Par Johan Sellitto - Devenir consultant indépendant

Caractérisé par son dynamisme et ses nombreuses opportunités commerciales, le secteur de l’immobilier jouit d’une popularité qui ne cesse de se confirmer d’année en année. Vous souhaitez savoir comment devenir consultant immobilier indépendant en tirant parti du portage salarial ? Découvrez nos conseils !

Pourquoi devenir conseiller immobilier indépendant ?

Qu’est-ce qui attire tant de professionnels vers les métiers de l’immobilier et notamment celui de consultant (ou mandataire) ?

Lorsqu’ils évoquent ce qui les motive le plus au quotidien, beaucoup de professionnels du secteur mettent tout d’abord en avant la dimension relationnelle de leur profession. En contact avec des propriétaires de biens, des acheteurs, des locataires et des réseaux d’agences, le conseiller immobilier rencontre de nombreuses personnes différentes chaque jour. Comprendre le projet de son interlocuteur, l’aider à trouver le bien de ses rêves et voir la joie illuminer son visage font partie des nombreuses satisfactions de ce métier.

Opter pour le conseil immobilier, c’est aussi s’assurer qu’aucun jour ne ressemble à un autre. Entre les recherches de biens et d’acheteurs potentiels, la mise à jour de la base d’annonces et leur mise en ligne, les déplacements, les visites et les phases de négociation, le mandataire immobilier n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer ! Une profession parfois difficile, où l’on ne compte pas ses heures, mais qui se révèle particulièrement gratifiante.

Payé à la commission, le consultant immobilier indépendant peut par ailleurs rapidement récolter les fruits de son investissement personnel !

 

bien ecouter pour négocier

 

 Quel statut pour devenir conseiller immobilier ?

Contrairement au négociateur immobilier qui a le statut de salarié, le consultant immobilier est un professionnel qui exerce en totale indépendance, même si ses missions l’amènent souvent à collaborer avec des agences immobilières et donc à se calquer sur leur stratégie commerciale afin de respecter leur image de marque. Quels sont les statuts juridiques dont il peut bénéficier ?

Le régime micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur) se caractérise par sa simplicité d’accès et sa comptabilité allégée. Une accessibilité qui a toutefois une contrepartie : le chiffre d’affaires annuel du conseiller immobilier en micro-entreprise est en effet limité à 33 100 € (seuil de 2017).

Inscrit au Registre Spécial des Agents Commerciaux, l’agent commercial est quant à lui lié à une agence immobilière, mais peut s’organiser en parfaite autonomie. S’il désire travailler avec une autre agence en complément, il doit toutefois obtenir l’autorisation de son mandant principal. Sans limitation de chiffre d’affaires, ce statut est toutefois assez complexe à gérer sur le plan comptable et administratif.

Avez-vous pensé au portage salarial immobilier ?

Face au peu de perspectives qu’offrent les quelques statuts indépendants auxquels ils peuvent accéder dans le cadre de leur activité, de plus en plus d’aspirants consultants immobiliers se tournent vers le portage salarial qui propose pour sa part un environnement plus sécurisé et moins « encombré » sur le plan administratif. Un statut qui combine en réalité ce que le salariat et entrepreneuriat ont de mieux à offrir.

Le portage salarial immobilier, c’est :

  • Être aux commandes de sa vie professionnelle
  • Choisir sa clientèle en fonction de ses propres critères
  • Négocier ses honoraires pour toucher une meilleure rémunération
  • Organiser ses journées et son espace de travail librement
  • Profiter d’une protection sociale avantageuse
  • Pouvoir continuer à exercer à mi-temps en profitant de sa retraite
  • Accéder à des services favorisant le développement de son activité

Devenir conseiller immobilier indépendant : nos conseils

Vous avez pour projet de devenir conseiller immobilier ? Voici nos conseils pour éviter quelques pièges et transformer votre projet en véritable réussite !

Familiarisez-vous avec votre nouveau métier

Souhaitez-vous plutôt vous orienter vers la prospection ou êtes-vous plus à l’aise avec la négociation ? Si chaque professionnel a ses préférences, en tant que mandataire immobilier, sachez tout de même que vous serez nécessairement amené à réaliser des missions très diverses. Il est donc important que vous fassiez l’effort de vous familiariser avec chacune d’entre elles !

Rapprochez-vous des agences

Les conseillers immobiliers indépendants sont parfois mandatés par des promoteurs ou des particuliers, mais la plupart du temps, ils collaborent directement avec des agences immobilières. D’où l’intérêt de localiser l’ensemble des agences de votre secteur et de les contacter afin de leur proposer vos services au plus tôt.

Travaillez vos compétences commerciales

Le métier de conseiller immobilier exige quelques compétences commerciales qui sont loin d’être innées ! Si vous n’avez pas la fibre commerciale, veillez à travailler sur cet aspect essentiel de votre activité pour éviter de passer à côté des opportunités les plus intéressantes !

 

qualité travail portage salarial

 

Choisissez bien votre statut juridique

La micro-entreprise, le statut d’agent commercial ou le portage salarial n’offrent pas les mêmes avantages ni les mêmes inconvénients. Préférez-vous plus de protection sociale, quitte à rogner un peu sur votre rémunération ? Ou souhaitez-vous privilégier l’accessibilité au détriment de la sécurité ou de la liberté ? Posez-vous les bonnes questions pour trouver le statut juridique qui correspond le mieux à vos attentes !

Communiquez !

En tant qu’indépendant, vous êtes seul responsable de votre business, même si vous avez choisi le portage salarial pour exercer votre profession. Site internet, cartes de visite, réseaux sociaux, événements professionnels… Profitez des multiples outils et occasions qui se présentent à vous pour faire connaître votre expertise au plus grand nombre !

Article rédigé le 09 nov 2017

Les commentaires sont fermés.