Par Arthur Avranches - Tout savoir sur le portage salarial

Le quotidien d’un consultant en portage salarial s’articule autour de deux grandes activités : d’un côté, la réalisation des missions ; de l’autre, la prospection commerciale. Comment concilier les deux faces de cette même pièce ? Existe-t-il des astuces pour mener de front ces deux aspects essentiels de son activité ?

La prospection : au coeur du métier de consultant en portage

Aux commandes de sa vie professionnelle, le consultant en portage salarial est totalement responsable de sa prospection. C’est d’ailleurs l’un des prérequis inhérents à ce statut. Bien qu’il soit accompagné par une structure qui simplifie ses démarches, il ne peut en effet compter que sur lui-même pour ce qui y est d’assurer la pérennité de son activité.

En savoir plus : Fonctionnement du portage salarial

Après avoir réalisé son étude de marché, il démarche les prospects ciblés, peaufine son discours commercial et son pitch, tente de décrocher des rendez-vous, négocie les modalités de ses interventions et notamment son tarif en portage salarial… En somme, à moins d’avoir acquis une réputation assez élevée pour pouvoir se contenter des sollicitations des entreprises intéressées par ses services, le consultant doit consacrer un temps nom négligeable à ce versant de son métier.

Prospection en continu : comment faire ?

Une période d’intermission peut parfois durer plusieurs mois. Des mois durant lesquels le consultant ne touche aucune rémunération, sauf s’il a eu le bon sens de se constituer une réserve au fil de ses mois en mission. Pour éviter de se retrouver sans ressources du jour au lendemain, il doit donc envisager de prospecter, même lorsqu’il est en phase de mission. Évidemment, dans ce contexte, le facteur temps joue clairement en sa défaveur, d’autant que pour rester performant, il doit aussi s’accorder un peu de repos.

Alors, comment continuer à prospecter efficacement dans des conditions présentant un tel niveau de contrainte ? En misant sur l’optimisation de ses démarches, tout simplement !

organiser sa prospection

  • Maître de son organisation, le consultant peut tout d’abord inclure une plage horaire dans son planning, uniquement dédiée à cette tâche.
  • Il peut également se tourner vers des canaux de prospection qui lui permettront de toucher plus directement ses prospects en mettant en valeur son expertise, à l’image des réseaux sociaux professionnels.
  • Renouer le contact avec un ancien client pour prendre des nouvelles et s’enquérir d’éventuels nouveaux besoins peut également aboutir sur un nouveau contrat.
  • Certaines solutions, comme HubSpot, Yesware ou Marketo permettent d’automatiser sa stratégie de prospection, notamment la personnalisation, l’organisation, l’envoi et le suivi des e-mails.
  • Enfin, pour être sûr de ne rater aucune opportunité, le consultant doit rester en position d’ouverture. Si ce n’est pas lui qui en profite directement, il peut parvenir à décrocher une mission pour un consultant de son réseau. En plus de toucher un complément de revenu, il pourra tôt ou tard bénéficier d’un retour d’ascenseur !

Développer ses compétences en prospection grâce au portage salarial

Chez Cadres en Mission, les consultants peuvent accroître leurs compétences sur le plan commercial et donc gagner en efficacité, aussi bien en intermission qu’en période de mission.

En plus de plusieurs formations dédiées à la gestion de la prospection et des appels d’offres, accessibles gratuitement aux adhérents, la société Cadres en Mission est constituée de divers pôles d’expertises dans lesquels les consultants peuvent bénéficier de nombreux conseils pour apprendre à bien prospecter seuls ou en groupe.

Fait notable : certains consultants en portage salarial deviennent tellement habiles dans l’art de trouver des missions intéressantes pour leur réseau qu’ils finissent par se spécialiser dans l’apport d’affaires, mettant momentanément de côté la seconde facette de leur activité !

participation reunion information

Article rédigé le 29 Déc 2017

Les commentaires sont fermés.