Choisir le portage salarial

Par Priscillia Cheval - Actualités du portage

Entreprises libérées, co-working, télétravail, autonomie… la vision traditionnelle du travail laisse peu à peu place à de nouvelles formes d’emploi en concordance avec les attentes actuelles des salariés et des entreprises. Pourquoi faut-il évoluer vers un mode collaboratif plus libéré ?

Les français et l’emploi : Un rapport en pleine mutation

Ces dernières années, la donne a changé en matière d’emploi. La raréfaction de l’emploi salarié et l’immédiateté des besoins en ressources externes des entreprises ont fait évoluer les mentalités. Il n’est plus question d’envisager sa carrière dans une seule et même entreprise. Hyper-flexibilité, mobilité, et multi-carrière sont les maîtres-mots sur ce nouveau marché du travail. Les aspirations professionnelles tendent désormais vers l’indépendance, l’autonomie et des conditions de travail en adéquation avec cette envie de liberté et de prise de responsabilités générale. Face à de telles mutations, le CDI laisse peu à peu place à de nouvelles formes de travail qui répondent davantage aux besoins de productivité des entreprises et aux attentes des actifs.

L’engouement pour l’indépendance et le travail collaboratif

Avec une multiplication des missions à court terme et du nombre de chômeurs, ainsi que l’apparition d’un besoin de « travailler mieux », l’engouement grandissant pour les nouvelles formes d’emploi semble inéluctable : 2,4 millions de français envisageraient de se lancer en tant qu’indépendant – « Les français et leurs entrepreneurs » Institut Think & Opinionway -. La flexibilité et la liberté qu’offre le « travailler autrement » séduisent de plus en plus les salariés et notamment les cadres pour lesquels il est souvent difficile de conjuguer vie personnelle et professionnelle. C’est aussi le moyen de valoriser une expertise acquise après de nombreuses années d’expériences professionnelles, et de réduire le stress et la fatigue liés à des déplacements quotidiens et à l’atmosphère parfois moins stimulante de son lieu de travail. Une aubaine pour les actifs, et les entreprises qui sont prêtes à accepter ce changement de mentalité bénéfique pour leur productivité.

Le numérique au cœur de ces mutations

Avec l’arrivée du numérique, les entreprises ont été rapidement confrontées à un environnement immédiat et mouvant auquel elles doivent encore adapter leur organisation. En effet, l’évolution des mentalités et la naissance de nombreux outils dé-matérialisables ont ouvert la porte à de nouvelles manières de travailler. Les évolutions offertes par le numérique permettent aujourd’hui aux managers et DRH de répondre aux attentes de liberté et d’autonomie des salariés, mais aussi de collaborer et d’intégrer des ressources externes à leurs équipes. Source de motivation, de satisfaction, et de considération pour les actifs, les nouvelles formes d’emploi sont également une solution efficace aux besoins de productivité des entreprises et une réponse à leur nécessité d’être compétitives sur un marché désormais international.

Article rédigé le 12 jan 2016

Priscillia Cheval

Profil de l'auteur :

Priscillia Cheval | Social Media Manager

Mail : priscilliacheval@cadresenmission.com

Réseaux professionnels :

Les commentaires sont fermés.