Par Arthur Avranches - Tout savoir sur le portage salarial

Pour perdurer sur leur marché, les entreprises doivent s’assurer de trouver les moyens les plus efficaces et les moins coûteux afin de conserver leur compétitivité. Pourquoi pas en ayant recours à l’externalisation ? Voici les 6 raisons d’opter pour cette solution !

entreprises appel externalisation

#1 Se concentrer sur son activité

Lorsqu’une nouvelle problématique vient perturber le bon fonctionnement d’une entreprise ou qu’un nouveau projet fait son apparition, c’est parfois plusieurs ressources en interne qui sont mises à contribution pour y répondre. Autant de collaborateurs qui, mettant toute leur énergie dans cette mission, doivent délaisser, durant un temps, leurs missions habituelles.

En confiant ce genre de missions ponctuelles à un intervenant extérieur, chacun peut se focaliser sur son cœur de métier et éviter de stopper ou de ralentir la production de l’entreprise. En période de croissance, le chef d’entreprise peut ainsi canaliser son attention et son énergie sur des missions réellement stratégiques.

#2 Débloquer une situation inextricable

Même avec beaucoup de bonne volonté, il est parfois impossible de venir à bout d’une situation qui dépasse largement les compétences disponibles en interne. Soit l’entreprise perd un temps précieux qu’elle ne pourra pas rattraper, notamment si elle entreprend de former un collaborateur ; soit le remède trouvé est bien pire que le mal.

L’externalisation permet de recourir à un fournisseur, un consultant ou un manager de transition, spécialisé dans le domaine concerné et par conséquent capable de trouver la solution la plus adéquate au besoin exprimé.

#3 Faire des économies

Contrairement à une idée répandue, l’externalisation permet la plupart du temps de réaliser de vraies économies. Moins coûteux qu’une embauche, le recours à une ressource externe permet par ailleurs à l’entreprise de ne pas perdre d’argent en laissant s’envenimer une situation qui pourrait être rapidement résolue, une fois les bonnes compétences trouvées !

Si le prix est un facteur important, il est toutefois indispensable de ne pas choisir son intervenant uniquement sur ce critère. D’autres facteurs, comme le niveau d’expertise, la disponibilité et le retour sur investissement, doivent également être pris en considération.

#4 Améliorer la flexibilité de l’entreprise

Entre l’identification d’un problème et la mise en oeuvre d’une solution pour le résoudre, il peut parfois se dérouler de longs mois, durant lesquels le responsable du projet doit parfois effectuer des allers-retours pour obtenir des validations de sa hiérarchie. Un processus qui s’avère d’autant plus long lorsque le besoin à satisfaire est complexe. Dans un contexte économique qui exige des entreprises un haut niveau de réactivité, cette inertie peut s’avérer des plus dangereuse !

Fort de ses compétences et de son expérience, le prestataire est en capacité de répondre rapidement à la problématique qui lui est soumise, sans se retrouver freiné dans son action par des « verrous hiérarchiques ».

#5 Bénéficier d’un regard indépendant

Baignant dans une culture d’entreprise dont il n’a pas toujours pleinement conscience, il n’est pas toujours facile, voire complètement illusoire, pour un salarié d’aborder une situation inédite de manière objective et pleinement efficace.

Pour éviter de se heurter à ses habitudes et de générer des tensions internes contre-productives, l’entreprise a donc tout intérêt à confier la recherche de solutions innovantes et originales à un professionnel extérieur, doté par définition d’un regard neutre et qualifié.

#6 Éviter les risques liés à l’embauche

Processus long, coûteux et souvent fastidieux, le recrutement d’un spécialiste n’aboutit pas toujours au résultat escompté. Les erreurs de casting ne sont pas si rares et peuvent compliquer la situation d’une entreprise déjà fortement enlisée.

Généralement moins coûteuse, nous l’avons déjà évoqué, l’externalisation d’une ressource permet surtout d’écarter les risques inhérents à l’embauche. Si le dirigeant n’est pas satisfait de la prestation du consultant auquel il a fait appel, il aura plus de facilités à s’en séparer pour trouver un autre expert, sans que cela lui coûte des indemnités de licenciement ou un passage devant les Prud’Hommes !

Article rédigé le 30 nov 2017

Les commentaires sont fermés.