Par Isabelle Rannou - Devenir consultant indépendant

Vous savourez l’autonomie et la liberté que votre statut d’indépendant vous offre, mais les doutes et les angoisses vous rattrapent parfois ? C’est normal ! La positivité au travail est un état d’esprit qui s’apprend et se cultive. Voici quelques conseils pour insuffler motivation et dynamisme dans votre quotidien professionnel.

Comment définir la positivité au travail ?

Être positif au travail est un mélange d’optimisme, de résilience et de gratitude.

L’optimisme permet d’envisager l’avenir de manière sereine et objective, sans se laisser submerger par vos peurs infondées. Il vous pousse à oser tout mettre en œuvre pour atteindre vos objectifs. Il est un allié de taille lors de vos périodes de démarchage par exemple.

La résilience favorise l’acceptation des événements tels qu’ils sont. Sans cette qualité, vous avez tendance à ruminer le négatif (contretemps, refus…) sans passer à l’action. Être résilient permet de s’adapter facilement à un imprévu, et de ne lui accorder que l’importance nécessaire. 

N’avez-vous pas remarqué que nous retenons plus facilement les situations désagréables de la journée ? Inversez la tendance ! La gratitude vous invite à voir votre situation sous un autre angle. Repérez ce que cette journée vous a appris, concentrez-vous sur ce qu’elle vous a apporté de positif.

Pourquoi adopter une attitude positive au travail ?

➜ Multiplier ses compétences

Être positif vous incite à prendre des initiatives. L’inconnu ou la nouveauté deviennent sources d’apprentissage et de progression. Vous osez expérimenter, ce qui vous permet d’augmenter vos compétences et vos services. Vous boostez votre confiance en vous et vous sentez plus à l’aise face à une mission inédite. La positivité vous pousse à enrichir votre savoir-faire. Plus créatif, vous serez davantage en mesure de vous démarquer.

➜ Créer un climat serein

Une attitude positive au travail a une influence sur votre environnement, et en particulier sur vos interlocuteurs. Elle véhicule une image sereine et rassurante auprès de vos clients, qui seront plus détendus. Être positif permet également de s’éviter des contretemps trop importants. Une panne informatique se règle toujours plus rapidement lorsque vous l’abordez calmement. L’énervement ajoute du négatif au négatif, rend l’action stérile, et vous fait perdre un temps précieux.

➜ Préserver son énergie

La positivité nourrit votre énergie. Alors que les pensées négatives vous fatiguent, les pensées favorables vont vous dynamiser. Motivé, vous allez gagner en productivité. Plus concentré, vous serez en mesure de mettre en place une routine de travail efficace. Cette plus grande organisation vous permettra d’avoir toujours un coup d’avance, et de fournir un travail de qualité.

➜ Éviter de procrastiner 

La procrastination trouve souvent ses racines dans la peur de mal faire ou de ne pas être à la hauteur. En envisageant une mission positivement, avec confiance, vous aurez davantage envie de l’accomplir. Vous éviterez les situations d’urgence ou de retard. Votre semaine s’écoulera paisiblement, sans culpabilité ni accumulation de travail en attente.

Les attitudes à éviter pour rester positif au travail 

Certains comportements, parfois inconscients, sapent notre énergie et notre moral. Apprenez à les repérer et à vous en défaire !

❌ Être trop exigeant envers soi-même ou les autres

Vous n’êtes pas une machine. Il est important de déceler vos signes de fatigue, mais aussi vos limites de compétences. Apprenez à dire non pour ne pas surcharger votre emploi du temps et continuer à produire un travail de qualité. N’ayez pas honte de déléguer certaines tâches chronophages, comme la gestion de vos démarches administratives. Concentrez-vous sur le cœur de votre activité. 

En appliquant cette même bienveillance à vos collaborateurs, vous recevrez également beaucoup de positivité en retour. Sachez reconnaître les atouts de chacun et être flexible face aux détails peu importants. Prenez l’habitude de souligner vos qualités et celles des autres.

❌ Se victimiser et se plaindre sans cesse

Collaborateurs peu respectueux, soucis techniques, panne d’inspiration… la liste des désagréments que peut rencontrer un indépendant est longue. Cependant, gardez en tête que plus vous ressassez un ennui, plus il grossit. La plainte perpétuelle vous enferme dans un cercle vicieux qui coupe l’action et retarde la résolution d’un problème. De même, ne vous persuadez pas que vous rencontrez plus de difficultés que les autres. Chaque personne expérimente son lot de déconvenues, l’important est d’y faire face efficacement.

Les bonnes pratiques pour un maximum de positivité au travail

✔ Trouver son mantra 

Un mantra est une affirmation positive à répéter chaque matin ou plusieurs fois par jour. Elle va créer un ancrage et agir sur votre mental et votre physique. Choisissez votre mantra en fonction de vos besoins : apaiser les tensions (« Aujourd’hui, rien ne pourra me mettre en colère. » ), réveiller votre énergie ( « Je suis prêt à me dépasser et à remplir mes objectifs. » ), éviter les croyances limitantes ( « Je suis compétente pour cette tâche et vais l’accomplir facilement. » ). Cette technique simple a fait ses preuves : l’essayer, c’est l’adopter ! 

✔ Repérer le positif

Vous pouvez vous aider d’un petit carnet pour apprendre à apprécier le positif de votre journée. Chaque soir, notez-y tout ce qui mérite d’être mémorisé : le compliment d’un client, une douce pause café, le sentiment d’un travail bien fait… Une fois votre liste écrite, relisez-la avec gratitude : votre travail vous offre la possibilité de vivre ces agréables instants.

✔ Prendre soin de soi

Voir les choses positivement vous apporte de l’énergie, certes. Mais impossible de s’entourer de bonnes ondes si vous ne faites pas attention à vous. Il faut être en forme pour attirer et apprécier le positif. Veillez à ne pas négliger votre sommeil ou vos besoins de déconnexion. Votre santé doit être votre priorité. Plusieurs astuces simples permettent de baisser le niveau de stress : une promenade dans la nature, une séance de sport, un moment de méditation… Le positif circule lorsque votre corps est équilibré et apaisé.

✔ Mettre en valeur ce qui est fait

Les « to-do list » sont un atout pour votre organisation et pour délester votre esprit, mais peuvent être très anxiogènes. Qui n’a pas un jour regarder avec angoisse sa liste de choses à faire grossir au point de paraître interminable ? Si votre agenda vous décourage, complétez-le par une « did list ». Il s’agit, à la fin de la journée, de noter tout ce que vous avez réussi à accomplir, et surtout de vous en féliciter !

✔ Aborder ses échecs avec du recul

Les situations que nous vivons comme un échec sont compliquées à accepter. Pourtant, chaque expérience apporte son lot d’enseignements. Cela peut nous donner l’occasion de remettre en question notre organisation ou notre discours. Ne vous accablez pas avec des reproches du type « J’aurai dû… ». Remplacez-les par : « La prochaine fois, je ferai… ». Rien n’est figé, vous êtes en perpétuelle évolution, vous construisez et renforcez vos compétences chaque jour davantage. La déception est normale : prenez le temps d’accuser le coup, puis passez rapidement à autre chose.

Vous l’aurez compris, cultiver sa positivité au travail passe par l’abandon de comportements limitants, pour les remplacer par des attitudes stimulantes. En plus de participer à votre bien-être, avoir une attitude positive au travail vous fera gagner en audace et en productivité !

Article rédigé le 09 Nov 2021

Les commentaires sont fermés.