Par Arthur Avranches - Devenir consultant indépendant

Vous avez un nouveau projet professionnel et souhaitez orienter votre carrière vers la transmission de connaissances ? La formation est déjà votre métier, mais vous êtes à la recherche du statut idéal pour devenir formateur agréé et dispenser vos formations dans les meilleures conditions ? Avez-vous déjà pensé au portage salarial ?

 Comment devenir formateur indépendant ?

Si des cursus spécifiques existent, devenir consultant formateur ne nécessite pas de formation ni de diplôme en particulier. Cependant, on attend naturellement d’un professionnel qui s’oriente vers ce type de carrière un certain niveau d’expertise et une expérience professionnelle solide dans son domaine.

Par ailleurs, pour être autorisé à exercer, un formateur indépendant doit préalablement se déclarer auprès de la DRTEFP (Direction Régionale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle).

Enfin, pour faciliter son identification et la prise en charge financière de ses formations par un OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé), il est également invité à faire partie d’un organisme de formation référencé sur la plateforme en ligne Datadock.

devenir independant

 Les qualités d’un bon formateur freelance

Les seules connaissances intellectuelles ne suffisent pas à transformer un professionnel en formateur de talent. Pour parvenir à transmettre un savoir à un groupe de personnes, il faut en effet être doté d’un certain nombre de qualités à la fois humaines et techniques.

Pédagogue dans l’âme, le formateur doit tout d’abord maîtriser les méthodes d’apprentissage et être capable de les adapter aux spécificités de ses apprenants, qui peuvent être composés de profils très différents.

Être formateur pour adultes, c’est aussi savoir faire preuve de créativité, de dynamisme et d’enthousiasme. Des qualités fondamentales qui favorisent grandement l’apprentissage de notions parfois très complexes.

À l’écoute des difficultés et des questions auxquelles peuvent se retrouver confronté ses stagiaires durant le programme de formation, le formateur doit aussi savoir faire preuve de disponibilité, de bienveillance, de patience et croire fermement au potentiel de développement des personnes qui se trouvent en face de lui.

Enfin, pour adapter sa pratique aux nouvelles exigences de son domaine et inscrire son activité dans la durée, le formateur doit non seulement mettre à jour ses connaissances, mais aussi mettre en place une veille rigoureuse afin de se tenir au courant des dernières modifications réglementaires du secteur et des attentes des entreprises.

 En savoir plus : Les 6 qualités du formateur idéal

 Les principaux secteurs de la formation continue

Les formateurs pour adultes sont régulièrement sollicités par des entreprises qui veulent conserver leur compétitivité ou gagner en performance, ou des professionnels qui souhaitent se reconvertir pour envisager des postes plus en vogue ou offrant une meilleure rémunération.

Parmi les formations les plus demandées par les entreprises, on retrouve notamment :

  • Les formations en langues, en particulier l’anglais qui est toujours très utilisé dans le contexte professionnel.
  • Les formations en qualité et sécurité, qui sont par ailleurs souvent obligatoires.
  • Les formations en développement personnel et efficacité professionnelle.
  • Les formations en informatique et en bureautique, une évidence dans un contexte de transformation digitale de la société.
  • Les formations en management opérationnel et en management des ressources humaines.
  • Les formations en marketing, en webmarketing et en communication.
  • Les formations en commerce et vente.
  • Les formations en fiscalité et en comptabilité.

 Combien gagne un formateur indépendant ?

En matière de salaire mensuel, un formateur indépendant touche une rémunération de 1 500 € à 3 500 €, voire 5 000 € dans certains cas toutefois plus rares.

Ce niveau de rémunération dépend évidemment de la rareté de sa spécialité, de son niveau d’expérience et de sa localisation géographique. Le statut juridique joue également un rôle important dans le revenu net que le formateur peut dégager, une fois ses diverses cotisations sociales et frais professionnels soustraits de son chiffre d’affaires.

Signalons que le formateur en portage salarial doit aussi prendre en considération les frais de gestion prélevés par sa société de portage directement sur son chiffre d’affaires. En règle générale, son salaire net correspond à environ la moitié de sa facturation HT.

 Formateur indépendant : quel statut juridique ?

Il est possible d’exercer son activité de formateur en empruntant différents chemins. Tous les statuts de consultant n’offrent toutefois pas les mêmes avantages ni les mêmes garanties au travailleur indépendant.

Le formateur salarié ou vacataire

Profil en voie de disparition à cause d’un marché de plus en plus concurrentiel, le formateur salarié d’un centre de formation doit faire preuve d’une redoutable polyvalence pour animer des formations différentes.

Le formateur vacataire passe quant à lui de structure en structure, en fonction des besoins du marché. Contrainte spécifique au vacataire : celui-ci n’est pas autorisé à exercer plus de 30 jours civils par an au sein d’un même centre de formation, ce qui limite considérablement sa marge de manoeuvre.

Le formateur indépendant

Face aux limitations de la vacation et à des perspectives d’embauches quasi nulles, la plupart des formateurs se tournent vers l’indépendance. Plusieurs choix s’offrent à eux : créer une entreprise (généralement en SARL ou EURL, parfois sous le régime de la micro-entreprise) ou se lancer en libérale. Dans les deux cas, l’exercice de l’activité de formateur en qualité d’indépendant s’accompagne de nombreuses tâches administratives, des démarches d’agrément et d’assurance, et des déclarations mensuelles et annuelles.

Autant d’obligations qui peuvent considérablement amoindrir la motivation d’un formateur professionnel en quête de liberté.

La solution du portage salarial

Il existe une autre voie, à mi-chemin entre le salariat classique (relativement inaccessible) et l’indépendance (complexe et couteuse) : le portage salarial.

Inventé dans les années 1980, ce dispositif permet à un formateur porté de cumuler plusieurs clients avec un seul et unique employeur : la société de portage salarial.

En plus de facturer les prestations effectuées aux clients, celle-ci gère les obligations administratives et fiscales du formateur afin de lui permettre de se concentrer sur son activité et sa prospection. Elle lui permet également de :

  • Facturer ou non en franchise de TVA
  • Être couvert par une assurance RCP
  • Profiter d’une protection sociale complète

 Devenir formateur indépendant avec Cadres en Mission

Outre les divers avantages liés au statut de formateur porté, Cadres en Mission vous permet de bénéficier de ses agréments et de son numéro de formateur, pour vous concentrer directement sur l’élaboration de votre programme de formations et votre communication. Référencés dans Datadock, certifiés ISQ-OPQF et bureau Veritas , les deux organismes de formation de Groupe : Formations Cadres en Mission et MFT Partners sont reconnus et appréciés par de nombreuses entreprises qui font régulièrement appel à leur réseau de formateurs pour des missions de formation.

Par ailleurs, nous apportons notre appui aux formateurs désireux d’obtenir une certification professionnelle spécifique ou un titre IPF (Ingénieur Professionnel de France) leur donnant notamment la possibilité d’accéder aux marchés internationaux.

Enfin, lors de votre adhésion à Cadres en Mission, vous intégrez un pôle d’expertise formation. Un réseau de formateurs en portage salarial riche en opportunités : offres de missions en exclusivité, événements professionnels, réponse à des appels d’offres en équipe…

participation reunion information

 Comment trouver des missions de formation ?

Le secteur de la formation se caractérise par une forte fluctuation de la demande. Certains mois sont ainsi plus avares que d’autres en matière d’opportunités de missions, ce qui oblige le formateur à ne jamais relâcher ses efforts s’il veut continuer à vivre de son activité.

Pour trouver des missions, plusieurs possibilités s’offrent à lui :

  • Consulter régulièrement des sites d’annonces en ligne ou des plateformes pour freelances, généralistes ou spécialisées, qui ont l’avantage d’être régulièrement mises à jour.
  • Faire appel à son réseau professionnel, ce qui implique de prendre le temps de le construire et de l’entretenir.
  • Contacter directement les organismes de formation ou les entreprises pour s’enquérir de leurs besoins.
  • Participer à des événements professionnels (salons, conférences, ateliers, apéros) afin de rencontrer d’autres professionnels.
  • Mettre en valeur son offre de services sur internet et notamment les réseaux sociaux pour aiguiser la curiosité des entreprises à la recherche d’un formateur.

 Formateur indépendant : les 9 questions les plus posées

question formation portage

➜ Dois-je disposer d’une certification ou d’un diplôme pour exercer en tant que formateur indépendant ?

En tant qu’expert dans votre domaine, vous êtes peut-être tenté de proposer des prestations de formation afin de faire profiter d’autres professionnels de vos connaissances, même s’il ne s’agit pas à proprement parler de votre coeur de métier. Sachez toutefois qu’en vertu de l’article L.6351-1 du Code du travail, et comme toute personne qui entend réaliser des prestations de formation professionnelle continue, vous devez déclarer votre activité. Cette déclaration vous permet notamment d’être exonéré de TVA.

De plus, depuis le décret du 30 juin 2015 relatif à la qualité des prestations de formation, les organismes de formation doivent respecter 6 critères de qualité, dont la qualification professionnelle et la formation continue des personnes chargées des formations.

À ce titre, Cadres en Mission propose une formation de formateur de 2 jours permettant de mieux connaître l’environnement légal du secteur de la formation, d’apprendre à écrire un module de formation et animer un processus, mais aussi construire et vendre son offre de services, répondre aux appels d’offres, communiquer grâce aux réseaux sociaux… En somme, développer son activité de manière indépendante.

➜ Peut-on proposer à la fois des prestations de conseil et de la formation professionnelle ?

Oui. Il est tout à fait possible de mener une double activité consultant/formateur en portage salarial, à condition évidemment de posséder les qualifications et compétences requises dans les domaines concernés.

➜ Est-il nécessaire de s’inscrire sur Datadock ?

En tant qu’organisme de formation, la société Cadres en Mission est inscrite dans Datadock. Cette plateforme, gérée par les financeurs (État, OPCA, OPACIF, services de l’État, Conseil Régional, Pôle Emploi, AGEFIPH), permet aux entreprises d’obtenir la prise en charge du financement de leurs formations continues.

Nos formateurs indépendants bénéficient de notre numéro de déclaration Organisme de Formation. Il ne leur est donc nullement nécessaire de s’inscrire sur Datadock pour pouvoir proposer leurs services aux établissements de leur choix.

➜ Qu’est-ce qui distingue la formation continue de la formation initiale ?

La formation initiale concerne les étudiants et les jeunes en contrat d’apprentissage, alors que la formation continue concerne à la fois les salariés, les demandeurs d’emploi et les jeunes en contrat de professionnalisation.

➜ Faut-il être certifié en tant que formateur pour assurer des formations initiales ?

Non. La formation initiale n’est pas concernée par les nouvelles règles imposées dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle. Seule la formation professionnelle continue nécessite une qualification au métier de formateur.

Par ailleurs, les formations initiales ne peuvent pas faire l’objet d’un financement par les OPCA. Ce type de formation peut toutefois être facturé en portage salarial.

➜ Est-il possible de facturer une formation à un organisme non assujetti à la TVA ?

Oui. Cadres en Mission dispose d’ailleurs d’une société juridique non assujettie à la TVA, permettant à ses formateurs de réaliser une facturation en net de taxe, si nécessaire.

➜ La formation en sous-traitance auprès des organismes de formation est-elle soumise aux règles de la formation professionnelle continue ?

Oui. Les formateurs et formatrices en sous-traitance ont notamment obligation d’obtenir leur déclaration d’activité, même si leur donneur d’ordre en possède déjà une.

➜ Quels sont les avantages de la certification ISQ-OPQF pour les formateurs ?

En plus de bénéficier d’une formation les préparant aux spécificités de leur métier, les formateurs indépendants de Cadres en Mission peuvent obtenir un certificat Professionnel (CP FFP) servant à attester de la maîtrise de leur fonction.

➜ Faut-il mettre en place 2 contrats de prestation si un groupe de stagiaires est constitué à la fois d’apprentis et de personnes en contrat de professionnalisation ?

Oui. Lorsque cela est possible, il convient effectivement de distinguer :

  • Le contrat de prestations pour l’apprentissage (formation initiale), assujetti à la TVA
  • Le contrat de prestations de formation en sous-traitance, en net de taxe, incluant une liste des stagiaires relevant de la formation professionnelle continue

L’établissement de deux contrats différents implique par ailleurs deux facturations distinctes. Étant donné la difficulté de respecter cette distinction, il est toutefois possible d’établir un seul et unique contrat de prestation avec le client. Dans ce cas précis, la facturation prendra en compte la TVA, en suivant donc la règle applicable pour la formation initiale.

Article rédigé le 17 Juin 2015

Les commentaires sont fermés.