Par Priscillia Cheval - Partenariats

Mécène du programme Les Entrep’  depuis 2017, le réseau Cadres en Mission se mobilise auprès des jeunes entrepreneurs pour les aider à développer leur projet en profitant des compétences de consultants et formateurs expérimentés. Zoom sur le rôle fondamental de cet accompagnement avec Nathalie Blitte, consultante chez Cadres en Mission, coach professionnelle et directrice de Bitoo, organisme de formation professionnelle à Nantes.

 Qu’est-ce qui motive les consultants à s’impliquer dans le dispositif ?

Cette année, ce n’est pas moins de cinquante consultantes et consultants appartenant au réseau Cadres en Mission qui se sont portés volontaires pour participer aux Entrep’, le programme d’entrainement terrain à la création d’entreprise destiné aux jeunes. Un nouveau défi pour certains ; la continuité logique d’un engagement profond pour d’autres. En effet, avant d’en arriver là où ils sont aujourd’hui, de nombreux consultants ont eux-mêmes eu la chance de bénéficier de l’appui d’une structure ou des conseils avisés d’un entrepreneur expérimenté.

« L’envie de participer au dispositif Les Entrep’ m’est venue, car j’ai vécu la même expérience que les jeunes que je coache. J’étais alors étudiante à l’ECAM de Rennes. Je pense que c’est certainement cet accompagnement qui fait que j’ai déjà 2 créations de sociétés à mon actif. »

Pour les professionnels du portage salarial, faire profiter les jeunes entreprenants de leur expertise représente donc en quelque sorte une bonne manière de renvoyer l’ascenseur, mais aussi une occasion de faire progresser leurs propres pratiques en participant activement au développement d’un projet de création d’entreprise.

« Au niveau professionnel, la diversité de leurs projets, leur enthousiasme et leur énergie m’apportent beaucoup pour progresser dans mes pratiques. Tout le monde a besoin d’un coach… même moi ! »

les entrep coach

 Quelle est la mission du coach ?

L’une des grandes forces du programme mis en place par Les Entrep’ est de mettre en relation des jeunes remplis d’ambition avec des professionnels aguerris qui ont déjà un ou plusieurs projets d’entreprises dans les bagages.

Concrètement, le rôle des coachs est de manager les équipes pendant plusieurs mois en les aidant à clarifier leurs intentions, mais aussi en les poussant à se frotter aux réalités économiques du terrain et à faire émerger de nouvelles idées à travers une méthodologie rigoureuse.

« Mon rôle de coach professionnel m’amène à accompagner aussi bien les créateurs d’entreprise que les dirigeants pour développer leur activité via les nouveaux outils de communication ou une stratégie adaptée. En tant que coach, j’aide également les équipes à prendre conscience de leur potentiel, travailler plus efficacement. »

En outre, le coach participe à la démarche de certification professionnelle proposée dans le cadre du programme sur démarche individuelle du jeune. Celle-ci se matérialise notamment par la mise en place d’un suivi de la progression des jeunes autour de 6 compétences entrepreneuriales reconnues.

« En tant que coach, je dois accompagner les jeunes dans leur création d’entreprise et ceci à toutes les étapes ; il s’agit d’offrir écoute active et accompagnement méthodologique du projet. L’idée est également de les emmener vers le certificat professionnalisant Les Entrep’. »

 Quelles sont les premières étapes du programme Les Entrep’ ?

Le dispositif Les Entrep’ démarre mi-novembre et se termine fin mars / début avril. La toute première phase du programme s’articule autour des étapes suivantes :

  • Présentation, clarification et formalisation de l’idée portée par les jeunes en compagnie de leur coach.
  • Évaluation des perspectives économiques du projet.
  • Élaboration d’un premier business model (BM CANVAS) qui fera par la suite l’objet de plusieurs évolutions au cours du processus.
  • Identification de l’influence des facteurs macro-environnementaux sur le projet grâce à l’analyse PESTEL.
  • Lancement des tests et enquêtes sur le terrain pour vérifier le potentiel économique du projet et déterminer la cible idéale.

« L’équipe a énormément avancé sur l’idée, part aujourd’hui sur le terrain à la rencontre d’autres dirigeants, partenaires, etc. Un premier prototype est même déjà en cours ! Nous nous sommes rencontrés pour la première fois avec leur parrain Alexandre qui gère la société Ardamez, le 13 novembre. Le feeling est passé tout de suite entre nous et ils nous ont présenté leur idée, partagé leurs envies et leur implication. Notre premier rendez-vous d’accompagnement se tiendra début décembre afin de suivre l’avancement du projet et vérifier l’organisation de l’équipe ».

Cette phase de démarrage et de découverte, qui marque le coup d’envoi d’une potentielle success-story, s’étale de mi-novembre à fin décembre. Elle est agrémentée de plusieurs points mensuels avec le coach permettant aux jeunes de faire état de leurs avancées, leurs doutes et leurs difficultés.

« Je participe pour plusieurs raisons : je suis passionnée par l’Humain avec un grand H et suis persuadée que tout un chacun mérite d’être accompagné, d’une part, et qu’il peut changer s’il en a la volonté, d’autre part. »

 Pour plus d’informations sur la promotion 2017/2018, découvrez le récapitulatif  Rapport d’activité 2017/2018

La suite de notre série : 

Les Entrep’ – Construire un projet entrepreneurial 2/3

Article rédigé le 19 Déc 2018

Les commentaires sont fermés.