seuil de rentabilité, avant le début des négociations. Si vous devez malgré tout faire des concessions, celles-ci doivent s’accompagner de contreparties. En d’autres termes, tentez de trouver le point d’équilibre pour inscrire votre intervention dans une relation gagnant-gagnant !

 Aller plus loin : Tarif en freelance : comment fixer et négocier votre prix ?

 

Vous êtes freelance informatique et recherchez un statut indépendant pour encadrer vos missions ? Avez-vous pensé au portage salarial ? Participez à l’une de nos réunion d’information pour savoir si ce statut est fait pour vous !

participation reunion information

Article rédigé le 13 Juil 2018

Les commentaires sont fermés.