Par Marine LIBOUREL - Devenir consultant indépendant

Face aux obstacles et aux difficultés, certains entrepreneurs ont tendance à baisser les bras, tandis que d’autres se retroussent les manches et continuent coûte que coûte à avancer vers leur but. La différence entre ces deux attitudes diamétralement opposées tient en un mot : la ténacité ! Vous souhaitez développer votre ténacité pour atteindre vos objectifs et vous améliorer au quotidien ? Dans ce cas, nous vous invitons à lire ce qui suit !

Qu’est-ce que la ténacité ?

La ténacité est cette aptitude qui consiste à garder de vue le but à atteindre et mettre tout en œuvre pour y parvenir, quelles que soient les difficultés qui vous attendent sur le chemin. Un tel état d’esprit implique de faire preuve à la fois de résilience et de flexibilité. Résilience, car tout consultant indépendant est nécessairement amené à rencontrer de l’opposition, des refus et des blocages sur son chemin. Autant d’obstacles que la ténacité permet de surmonter, avec combativité, courage et détermination. Flexibilité, car la poursuite d’un objectif ambitieux nécessite parfois de sortir des sentiers battus, de changer ses plans et de faire preuve d’adaptation face à des circonstances pas toujours des plus favorables.

Il est important de ne pas confondre un caractère tenace avec le fait d’être borné ou obtus ; attitudes qui impliquent une incapacité à se remettre en question et à voir au-delà des limitations de son champ de vision. Une personne tenace est en mesure de sentir si elle fait erreur et peut changer de stratégie si les circonstances l’exigent, là où une personne bornée aura tendance à rester sur sa lancée, même si cela doit la mener droit dans le mur.

Pourquoi développer sa ténacité dans le cadre de son activité de consultant ?

Pour certains experts du domaine, à l’image de la psychologue américaine Angela Lee Duckworth, autrice de « L’art de la Niaque », la réussite aurait bien plus à voir avec la ténacité qu’avec le talent. Une théorie pas si surprenante que cela si l’on observe que les postes les plus intéressants sont le plus souvent occupés par des profils de professionnels « qui en veulent », et qui ont surtout su développer leurs compétences en s’appuyant sur cette détermination qui les caractérise.

Pourquoi travailler sa ténacité ? Outre le fait que ce trait de caractère facilite l’accès aux plus hauts sommets, il vous permet par ailleurs d’acquérir de nouvelles compétences et de peaufiner vos pratiques pour proposer des prestations toujours plus qualitatives à vos clients. En effet, c’est face à la difficulté et aux obstacles qu’un professionnel est le plus à même de puiser dans ses ressources et de faire preuve de créativité afin de s’adapter. Cela vous pour votre vie professionnelle comme pour votre vie privée ! Ne l’oubliez pas si votre banque vous refuse pour la troisième fois votre demande de prêt immobilier !

Le profil type du consultant tenace

Pour Angela Lee Duckworth, les personnes tenaces, que leur domaine de prédilection soit la politique, l’entrepreneuriat, la direction d’entreprise ou le sport, partagent plusieurs points communs :

  Elles éprouvent un authentique intérêt, voire une réelle passion, pour les tâches qu’elles réalisent au quotidien.

  Elles consacrent du temps pour pratiquer et compléter leurs connaissances afin de s’améliorer dans leur domaine respectif, jour après jour.

  Elles ont parfaitement conscience de ce qui les motive et du but qu’elles se sont fixé.

  Elles entretiennent l’espoir en un avenir meilleur et croient fermement au pouvoir de leurs actions sur la construction de cet avenir.

Il va sans dire que les personnes tenaces sont plutôt enclines à aller de l’avant, faisant fi des contrariétés et des obstacles qu’elles ne manqueront pas de croiser sur leur route. Cependant, elles ne sont pas butées pour autant. Si elles constatent que tous les indicateurs sont dans le rouge, elles sauront réajuster le tir pour toucher leur cible, en adoptant toutefois un angle plus favorable. Si elles doivent faire face à un échec, elles sauront en tirer les enseignements pour ne plus commettre les mêmes erreurs, sans perdre leur vision et leur pugnacité.

Quelques exemples de ténacité ? James Dyson, qui a réalisé plus de 5000 prototypes avant de réussir à mettre au point l’aspirateur qu’il avait en tête. Steve Jobs, dont le rêve de grandeur a commencé dans un garage et qui ne s’est pas arrêté face aux premiers refus de demandes de crédits, a créé l’une des firmes les plus célèbres de la planète. Avant de fonder l’un des constructeurs automobiles les plus influents de son temps, Soichiro Honda a connu une longue période de chômage, après avoir échoué à un entretien d’embauche chez Toyota. Avant d’inventer l’ampoule électrique, Thomas Edison a connu de nombreux échecs et désillusions ; le fécond inventeur considéré comme trop « stupide » par ses professeurs fut même renvoyé de deux emplois, car jugé pas assez… productif ! Ironie, oui, mais surtout ténacité !

Nos conseils pour développer votre ténacité

Si certaines personnes semblent plus naturellement disposées que d’autres à faire preuve de détermination, cela ne veut pas dire pour autant que la ténacité est un don inaccessible au commun des consultants. En effet, même si vous êtes du genre à céder rapidement face à l’adversité, sachez qu’il est tout à fait possible de développer cette capacité qui semble presque innée chez certains professionnels.

En s’appuyant sur les traits de personnalité partagés par les personnes tenaces mentionnés par Angela Lee Duckworth dans le cadre de ses travaux, on peut déjà avancer que développer sa ténacité commence en premier lieu par :

  Se fixer des objectifs précis et les prioriser.

  Pratiquer avec acharnement, compléter ses connaissances dès que l’occasion se présente et se former régulièrement.

  Apprendre à aimer et prendre du plaisir à ce que l’on fait, quitte à se rappeler régulièrement de la finalité des actions entreprises.

  Développer sa résilience, c’est-à-dire sa capacité à faire face aux changements, au stress et aux échecs, en s’adaptant.

Nous vous conseillons également de conserver un haut niveau de flexibilité quant au chemin à emprunter pour atteindre le but que vous vous êtes fixé. Si vos plans doivent changer, ce qui ne manquera sans doute pas d’arriver (autant vous y préparer !), voyez cela comme une nouvelle opportunité d’avancer et non pas comme un caillou de plus dans votre chaussure.

Enfin, nous vous conseillons également de ne pas avoir peur de vous lancer dans des tâches difficiles, qui sont autant d’occasions de progresser rapidement et de mettre votre créativité à l’épreuve. C’est aussi un excellent exercice pour vous rappeler que vous ne pouvez pas vous permettre de vous reposer sur vos acquis si vous souhaitez atteindre votre but !

Article rédigé le 09 Fév 2021

Les commentaires sont fermés.