Fort de sa dimension émancipatrice, ses perspectives commerciales et ses nombreux avantages sur le plan social, le portage salarial est un dispositif de plus en plus privilégié par les travailleurs indépendants attentifs à la bonne réussite de leur projet professionnel. Découvrez en quoi consiste ce dispositif et ce qu’il peut vous apporter !

 

Bien choisir son statut

 

En quoi consiste le portage salarial ?

Nouvelle forme de travail née dans les années 1980, le portage salarial se situe à mi-chemin entre le salariat classique et l’entrepreneuriat. Ce dispositif, dont la popularité ne cesse de croître chez les professionnels, repose sur le principe d’une relation triangulaire mêlant le consultant en portage, la société de portage salarial et l’entreprise cliente, qui bénéficie de la prestation.

Lié par une convention de portage et un contrat de travail avec la société de portage salarial, le consultant intervient pour le compte de clients à la recherche d’une expertise précise. Libre de prospecter et de choisir ses missions comme bon lui semble, le consultant se constitue sa propre clientèle, fait prospérer son activité et augmenter son chiffre d’affaires à son rythme.

De nombreuses professions sont concernées par le portage salarial. Si les consultants historiques possédaient plutôt des profils de cadres séniors ou de formateurs expérimentés, ce nouveau mode de travail s’ouvre de plus en plus à d’autres secteurs et à des profils de jeunes diplômés. On recense désormais aussi bien des graphistes, des développeurs web, des responsables qualité, des traducteurs, des coachs sportifs que des gestionnaires de patrimoine, des ingénieurs du son, des managers de transition ou encore des formateurs en transport et logistique… La variété des profils est donc de mise !

Seuls les professions réglementées (avocat, expert-comptable, médecin…) et certains métiers relevant du service à la personne ne sont pas autorisés en portage salarial.

Toutefois, dans le cas où vous souhaiteriez vous assurer que vous pouvez bien bénéficier de ce statut dans le cadre de votre activité, nous vous invitons à nous contacter !

Découvrez tous nos profils en portage salarial !

 

Consultant indépendant : pourquoi opter pour le portage ?

Pour exercer son activité en indépendant, il est possible de piocher parmi plusieurs statuts : l’EIRL, la micro-entreprise, l’EURL ou encore la SASU. Autant de structures juridiques qui nécessitent la création et la gestion d’une entreprise avec tout ce que cela implique sur le plan financier et administratif.

Le portage salarial permet au freelance de se libérer de ses contraintes en lui faisant bénéficier d’un statut où il peut exercer son activité sans avoir à créer sa structure ni à se soucier des obligations administratives. Son affiliation aux différents organismes, ses versements de cotisations, ses factures et ses relances sont en effet directement pris en charge par la société de portage.

Une accessibilité qui ne le prive pourtant pas de sa liberté d’entreprendre. Bien au contraire ! Il est en effet libre de prospecter comme il le souhaite et d’accepter les missions qui correspondent à ses aspirations. Seule restriction à laquelle il doit consentir : la société de portage peut refuser une mission qui ne correspondrait pas à la législation ou à la convention de portage. En effet, c’est la société de portage qui engage sa responsabilité pénale au moment de la signature du contrat de prestation, et non le consultant indépendant. Par conséquent, elle possède un droit de regard sur ses choix. Elle souscrit d’ailleurs une assurance responsabilité civile professionnelle pour protéger ses salariés portés de tout risque de préjudice lié à leur mission.

En dehors de cette protection juridique et pénale, le consultant qui a choisi le portage salarial bénéficie d’une protection sociale équivalente à celle d’un salarié classique. Alors que la plupart des travailleurs indépendants doivent se contenter d’une couverture sociale souvent incomplète et peu avantageuse, les consultants indépendants en portage profitent pour leur part d’un remboursement de leurs soins médicaux, de cotisations retraite, d’une prévoyance santé, d’une prise en charge de leurs arrêts maladie. À quoi il faut ajouter des congés payés, inclus dans la rémunération mensuelle, le remboursement d’une partie des frais professionnels, et une mutuelle complémentaire, en partie prise en charge par la société de portage salarial.

Par ailleurs, en tant que titulaire d’un contrat de travail (en CDI ou CDD), le salarié porté cotise au chômage. Il peut donc demander l’ouverture de ses droits et le versement de ses ARE en cas de fin ou de rupture de contrat.

Le freelance en portage salarial touche un salaire dont le montant dépend du chiffre d’affaires réalisé et du taux de frais de gestion appliqué. Cette commission prélevée par la société de portage donne accès à un certain nombre de services dont le freelance peut profiter pour développer ses compétences et faire prospérer son business. En plus d’un accompagnement de proximité assuré par un correspondant local, il bénéficie ainsi d’un parcours de formations, de l’accès à des événements professionnels et d’un réseau de consultants pour lequel il peut par ailleurs devenir apporteur d’affaires.

Il a également la possibilité de prendre part à des appels d’offres en prenant appui sur sa société de portage et en tirant parti des multiples compétences complémentaires détenues par les autres consultants.

En somme, pour l’ancien dirigeant d’entreprise comme pour le professionnel ayant commencé sa carrière en passant par la case « auto-entrepreneur », le portage salarial est une excellente opportunité de se focaliser uniquement sur l’expression de son expertise, sa productivité et le développement de son business, en mettant de côté certaines contraintes.

 

Travailler en freelance en portage salarial en 3 étapes

Pour profiter des avantages du portage salarial, rien de plus simple !

  • La première étape consiste à devenir adhérent chez Cadres en Mission en signant une convention d’adhésion.
  • Il s’agit ensuite de trouver une première mission et de négocier les modalités de votre intervention avec votre client.
  • Enfin, la signature d’un contrat de travail (en CDD ou en CDI) marque le commencement de votre mission.

Cadres en Mission propose des réunions d’information aux consultants qui souhaiteraient en savoir plus sur le portage salarial. Découvrez les prochaines réunions d’information prévues près de chez vous !

En savoir plus sur les différents profils en portage salarial :