Par Patrick Barrabé - Bien gérer mon activité

Quand on est travailleur et ambitieux, prendre du temps pour soi peut sembler inutile, voire futile. C’est pourtant primordial pour qui veut tenir sur la durée ! Dans nos vies qui vont à 100 à l’heure, il faut aussi savoir faire redescendre la pression. Négliger son bien-être, physique et mental, est une erreur qui conduit trop souvent à l’épuisement. Mais comment trouver du temps pour soi quand on en manque en permanence ? Voici quelques pistes qui vous permettront d’envisager de prendre du temps pour vous, sans aucune culpabilité.

Prendre du temps pour soi : qu’est-ce que ça veut dire ?

Prendre du temps pour soi c’est avant tout savoir s’écouter. Ça n’a pas l’air bien compliqué, mais, pour différentes raisons, l’exercice n’est pas si simple. Il nécessite de déconstruire quelques mythes bien ancrés dans la société française, où le travail est souvent au centre de nos vies, où le présentéisme et les réunions à débordement sont légion. Dans ce contexte, prendre du temps pour soi peut être associé à de la paresse et à de l’égoïsme. Non, prendre du temps pour soi ce n’est ni être feignant, ni égocentrique. Oui, on peut être un bosseur et prendre du temps pour soi ! Faire de soi une priorité est également essentiel dans son rapport à l’autre.

Pourquoi prendre du temps pour soi est crucial ?

3 bonnes raisons de prendre soin de soi

  • Le repos est essentiel pour travailler dans de bonnes conditions. On l’a tous déjà expérimenté : on est bien plus productif et efficace après une bonne nuit de sommeil qu’après une insomnie. Les effets réparateurs sont immédiats : une meilleure concentration, une productivité optimale et des idées claires. C’est essentiel quand on a des responsabilités et qu’il s’agit de prendre les bonnes décisions.
  • Prendre du temps pour soi, c’est aussi prendre le temps d’observer, de laisser venir l’inspiration. Vous l’avez sûrement remarqué, c’est généralement lorsqu’on est détendu que nous viennent les meilleures idées ou les solutions que l’on cherchait depuis des jours. 
  • Il est parfois bon de le rappeler : quelles que soient vos responsabilités, il y a une vie en dehors du travail et ce serait dommage de passer à côté ! Partager des moments en famille et entre amis, tout comme s’accorder du temps en solitaire, sont de véritables sources d’épanouissement. 

Que risque-t-on à ne pas prendre de temps pour soi ?

Fatigue, stress, burn-out… la liste est longue ! Et c’est généralement quand vous êtes angoissé et tendu que le corps décide de vous lâcher lui aussi. Mal de dos, troubles du sommeil, migraines… Non ce n’est pas un complot contre vous, mais plutôt un cercle vicieux qui ne s’arrêtera que lorsque que vous serez contraint à prendre enfin du temps pour vous. 

Le problème de l’épuisement professionnel, c’est qu’en plus ne vous impacter physiquement et moralement, il influe directement sur vos relations sociales. La fatigue et le stress ne vous mettent pas dans de bonnes dispositions pour être à l’écoute, disposé à échanger calmement. L’agacement survient plus vite, la mauvaise foi aussi, parfois ! Pour éviter de mettre sa santé et sa relation aux autres en péril, voici quelques conseils simples et efficaces.

Comment prendre du temps pour soi ?

Ralentir le rythme

Nous sommes tous lancés dans une course contre la montre, et en permanence dans l’action. L’ère de l’hyperconnexion dans laquelle nous vivons, où tous les moyens sont bons pour capter notre attention, ne nous aide pas à ralentir le rythme. On ne veut pas passer à côté de ce livre qu’il faut absolument avoir lu, ce film qu’il faut absolument avoir vu… Le rythme soutenu que l’on s’impose est une vraie source de frustration et de stress. Pourtant, notre cerveau à besoin de temps mort, de calme, de moment d’observation et d’évasion. Et si on levait le pied pour faire retomber la pression ? Mettre son ordinateur et son smartphone de côté de temps en temps peut être un bon début.

Déléguer

Mauvaise nouvelle, il n’y aura jamais plus de 24 heures dans une journée. Prendre du temps pour soi commence bien souvent par trouver un moyen de se dégager du temps. Vous pouvez peut-être renoncer à certaines activités qui ne sont pas essentielles, accepter d’en faire moins, poser des limites, dire non, demander de l’aide. Que ce soit à la maison ou au travail, prévoir et déléguer sont des solutions terriblement efficaces.

Planifier

Les plus organisés prendront RDV avec eux-même et l’inscriront dans leur planning. Bloquer son vendredi midi pour aller à la piscine n’a rien de surprenant, mais se réserver du temps pour une sieste, de la lecture ou tout simplement ne rien faire n’est pas une habitude. Le plus difficile est d’en faire une priorité. Vous allez certainement devoir négocier. Avec qui ? Avec vous-même ! Soyez intransigeant : si vous avez prévu de prendre une demi-journée off, ne l’annulez pas au premier prétexte.

Se faire plaisir

Du temps pour soi, ce n’est ni du temps pour terminer les travaux de la chambre d’ami, ni du temps pour lire ce livre sur le management d’équipes hétérogènes qui traîne sur votre bureau depuis des semaines. On parle de temps pour prendre soin de soi, pour se faire plaisir. Si c’est du sport tant mieux ! Si ce sont des jeux vidéo, de la marche, de la musique ou de la pâtisserie, c’est très bien aussi. L’objectif est de se faire du bien en faisant des choses que l’on apprécie.

Booster son égo

L’égo n’a pas toujours bonne presse. Pourtant, on ne parle pas ici de narcissisme, mais plutôt d’estime de soi. S’accorder du temps pour prendre soin de soi, se dépasser, sa challenger, physiquement et mentalement, à travers le sport, la relaxation ou la méditation par exemple, c’est travailler à son épanouissement. Prendre soin de soi pour mieux prendre soin des autres. Il n’y a rien d’égoïste dans cette démarche, bien au contraire.

Quelques livres pour savoir prendre du temps pour soi 

Vous souhaitez approfondir le sujet ? Voici 3 livres qui devraient grandement vous intéresser.

“Slow business : ralentir au travail et en finir avec le temps toxique” de Pierre Moniz Barreto aux éditions Eyrolles

Ici, Pierre Moniz Barreto nous met en garde contre l’accélération qui pèse de plus en plus sur nos épaules et prône, non pas la lenteur, mais le “slow business” pour redevenir maître de son temps. Il en fait un enjeu de bien-être mais aussi de performance. Les expériences vécues par plusieurs chefs d’entreprise viennent illustrer ses propos et nous livrent des pistes pour retrouver un équilibre sain, entre temps personnel et temps professionnel.

“La semaine de 4 heures : Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux !” de Timothy Ferriss aux éditions Pearson.

Dans ce livre à succès, Tim Ferris nous explique comment il est parvenu à réduire ses semaines de 50 heures de travail à… 4 heures ! Certains y verront un show à l’américaine, néanmoins, il met le doigt sur un certain nombre de problématiques qui parleront aux plus débordés d’entre nous : comment se libérer de notre dépendance à l’information, aux mails, aux réunions, bref, comment s’organiser pour réduire son temps de travail au strict minimum et profiter de la vie.

“Du temps pour soi : conquérir son temps intime“ de Laurent Schmitt aux éditions Odile Jacob.

Laurent Schmidt, professeur de psychiatrie, prend un peu de hauteur sur la question de l’accélération du temps et de ce qu’il nomme “les loisirs clés en main”. Pour lui, la question n’est pas seulement de s’accorder du temps, mais d’en faire bon usage en trouvant les occupations en accord avec notre identité et nos aspirations profondes.

Lorsqu’on ne se fixe pas de limites, on peut vite se laisse happer par le tourbillon du travail quotidien. Alors qu’on se le dise une fois pour toute : il n’y a aucun mal à arrêter de travailler pour prendre du temps pour soi. Ce n’est pas un luxe, c’est une nécessité et c’est généralement ce qui fait la différence entre quelqu’un d’épanoui et quelqu’un d’épuisé. Si vous ne voulez pas négliger votre santé, vos relations ni votre activité professionnelle, il est urgent de prendre du temps pour vous ! 

Article rédigé le 19 Juin 2020

Les commentaires sont fermés.