Parfois confondus, le portage salarial et l’intérim sont deux modes de travail bien distincts. Si dans les deux cas il y a une relation entre 3 acteurs, ces deux solutions sont toutefois très différentes. Vous vous demandez peut-être quelle est la différence entre le portage salarial et l’intérim, alors cet article est fait pour vous ! En effet, comme le portage salarial est une forme d’organisation du travail encore récente, on entend beaucoup de déclarations, parfois à tort.

Intérim ou portage ?

Similitudes entre l’intérim et le portage salarial

En portage : Un cadre consultant ou manager de transition est salarié par un contrat avec une société de portage (comme Cadres en Mission) et réalise une prestation de service pour une entreprise (exemple Air France).

En intérim : Un intérimaire est abonné aux services d’une agence d’intérim. Celle-ci doit le mettre en relation avec une entreprise pour qu’il réalise une mission temporaire de travail salarié.

Pour en savoir plus sur les autres statuts du freelance :

Différences entre l’intérim et le portage salarial

Liberté assurée par le portage salarial

Contrairement à l’intérim, le portage salarial permet à un consultant d’être totalement autonome. Une fois que la société de portage a signé le contrat de prestation de services avec l’entreprise cliente le « porté » peut organiser sa mission, son emploi du temps et son lieu de travail comme il le souhaite. Il est aussi libre de choisir les missions qui lui plaisent en fonction de ses recherches. Il est indépendant lorsqu’il s’agit de négocier ses honoraires, la durée de la mission et son lieu. Le salarié porté n’est toutefois pas livré qu’à lui-même. Il peut compter sur de nombreux services d’accompagnement et profiter du réseau de la société de portage ainsi que de son référencement auprès d’entreprises régionales, nationales et internationales.

La rémunération est fixée par l’entreprise cliente et le consultant

Cette différence est de taille puisque le salarié porté n’est pas dépendant, comme pour l’intérim, de la grille tarifaire établie entre la société d’intérim et l’entreprise cliente. Il négocie lui-même sa prestation avec l’entreprise. La société de portage se rémunère sur les frais de gestion qui représentent un % du chiffre d’affaires réalisé par le consultant (entre 5% et 10% en règle générale).

Le portage, une autre façon de penser

Cette organisation a véritablement été pensée pour répondre aux besoins des cadres souhaitant travailler autrement, tout en conservant un statut de salarié et une certaine sécurité juridique. À l’inverse, l’intérim apporte surtout aux employeurs une main d’œuvre ponctuelle, facilement interchangeable et pas toujours rémunérée à sa juste valeur. L’avantage du portage salarial pour les entreprises est de trouver des compétences parfaitement adaptées à leurs besoins, et surtout des profils immédiatement opérationnels pour l’accomplissement des missions.

Pour les entreprises, le portage salarial représente un coût plus intéressant. Les charges (patronales et salariales) sont moins élevées en portage (salaire brut x2,3 en interim et x3 pour les cabinets de consulting). L’entreprise et le porté sont donc gagnants d’autant plus qu’il y a moins de procédures lors de la facturation. Enfin, les modalités administratives sont prises en charge par la société de portage. Le porté et l’entreprise cliente ne perdent pas de temps et peuvent se focaliser sur leur cœur d’activité.

Comparaison entre le portage salarial et l’intérim

Portage salarial ou interim

Plus d’informations concernant le portage salarial ?

Pensez d’abord à bien vous informer mais surtout à bien choisir votre société de portage. Choisissez une entreprise avec un réseau d’agences conséquent aussi susceptible de vous accompagner partout dans vos missions grâce à sa proximité géographique. Prenez le temps de vous renseigner sur les services et formations que les sociétés de portage sont en mesure de vous proposer. Enfin, n’hésitez pas à vous inscrire à des réunions d’information qui peuvent vous donner les clés pour commencer votre activité en portage salarial.

Nos autres comparatifs de statuts freelance avec le portage salarial :