Par Cadres en Mission - Bien gérer mon activité

Nous sommes de plus en plus nombreux à être sensibles au développement durable et aux questions sociétales qui en découlent. À titre personnel, chacun est en mesure de prendre ses responsabilités, mais au niveau professionnel, qu’en est-il ? La RSE est-elle à la portée de tous, y compris des travailleurs indépendants ? La réponse est oui ! Découvrez pourquoi et comment mettre en place une démarche RSE à votre échelle. Nous vous proposons un plan d’action, des exemples d’outils et des gestes simples à intégrer dans votre quotidien de freelance. 

Qu’est-ce que la RSE ?

Nous avons tous entendu parler de la RSE, mais nous sommes nombreux à avoir une vision un peu floue de ce qu’elle recouvre réellement. 

Définition de la RSE : 

La responsabilité sociétale des entreprises, c’est la prise en compte et la participation des entreprises dans les enjeux sociétaux et environnementaux actuels. Une entreprise qui fait de la RSE sa priorité cherchera à avoir un impact positif, c’est-à-dire à fonctionner de manière responsable, tout en poursuivant son développement.

Le champ d’application de la RSE

Entreprendre une démarche de RSE, c’est s’engager à agir de manière socialement responsable autour de ces 7 questions centrales : 

  • La gouvernance de l’entreprise
  • Les droits de l’homme : vigilance, prévention, lutte contre les discriminations, respect des droits, etc.
  • Les relations et conditions de travail : relation employeur/employé, conditions de travail, dialogue social, santé et sécurité, etc.
  • L’environnement : prévention de la pollution, protection de l’environnement, utilisation durable des ressources, atténuation des changements climatiques, etc.
  • La loyauté des pratiques : concurrence loyale, lutte contre la corruption, respect des droits de propriété, engagement politique responsable, etc.
  • Les questions relatives aux consommateurs : consommation durable, protection des consommateurs, accès aux services essentiels, protection des données, etc.
  • Les communautés et le développement local : implication auprès des communautés, création d’emplois et développement des compétences, éducation et culture, création de richesses et de revenus, investissement dans la société, etc.

Pourquoi intégrer la RSE dans mon activité d’indépendant ?

Si vous lisez cet article, c’est certainement que les questions liées au développement durable vous interpellent. Au-delà de vos convictions personnelles, voici plusieurs bonnes raisons de vouloir s’engager dans une démarche RSE quand on est freelance :

✔️ Sens : vous donnez du sens à votre activité.

✔️ Valeurs : vous êtes respectueux de l’humain et de l’environnement.

✔️ Économie : vous optimisez vos dépenses.

✔️ Développement local : vous contribuez au développement du tissu économique local.

✔️ Positionnement : vous vous différenciez de vos concurrents.

✔️ Engagement : vous mobilisez vos clients et vos partenaires autour d’une cause commune.

✔️ Image : vous améliorez votre image de marque et votre réputation.

✔️ Innovation : vous observez et adoptez de nouvelles façons d’agir, de travailler, de communiquer, etc.

Comment mettre en place une démarche RSE ?

Quelle que soit la taille de votre entreprise, vous pouvez décider de mettre en place une démarche RSE. Pour qu’elle soit pertinente, vous commencerez par un état des lieux de vos pratiques. Ensuite, vous pourrez décider du plan d’action RSE à adopter. Voici les grandes étapes à suivre :

    1. Réalisez un bilan de vos pratiques actuelles
      Quelles actions RSE avez-vous mises en place ? Fonctionnent-elles ? Peuvent-elles être améliorées ?
    2. Choisissez vos objectifs
      Quels sont vos objectifs sur le plan social et environnemental, en tenant compte de vos valeurs, de votre métier et de votre secteur d’activité ? 
    3. Mettez en place des KPI
      Pour que vos objectifs ne restent pas des vœux pieux, il est important de pouvoir suivre leur évolution. Choisissez des indicateurs chiffrés qui vous permettront de mesurer l’avancée de vos actions.
    4. Mesurez vos actions
      Grâce à ces indicateurs, vous allez suivre régulièrement et avec précision l’évolution de vos objectifs RSE. Après analyse, vous pourrez apporter les changements nécessaires pour optimiser vos résultats.

Quelques exemples d’outils et de gestes à intégrer

Rien de plus parlant que quelques exemples pour appréhender une démarche RSE en tant qu’indépendant

Opter pour des partenaires, des fournisseurs et des clients engagés

  • Choisir des clients en accord avec ses valeurs ;
  • Favoriser des partenaires ou des fournisseurs locaux ;
  • Privilégier les circuits courts ;
  • Préférer un fournisseur d’énergie renouvelable ;
  • Opter pour des outils français (Sendinblue pour les envois d’emailing, Yousign pour une signature électronique ou O2Switch pour héberger un site internet, par exemple).

Adopter des gestes éco-responsables

  • Évaluer et réduire son impact environnemental ;
  • Faire des économies d’énergie ;
  • Recycler un maximum ;
  • N’imprimer ses documents que lorsque c’est nécessaire ;
  • Réduire ses déplacements professionnels en avion et en voiture ;
  • Traiter ses mails et ses dossiers pour réduire le stockage inutile ;
  • Utiliser un moteur de recherche engagé comme Ecosia et un service de transfert de fichier éco-responsable comme FileVert.

Avoir une activité éthique et sociale

  • Rédiger une charte éthique afin de partager ses valeurs et son positionnement ;
  • Respecter et rémunérer ses prestataires à leur juste valeur ;
  • Encourager financièrement une cause à laquelle on tient, sponsoriser ou parrainer une association.

Rome ne s’est pas faite en un jour ! Pour s’engager dans une démarche RSE et adopter les bonnes pratiques, inutile de cocher toutes les cases. Commencez pas à pas en vous fixant des objectifs ambitieux, mais atteignables. Votre démarche fera la différence.

Article rédigé le 19 Jan 2023

Les commentaires sont fermés.