Par Vanessa VANDERHAEGHEN - Tout savoir sur le portage salarial

Vous avez besoin de renforcer votre équipe pour développer un projet ? Embaucher en CDI ou en CDD semble parfois hors de portée… trop coûteux, trop engageant. Rassurez-vous, il existe des alternatives. Faire appel à un freelance est une option qui présente de nombreux avantages et vous permet de limiter les risques pour votre entreprise. Voici tout ce que vous devez savoir pour réussir le recrutement d’un consultant externe.

Pourquoi recruter un freelance ?

Un freelance est un travailleur indépendant, qui ne fait pas partie du personnel de l’entreprise, mais qui vient lui prêter main forte le temps d’une mission. Plusieurs raisons peuvent amener une entreprise à engager un consultant externe :

  • Le manque de ressources humaines internes
  • Le manque de temps
  • Le besoin d’une expertise spécifique

Voyons en détail quels intérêts, mais aussi quelles limites représentent le recrutement d’un prestataire de service.

Les avantages de travailler avec un consultant externe

  • Flexibilité
    Pour répondre à un besoin très précis, vous allez proposer une mission définie et cadrée. En retour, le freelance propose un service qui répond parfaitement au besoin exprimé par l’entreprise : c’est du sur-mesure !
  • Expertise
    Quel que soit votre domaine d’activité, vous pourrez trouver des consultants spécialisés. Pour rester compétitif, les freelances se forment régulièrement et sont en veille active sur leur secteur d’activité. Ils acquièrent des compétences et une expérience qui font d’eux de véritables experts. 
  • Efficacité
    Non seulement le freelance à qui vous allez confier une mission est expert de son domaine, mais il a l’habitude de collaborer avec différentes entreprises. De fait, il s’adapte régulièrement à de nouveaux environnements, saisit rapidement le contexte et les enjeux, est autonome… Il a également tout intérêt à gérer sa mission dans le délai prévu initialement. Un professionnel disponible, opérationnel immédiatement et efficace, c’est généralement tout ce dont une entreprise a besoin !
  • Objectivité
    En faisant appel à un consultant externe, vous faites entrer un œil neuf dans l’équipe. Son expérience, ses compétences et sa vision vous permettront de prendre un peu de hauteur sur un projet, notamment sur les sujets les plus sensibles. En effet, le freelance n’est pas encore impliqué dans la vie de l’entreprise et les enjeux ne seront pas les mêmes pour lui que pour un salarié. 
  • Maîtrise des coûts
    Le recours à un prestataire externe permet à l’entreprise de ne pas alourdir sa masse salariale, et donc les charges liées à une embauche. C’est une option beaucoup moins engageante : l’entreprise conserve une certaine souplesse et peut agir en tenant compte du contexte économique et de sa situation financière. Les termes de la prestation seront établis en fonction des besoins de l’entreprise et du budget qu’elle peut y consacrer.
  • Simplification
    La collaboration entre une entreprise et un freelance est très simple à mettre en place. Les démarches administratives sont réduites à leur minimum et le process de recrutement mobilise généralement moins de personne. Engager un freelance sera donc beaucoup plus facile et plus rapide que s’il s’agissait de recruter en CDD ou en CDI.

Les limites du recrutement d’un freelance

  • Le freelance est libre
    Le freelance étant libre de choisir ses clients et ses missions. Il ne s’engage pas au-delà des clauses fixées par le contrat qui vous lie. 
  • Confidentialité
    Si une mission nécessite de traiter des données confidentielles, il peut sembler plus délicat de travailler avec un consultant externe plutôt qu’un salarié. Néanmoins, vous pouvez mettre les détails au clair dans le contrat qui vous lie en prévoyant des clauses de non-concurrence et de confidentialité.
  • Risques juridiques
    Lors d’une collaboration avec un consultant indépendant, assurez-vous de signer un contrat en bonne et due forme, en veillant par exemple à préciser que les deux parties restent indépendantes (sans lien d’autorité ou de subordination) afin de ne pas risquer de voir le contrat requalifié en CDI.

Comment recruter un freelance ?

Voici les 5 étapes à suivre pour réussir le recrutement d’un consultant indépendant :

    1. Définir son besoin : pour trouver le freelance à qui vous souhaitez confier la mission, vous devez commencer par lister précisément tous les besoins liés au projet (durée de la mission, budget, compétences requises, etc.).
    2. Choisir les bons canaux de diffusion : lorsque les besoins sont synthétisés et que l’annonce est rédigée, la recherche du bon candidat peut commencer. Pour être certain de toucher votre cible, il faut que vous communiquiez aux bons endroits (presse spécialisée, plateformes de freelances, etc.). Si vous êtes présent et actif sur LinkedIn, n’hésitez pas à relayer l’information. Vous pouvez aussi vous tourner vers des sociétés de portage salarial qui vous accompagneront dans le recrutement.
    3. Identifier le bon profil : après avoir reçu un certain nombre de CV, vous devrez sélectionner les freelances dont le profil semble correspondre à votre besoin, puis les rencontrer lors d’un entretien. Cette étape est certainement la plus chronophage.
    4. Fixer les clauses du contrat : lorsque vous aurez choisi le consultant avec lequel vous souhaitez collaborer, vous aurez à rédiger le contrat de prestation de service que vous allez conclure. Une étape tout aussi importante et délicate !

Quel statut privilégier pour une ressource temporaire ?

Le terme freelance désigne un travailleur indépendant, mais il ne s’agit pas d’un statut professionnel en soi. Votre prestataire peut gérer son activité sous différents régimes : micro-entreprise, SASU, EIRL, etc. 

Il peut aussi choisir un statut de salarié en optant pour une société de portage salariale. Le salarié porté conserve alors son indépendance tout en bénéficiant des avantages du salariat : protection sociale, congés payés, etc. Pour l’entreprise aussi, la collaboration avec un consultant en portage salarial comporte de nombreux atouts. 

Avant d’intégrer la société de portage, les profils des prestataires sont étudiés et sélectionnés en fonction de leur expertise. Pas de mauvaise surprise ! Les contrats de prestation sont relus et validés par la société de portage. Chez Cadres en mission, nous proposons un accompagnement personnalisé, qui peut aller de la publication de votre annonce jusqu’au recrutement de votre consultant. Vous avez l’assurance de trouver un consultant externe qualifié et expérimenté, sans passer un temps considérable sur les étapes du recrutement.

Bien intégrer le consultant externe à ses équipes 

Vous avez trouvé un prestataire à qui confier votre mission ? Vous allez maintenant pouvoir concentrer vos efforts sur l’intégration de ce freelance. Un bon accueil constitue une première marche vers une bonne collaboration. Un onboarding réussi repose sur trois axes.

Bien accueillir

On parle ici de l’aspect humain. Un accueil chaleureux et sincère sera évidemment apprécié. Prévenez vos équipes de l’arrivée d’un nouveau prestataire. Si la mission se réalise dans l’entreprise, prévoyez un poste de travail avant son arrivée et un temps de présentation avec l’équipe. Sentir que l’on est attendu et respecté, bien que ne faisant pas partie des ressources internes, donne le ton.

Bien informer

L’idée est de transmettre un maximum d’informations à votre freelance dans un temps réduit, sans le noyer sous un tas de documentations pour autant ! À la différence d’un salarié, le prestataire ne disposera du même temps d’intégration, mais vous devez lui transmettre les bases pour qu’il puisse rapidement comprendre votre entreprise, ses valeurs et sa mission. Vous attendez de lui qu’il soit rapidement opérationnel. Pour démarrer, il a donc besoin de toutes les informations qui lui permettront d’assimiler les enjeux et le contexte qui entourent le projet.

Bien communiquer

L’écoute et l’échange entre le consultant externe et l’entreprise doivent être fluides. Le freelance ne doit pas avoir peur de poser des questions, de dire ce qui va et ce qui ne va pas. Il sera d’autant plus efficace. Ses feedbacks d’expert et vos discussions devraient beaucoup vous apporter.

Le recrutement d’un consultant externe est une solution qui présente bien des avantages : l’entreprise bénéficie d’une flexibilité, d’une expertise et d’un gain de temps, tout en gardant la maîtrise de ses coûts. C’est une collaboration win-win !

Article rédigé le 17 Sep 2020

Les commentaires sont fermés.