Par Natacha Le Jort - Devenir consultant indépendant

S’épanouir dans le travail ? C’est parce qu’ils y croient dur comme fer que certains cadres font le pari de la reconversion professionnelle.

Se reconvertir, mythe ou projet réalisable ?

D’après une étude menée en ligne par le site Nouvelleviepro.fr, 33 % des cadres ont entamé leur reconversion professionnelle. Autres chiffres intéressants : plus de 60 % des cadres hésitent encore et seulement 6 % n’y ont jamais pensé. Il semble donc qu’il existe une volonté très forte de changement. Vers une nouvelle ère de managers ?

Des managers nomades en quête d’épanouissement

Le temps où l’on se « mariait » avec son entreprise semble définitivement révolu. Les cadres ont majoritairement conscience que le changement n’est pas une originalité mais une lame de fond, voire un appel auquel peu d’esprits résistent. La reconversion professionnelle est un concept qui cache en réalité de nombreuses motivations.

On peut vouloir changer de métier ou de secteur, vouloir créer sa propre entreprise pour bénéficier de plus d’autonomie, vouloir quitter un environnement où l’on ne sent pas épanoui… Dans tous les cas, au cœur des raisons qui expliquent ce nomadisme des cadres modernes, avoir une activité plus en phase avec ses passions arrive en tête de liste (20 %), tandis que 18 % des cadres avaient fait le tour de leur poste ou alors leur métier ne correspondait plus à l’idée qu’ils en avaient.

Nés dans les années 1980 et, plus tard, ceux que l’on nomme les Managers Millennials sont les meilleurs représentants de cette tendance. Leur réflexion principale porte sur l’équilibre précieux entre la vie personnelle et la vie professionnelle.

Qui dit reconversion professionnelle implique une nouvelle manière de concevoir le monde du travail. Il s’agit moins de faire carrière que changer littéralement de cap pour poursuivre sa route. Reprise des études, formations, prise de risques… Toutes les options se présentent à cette nouvelle génération de cadres sans entreprise fixe !

activité passion reconversion

D’ailleurs, parmi les cadres qui se sont reconvertis :

  • 56 % ont changé de métier
  • 37 % ont (éventuellement aussi) changé de secteur d’activité
  • 18 % ont monté leur entreprise

Dans tous les cas, la plupart des cadres (63 %) se sentent plus épanouis après leur reconversion !

La majorité des cadres souhaitent se reconvertir rapidement

Quant aux cadres qui hésitent encore à changer de vie professionnelle, près de la moitié souhaiterait passer à l’action d’ici moins d’un an et 44 % d’ici 3 ans. Seulement 7 % d’entre eux envisagent une reconversion au-delà des 3 années à venir.

Mais d’où vient ce désir de changer, et vite ?

Toujours selon l’étude réalisée par NouvelleViePro :

  • 54 % des cadres veulent apprendre un nouveau métier et/ou changer de secteur d’activité
  • 25 % veulent monter leur entreprise
  • 13 % envisagent de reprendre des études

Changer de voie professionnelle provoque certaines appréhensions. Il n’est en effet pas toujours facile de sortir de sa zone de confort. Reste donc à lever certains freins à la reconversion comme le besoin d’informations et d’accompagnement des cadres vers une nouvelle vie… épanouie !

Article rédigé le 22 déc 2017

Les commentaires sont fermés.