Par Eloise Bitaille - Témoignages

Statisticien depuis une vingtaine d’années sur Rennes, Vincent GUILLORY a débuté dans le secteur Internet lors de la création de Ouestjob (Hellowork) et Mediaveille (Yumens). Pendant plus de 10 ans, il a ensuite fait carrière en tant que prévisionniste dans l’agroalimentaire. Riche de son expertise, il fait confiance au réseau Cadres en Mission depuis 10 ans pour porter ses missions d’auditde conseil en statistique et de formations informatiques. 

📢 QU’EST-CE QUI VOUS FAIT VIBRER DANS VOTRE MÉTIER DE CONSULTANT STATISTICIEN ? 

  • Alors je dirais que ce qui me fait vibrer avant tout c’est ma passion des chiffres : marque que j’ai d’ailleurs déposée sous le nom d’ « Au-delà des chiffres » ! C’est sur ce site internet que je vends mes différentes prestations : ce qui me permets de gérer aussi bien l’aspect communication que l’aspect commercial de ma marque. J’aime aussi beaucoup dispenser mes formations informatiques aux professionnels. Lorsqu’ils me disent en fin de formation qu’ils arrivent désormais à réaliser des tâches qui régulièrement duraient 2 à 3 heures en 30 à 45 minutes pour moi c’est la plus belle victoire. 

📢 QU’ELLE EST VOTRE PLUS BELLE RÉUSSITE ? 

  • Les réussites ont été nombreuses : j’ai eu la chance de travailler pour de belles entreprises, j’ai formé de très hauts cadres et j’ai pu intervenir dans de grandes écoles comme la Sorbonne à Paris. Dernièrement, je suis très fier de ma nomination à la Commission Pédagogique Nationale Informatique et Statistique. J’intègre donc pour 5 à 6 ans la commission en charge des études à Bac +2 et Bac +3 dans le domaine des statistiques et de l’informatique. Actuellement nous travaillons sur la réforme du Bachelor universitaire de technologie qui va remplacer à terme les DUT et les Licences Pro. La commission est constituée de 5 directeurs d’IUT, 5 maîtres de conférences, 5 professionnels comme moi et 5 professeurs d’IUT. L’idée est de refaire les programmes afin que les diplômes délivrés permettent une application directe des enseignements en entreprise. 

📢 AU FIL DES ANNEES, COMMENT VOUS ÊTES-VOUS RENOUVELÉDANS VOTRE ACTIVITÉ ? 

  • Je travaille dans des domaines en constante évolutionDans mon métier de formateur, par exemple, ce que j’apprends aujourd’hui à mes étudiants et mes professionnels ne sera plus d’actualité en septembre : le digital change tout le temps ! Les évolutions dans mon domaine d’activité sont omniprésentes : ce qui nécessite une adaptation constante. C’est d’ailleurs un des rôles du consultant formateur : si les entreprises font appel à nous c’est justement pour s’entourer d’un expert toujours à la pointe. 

📢 LA CRISE DU COVID-19 A-T-ELLE UN IMPACT SUR VOTRE ACTIVITÉ ? 

  • Avec la période COVID les formations en ligne se sont développées ce qui a provoqué un changement brutal. J’ai eu un petit creux au niveau de mon activité comme tout le monde mais cette période m’a permis de pouvoir travailler dans des régions plus éloignées que la mienne et dans lesquelles je n’allais pas. J’ai pu dispenser des formations en Alsace ou encore dans le Sud. La crise m’a donc permis de découvrir les formations à distance que je pratiquais peu et celles-ci ont complété mon planning et élargi ma clientèle. 

📢 AVEZ-VOUS TROUVÉ VOTRE ÉQUILIBRE EN EXERCANT EN TANT QUE CONSULTANT ? 

  • Oui tout à fait ! Chaque année j’ai la chance de rencontrer plus d’un millier de personnes : des apprenants, des professionnels, des entreprises… Moi qui aime les échanges et le contact je suis servi ! Je dois bien avouer que le distanciel commençait un peu à me peser… Ce que j’aime dans mon travail c’est aller à la rencontre de mes clients partout en France et même à l’étranger. C’est très enrichissant !  

📢 QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS A UN NÉO-CONSULTANT ? 

  • Ce que je donnerai comme premier conseil à un néo-consultant c’est de mordre dans tout ce qui bouge au départ. Même si on a une idée en tête, il faut savoir un peu élargir sa gamme de produits/services pour trouver ses premiers clients. Je m’explique : lorsque l’on débute en tant que consultantêtre trop exigeant ça peut être risqué. Ne tombez pas dans le piège des dépenses inutilen confiant son site internet à une tierce personne qui vous demandera 10 000€, en achetant un super ordinateur à 4000€ ou encore en commandant des cartes de visite pas forcément utiles. Le tout c’est de rester raisonnable sur les dépenses au démarrage. Lportage salarial permet de rester focus sur son activité et de créer sa boite sans tous les soucis administratifs qu’un dépôt de statut d’entreprise peut représenter. Le gros avantage de Cadres en Mission c’est qu’on est libéré de toute cette paperasse pour se concentrer sur notre cœur de métier. 

📢 CHEZ CADRES EN MISSION NOUS PRONONS LE « TEAM SPIRIT » : COMMENT CE MANTRA SE MANIFESTE-T-IL DANS VOS ACTIVITÉS ? 

  • Je dirais que j’ai un sentiment d’appartenance à Cadres en Mission au même niveau que pour ma marque. Je suis très impliqué au comité d’entreprise de Cadres en Mission Bretagne et je suis aussi le plus vieux des consultants de Cadres en Mission Bretagne (déjà 10 ans de consulting chez Cadres en Mission). J’ai fait grandir mon réseau grâce aux événements Cadres en Mission et mon implication dans le Pôle d’Expertise Agroalimentaire, un milieu que je connais très bien. Aujourd’hui, par la densité de mon activité je n’ai plus vraiment le temps de m’y rendre mais ce sont des événements très utiles lors du démarrage de l’activité de consultants. 

📢 QU’ELLE EST VOTRE PLUS BELLE RENCONTRE DANS LE RESEAU CADRES EN MISSION ? 

  • Ma plus belle rencontre dans le réseau Cadres en Mission ce fut la première : ma rencontre au Salon de l’Apec, avec Vanessa VANDERHAEGHEN, Directrice Régionale Bretagne de Cadres en Mission. Ce qui est amusant c’est qu’en allant à ce salon je n’attendais rien de particulier. J’étais au début de mes droits de chômage, il n’y avait pas d’urgence. Je suis allé à la rencontre des différentes entreprises sur le principe du « on ne sait jamais » et je suis tombé sur le portage salarial un peu comme un imprévu. Mais comme on dit, les plus belles rencontres sont les plus inattendues. 😉 Vanessa a vraiment pris le temps de m’expliquer ce qu’était clairement le portage salarial : ce qui est vraiment une étape essentielle pour avoir confiance et débuter l’aventure ! Ce qu‘il m’a plu dans son approche : sclarté dans ses explications, ses conseils personnalisés, sa simplicité et son sourire. 

📢 QUELS SONT LES TROIS HASHTAGS QUI VOUS CARACTERISENT ?  

#ANTICONFORMISTE #EFFICIENCE #LIBERTE 

(L’abus de hashtags est dangereux pour la santé) 

Article rédigé le 30 Mar 2021

Les commentaires sont fermés.