Par Vanessa VANDERHAEGHEN - Bien gérer mon activité

Pour définir des objectifs ambitieux et les mesurer de façon efficace, il n’y a rien de mieux que la méthode OKR. Cette méthode de définition d’objectifs ne s’adresse pas seulement aux entreprises, mais aussi aux consultants indépendants qui veulent porter leur activité à un niveau supérieur ou mieux accompagner leurs clients avec une méthode efficace.

Définition de la méthode OKR

La méthode OKR signifie “Objectives and Key Results”, soit “Objectifs et Résultats clés”, qui résume parfaitement cette méthode de définition d’objectifs. Par la mise en place d’objectifs, de résultats clés et d’actions associés, l’objectif est plus facilement atteignable. La méthode a été créée par Peter Drucker en 1954, lorsqu’il a inventé le management par objectifs (MBO). C’est Andrew Grove, le CEO d’Intel, qui transforme le terme MBO en OKR dans les années 80. Aujourd’hui, on trouve ce système dans de nombreuses entreprises telles que Google ou Spotify. 

D’ailleurs, Larry Page, le co-fondateur de Google, attribue le succès de la société à la mise en place de la méthode OKR : “Les OKR nous ont aidé à multiplier notre croissance par 10. Ils nous ont aidé à rendre notre mission ambitieuse d’organiser l’information mondiale plus atteignable. Ils nous ont aidé, moi et le reste de l’entreprise à respecter les deadlines et à mesurer ce qui importait le plus.

Si la méthode OKR est utilisée dans les grandes entreprises, un consultant indépendant peut tout à fait l’appliquer à son activité ou la mettre en place pour ses clients. Les OKR sont très utiles pour optimiser son efficacité personnelle et atteindre ses propres objectifs.

Comment fonctionne la méthode OKR ? 

Définir un Objectif

La première étape est de définir un objectif qualitatif à atteindre dans un délai déterminé (généralement un trimestre). Il indique la direction à prendre. Nous vous recommandons de limiter les objectifs à un maximum de 3 par trimestre afin de ne pas vous éparpiller. S’il y en a trop, vous n’en atteindrez aucun. 

Lister les Résultats clés

Les résultats clés permettent de mesurer les progrès vers la réalisation de l’objectif défini. Ils sont forcément quantitatifs et mesurables. Par exemple : “obtenir un taux de conversion de 20%”. Ils ne doivent pas être confondus avec les actions mises en oeuvre. En général, on choisit 3 résultats clés par objectif. 

Identifier les actions

Les actions servent à avoir une marche à suivre avec des tâches à effectuer pour atteindre les résultats clés et donc, les objectifs. Elles ne sont pas quantitatives, cela peut tout simplement être “mener une campagne de communication”.

schema okr

Quel est l’intérêt de la méthode OKR pour le consultant indépendant ? 

La méthode OKR apporte de nombreux bénéfices, tant aux entreprises qu’aux consultants indépendants.

 

→ elle permet de s’assurer que l’on avance chaque jour vers nos objectifs ;

→ elle rend notre progression mesurable régulièrement grâce aux résultats clés ;

→ elle nous permet de rester focus grâce à la définition de résultats clés et d’actions sur lesquels il faut se concentrer ;

→ elle nous responsabilise car les OKR sont très factuels et quantitatifs, il n’y a pas d’ambiguïté possible ;

→ elle nous pousse à sortir de notre zone de confort avec des objectifs ambitieux ;

→ elle nous force à penser en résultat atteint (augmentation du taux de conversion) plutôt qu’en actions réalisées (lancement d’une campagne de communication).

Mettre en place la méthode OKR 

On ne trouve pas de méthodologie complète à suivre pour implémenter la méthode OKR dans son activité. Elle repose simplement sur des principes à intégrer : les objectifs, les résultats clés et les actions. 

Pour commencer, limitez-vous à 3 objectifs. Vous pourrez en ajouter si vous êtes à l’aise et que vous parvenez à remplir vos objectifs sans trop de difficultés. Le risque en ayant trop d’objectifs est de diluer les efforts. Vos objectifs doivent être alignés sur les objectifs de votre entreprise et sa vision. 

A propos des résultats clés, nous vous conseillons d’en définir entre 3 et 5 par objectif. Attention, ils doivent être quantitatifs pour être facilement mesurables. Ils doivent décrire des résultats et non des activités. 

Chez Google, les OKR sont notés sur une échelle de 0 à 1, 1 signifiant que l’objectif a été complètement atteint. Les résultats clés sont évalués et la moyenne des notes est calculée pour évaluer l’objectif. Les notes sont graduelles : si le résultat n’est atteint qu’à moitié, la note sera 0,5. 

On considère un OKR réussi lorsque sa note est située entre 0,6 et 0,8. Si la note est inférieure, vous n’avez pas mis en place toutes les actions nécessaires pour atteindre l’objectif. Si elle est supérieure, votre objectif n’était peut-être pas assez ambitieux ! Le but n’est pas d’avoir 1 à chaque objectif, mais de progresser. 

Exemples d’objectifs avec la méthode OKR

 

Objectif

Résultat clé

Actions

Améliorer la fidélisation client

// OKR trimestriel

Augmenter son taux de fidélisation de 10%

→ Assurer un suivi hebdomadaire de chaque projet client

→ Étudier le profil des clients et s’adapter à eux pour les satisfaire

Accroître son taux d’inscription à la newsletter de 15%

→ Mener une campagne de publicité sur les réseaux sociaux

→ Envoyer 3 e-mails par semaine

Porter la satisfaction client à 80%

→ Envoyer un questionnaire de satisfaction à chaque client

→ Faire des propositions de services supplémentaires à chaque client selon leurs besoins

Utiliser Trello pour appliquer la méthode OKR

Si vous utilisez Trello pour votre to-do list, vous pouvez appliquer la méthode OKR directement sur un tableau Trello. Structurez-le de cette façon : 

  • Créez une liste par objectif
  • Créez une carte de liste par résultat clé
  • Créez une liste de tâches à réaliser par carte pour atteindre le résultat clé
  • Utilisez les étiquettes pour mesurer le résultat : planifié, en cours, terminé.

Article rédigé le 13 Oct 2020

Les commentaires sont fermés.