Par Cadres en Mission - Bien gérer mon activité

Ce n’est pas parce que vous choisissez d’être freelance que vous devez tirer un trait sur les vacances pour autant ! Certes, les RTT et les 35 heures ne font plus vraiment partie de votre quotidien, mais le repos est essentiel pour tous les travailleurs. Partir en vacances vous semble compliqué depuis que vous êtes à votre compte ? Voici nos conseils pour bien préparer son départ en vacances en freelance et partir l’esprit léger.

Partir en vacances en freelance : c’est possible ?

Oui, freelance rime aussi avec vacances ! Votre statut d’indépendant vous offre une grande liberté. Que vous soyez autoentrepreneur ou en portage salarial, par exemple, vous êtes autonome : vous choisissez vos clients, vous définissez votre planning et vos périodes de congés ! 

Malgré tout, nombreux sont les freelances qui ont du mal à décrocher. Certains redoutent l’effort d’organisation avant et après le départ. D’autres craignent de perdre des clients, de passer à côté d’une opportunité ou, pire, une perte de revenu importante. Les recommandations qui vont suivre devraient vous rassurer.

Nos conseils pour partir en vacances l’esprit tranquille

Anticiper

Une absence de trois jours ou de trois semaines ne se prépare pas de la même façon. En fonction de la durée de vos congés, vous devrez bien vous organiser en amont afin que vos congés ne pèsent ni sur vos clients, ni sur votre activité. Plus vous anticiperez vos vacances, mieux vous pourrez vous organiser ! 

  • Essayez de prendre un maximum d’avance sur votre planning ;
  • Faites un point d’étape avec votre client avant de partir ;
  • Si nécessaire, déléguez une part de votre travail à une personne de confiance. 

Une bonne anticipation devrait vous éviter le rush d’avant et d’après les vacances. Vous pourrez alors partir sereinement, sans risquer de perdre tout le bénéfice de vos vacances sitôt rentré !

Communiquer

Prévenir ses clients suffisamment tôt est la première chose à faire. Ainsi, vous leur laissez, eux aussi, le temps d’anticiper votre départ et de s’organiser pour que votre absence ne soit pas un frein au bon déroulement de la mission. Si vous êtes salarié porté, n’oubliez pas non plus de prévenir votre société de portage salarial.

S’adapter

Chaque mission est différente et les enjeux, pour vous comme pour le client, ne sont jamais les mêmes. Dans certains cas, vous pourrez déconnecter à 100 %. Un message d’absence bien formulé permettra à vos interlocuteurs d’attendre patiemment votre retour. Parfois, les enjeux sont forts, la mission a pris du retard, la situation est exceptionnelle… Dans ce cas, il peut être préférable de rester joignable pendant vos vacances, tout en posant des limites. À vous d’évaluer la situation pour prendre la meilleure décision.

Se faire plaisir

Vous faites peut-être partie de ces freelances qui profitent des vacances pour se tenir informé de l’actualité du secteur, voire pour se former. En été, l’activité est souvent au ralenti et ça peut être une bonne période pour de la veille sectorielle ou une mise à jour de vos connaissances. Être indépendant, c’est être libre de choisir son emploi du temps, au travail comme en vacances ! Faites ce qui vous fait plaisir, mais n’oubliez pas de recharger les batteries. Il en va de votre santé et de l’avenir de votre activité.

L’avantage du portage salarial concernant les vacances

✔ Les congés payés 

Comme un salarié classique, le salarié porté acquiert 2,5 jours de congé payé par mois. En portage salarial, la différence se situe au niveau de l’indemnité compensatrice de congés payés (ICCP). Pour les contrats de plus de trois mois, un compteur de droits à congés permet d’enregistrer le nombre de jours acquis par le salarié porté. Ces jours pourront être pris pendant la mission ou rémunérés via l’ICCP à la fin de son contrat. 

✔ Le maintien du salaire

À la différence du freelancing, le portage salarial vous permet de maintenir votre salaire durant vos congés. Chez Cadres en mission, les salariés portés peuvent choisir de lisser leur rémunération afin d’avoir un revenu mensuel fixe et régulier. Pas de stress : vous recevrez votre salaire, y compris durant les périodes qui ne sont pas facturées. 

✔ Les dates et la durée des vacances

En portage salarial, vous décidez vous-même de la date et de la durée de vos congés. Seules conditions : que vos vacances n’entravent pas le déroulement de la mission, prévenir vos clients et votre société de portage. Par ailleurs, vous n’avez pas besoin d’attendre un an pour prendre vos premiers jours de congés payés comme c’est généralement le cas des salariés.

>> Pour aller plus loin : Comment prendre des vacances en portage salarial ?

Le portage salarial, c’est la liberté de l’indépendant et les avantages du salariat ! Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes vacances.

Article rédigé le 29 Juil 2022

Les commentaires sont fermés.