Par Arthur Avranches - Tout savoir sur le portage salarial

Vous avez fait le choix de vous tourner vers le portage salarial afin de profiter d’un statut à la fois protecteur et synonyme d’autonomie ? Restent en suspens certaines questions fondamentales, dont la manière dont vous allez vous rémunérer. Comment calculer votre salaire en portage salarial ? Combien pouvez-vous espérer toucher sur l’ensemble de votre chiffre d’affaires ? Voici nos explications ! Découvrez notre outil de simulation en portage salarial.

Définir son taux journalier

Le portage salarial vous permet de développer votre activité de manière complètement autonome tout en bénéficiant d’un accompagnement complet et d’une protection sociale avantageuse.

Vous êtes par conséquent libre de fixer votre tarif en portage salarial avec votre clientèle. Il convient toutefois de ne pas sous-évaluer votre expertise, à la fois pour des raisons de crédibilité, mais aussi pour des raisons plus concrètes. Il faut en effet garder à l’esprit, qu’en tant que formateur, manager ou consultant en portage salarial, vous serez à même de toucher environ la moitié de votre chiffre d’affaires.

En savoir plus : Comment négocier votre tarif avec vos clients ?

Partons par exemple sur un taux journalier moyen (TJM) de 600 € HT, calculé sur un total 150 jours de travail sur l’ensemble de l’année. 

Sachant qu’en tant que salarié, vous n’avez pas de frais liés à la gestion de votre activité à prévoir (autre que les frais de portage et vos éventuels frais professionnels, sur lesquels nous reviendrons), cela nous projette donc sur un chiffre d’affaires annuel de 90 000 € HT (600 x 150).

"/

La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)

Les prestations intellectuelles facturées dans le cadre du portage salarial sont soumises à un taux de TVA de 20 %, hormis certaines prestations ayant trait à la formation professionnelle ou pour une activité à l’ international.

C’est votre société de portage qui s’occupe de facturer la TVA à vos clients. Vous n’avez donc pas à vous soucier de cette formalité.

Les frais de gestion

Pour assurer votre accompagnement, votre formation, la gestion administrative de votre activité et les autres services auxquels vous pouvez accéder en qualité de « porté », votre société de portage vous prélève des frais de gestion sur votre facturation HT.

Chez Cadres en Mission, ces frais de gestion vont de 10 % à 7 % en fonction  de votre niveau de facturation au sein de la structure.

Si nous partons sur un taux de 9 %, qui correspond au taux de frais de gestion pour un CA de 90 000€ , nous parvenons donc à une masse salariale disponible de 81 900 € (90 000 – 8 100).

En savoir plus : Frais de gestion en portage salarial

Aller plus loin : Coût du portage salarial

Les frais professionnels

Il y a deux sortes de frais professionnels :

  • Les frais refacturés au client que nous refacturons sans frais et sans marge
  • Les frais de fonctionnement du consultant

En outre, le portage salarial vous permet de récupérer une partie de vos frais professionnels, non pris en charge par vos clients. Ceux-ci s’ajoutent à votre salaire net et ne donnent pas lieu au versement de cotisations sociales ou au prélèvement de frais de gestion.

Si vous déclarez 250 € de frais de fonctionnement par mois, vous serez remboursé de 3 000 € (250 x 12) lesquels sont déduits de votre disponible mais surtout, non soumis à charge.

En savoir plus : Frais professionnels en portage salarial

Les cotisations sociales

En tant qu’employeur, votre société de portage salarial est soumise au versement de cotisations sociales auprès des différents organismes collecteurs. Ces charges patronales et salariales vous permettent notamment de bénéficier d’une couverture sociale portant sur les différents risques de la vie que sont la maladie, le chômage, la vieillesse, les accidents du travail, le logement, les maladies professionnelles et la famille.

Les charges patronales correspondent à environ 1 tiers de la masse salariale disponible, ce qui, après versement, nous donne une rémunération brute annuelle de 52 600 €.

Le montant des charges salariales est pour sa part calculé sur le salaire brut (masse salariale – charges patronales). Son taux moyen est d’environ 22 %. La rémunération nette annuelle que vous pouvez toucher est donc de 41 100 € + 3 000€ de frais, soit environ 44 000 €, près de 49% de la facturation.

facturation nette perçue

Le versement de votre salaire

En tant que salarié porté, vous êtes libre de vous verser le salaire de votre choix chaque mois, en puisant la somme souhaitée sur votre compte consultant.

Nous vous conseillons toutefois de conserver une réserve d’environ 10 % sur votre compte pour être en mesure de vous verser un salaire durant vos périodes d’intermission ou à l’occasion de vos vacances.

Le paiement de l’impôt sur le revenu

Comme tout professionnel percevant un salaire, vous êtes bien évidemment soumis au paiement de l’impôt sur le revenu, dont le montant dépend de votre tranche d’imposition. Nous vous invitons à profiter du fait que vous pouvez vous verser le montant de votre choix pour étaler vos revenus sur plusieurs années afin de ne pas payer un impôt trop conséquent !

"/

Article rédigé le 23 Fév 2018

Les commentaires sont fermés.