Par Arthur Avranches - Tout savoir sur le portage salarial

Depuis qu’il a le vent en poupe, le portage salarial est régulièrement pointé du doigt par certains professionnels qui lui reprochent son coût supérieur à celui des autres statuts indépendants. C’est toutefois oublier que ce fameux « coût » s’explique par les nombreux avantages dont bénéficient les consultants en portage salarial. Explications.

Quel est le salaire d’un consultant en portage salarial ?

Revenons quelques instants sur le mode de calcul de la rémunération d’un consultant en portage salarial. Comme vous le savez peut-être, en tant que signataire d’un contrat de travail avec la société de portage salarial dont il dépend, le consultant perçoit un salaire mensuel net dont le montant dépend de plusieurs facteurs :

  • Les honoraires négociés avec son client/son chiffre d’affaires
  • Le taux de frais de gestion appliqué par la société de portage salarial
  • Les charges sociales (patronales et salariales) prélevées
  • Les frais de fonctionnement déclarés et remboursés

Même si ce pourcentage peut varier en fonction des différents facteurs précédemment cités, un salarié porté va généralement percevoir une rémunération nette correspondant à environ 47% de sa facturation HT.

Envie de connaître votre futur salaire en portage salarial ? Faites une simulation !

Remplissez les champs pour calculer votre
rémuneration mensuelle :

Ces frais vous sont restitués dans leur intégralité, sans prélèvement de frais de gestion, et sans attendre le règlement du client
Petit matériel, fournitures, télécom, web Les frais de fonctionnement sont remboursés TTC, la TVA est récupérée au profit du consultant dans les limites légales
Le taux applicable est de 10% du CA jusqu’à 75 000 € annuels ; 9 % jusqu’à 150 000 € ; 7 % au-delà (en CA cumulés)
10%

Vous devez renseigner un CA supérieur à 0€

Par exemple, pour un consultant hébergé chez Cadres en Mission facture 10 000 € à l’entreprise cliente, on obtient le calcul suivant :

  • Honoraires facturés : + 10 000 €
  • Frais de gestion : – 1 000 €
  • Cotisations sociales : – 4300 €
  • Salaire net : 4700 €

 En savoir plus : Calcul du tarif en portage salarial

Il n’en faudrait pas plus pour conclure que 53% constituent une bien lourde contrepartie à verser pour exercer son activité indépendante. Ce serait toutefois faire l’impasse sur ce qui se cache derrière ces 47% soustraits à la facturation, et notamment le pourcentage prélevé au titre des frais de portage salarial.

 En savoir plus : Rémunération en portage salarial

Que se cache-t-il derrière le coût du portage salarial ?

Une prise en charge complète par la société de portage

Le portage salarial n’est pas un statut juridique comme les autres. Depuis sa création dans les années 1980, il n’a eu de cesse d’affirmer sa différence avec les autres statuts indépendants. À l’autonomie tant recherchée par les porteurs de projets, le portage salarial ajoute une autre dimension qui n’en est pas moins appréciable ; l’accompagnement personnalisé et la sécurité.

Ainsi, en acceptant de reverser un pourcentage de son chiffre d’affaires, le salarié porté bénéficie en contrepartie de nombreuses facilités. Ses obligations comptables, sa facturation et les diverses tâches administratives liées à son activité sont en effet directement prises en charge par une équipe de spécialistes. Une gestion administrative externalisée qui s’accompagne d’une assistance juridique en cas de besoin. De plus, chez Cadres en Mission, chaque consultant a son propre Chargé de Ressources Humaines dédié, qui l’accompagne au quotidien dans son activité.

Un statut sécurisé favorable au développement d’une activité

Si votre objectif est de vous débarrasser des tâches administratives qui empoisonnent votre quotidien, vous pourriez être tenté de vous tourner vers le régime de la micro-entreprise. Cette structure juridique est effectivement réputée pour sa grande accessibilité, même si la comptabilité n’y est pas complètement gommée pour autant. Une accessibilité qui s’accompagne également de quelques inconvénients, dont une limitation du chiffre d’affaires qui freine inévitablement le développement de l’activité. Limitation complètement absente du portage salarial !

De plus, seul aux commandes de son activité, le travailleur indépendant a parfois la fâcheuse tendance à céder à l’isolement ; une attitude tout aussi contreproductive pour ses affaires que néfaste pour sa santé !

Avec ses multiples événements, sources de rencontres et de partenariats, son réseau d’experts, ses offres de missions et de formations, le portage salarial est le remède anti-solitude et anti-morosité par excellence ! Autant d’atouts qui, vous l’aurez aisément compris, ont nécessairement un coût !

participation reunion information

Article rédigé le 08 Juin 2017

Les commentaires sont fermés.