Par Pauline Baron - Conseils sur le portage salarial

Longtemps considérée comme un aveu d’échec, la reconversion professionnelle est de nos jours acceptée, et même valorisée dans une société où de plus en plus d’actifs reconnaissent se contenter d’un travail peu épanouissant en échange de leur salaire.

Bien différente d’une simple évolution, la reconversion permet aux professionnels de changer complètement de cap pour suivre leurs aspirations et les tendances du marché. Un pari parfois risqué qui demande une bonne préparation.

Voici comment réussir votre reconversion !

Pourquoi se reconvertir sur le plan professionnel ?

Derrière chaque reconversion, il y a généralement un élément déclencheur. Il peut s’agir d’un manque de reconnaissance qui finit par ronger toute motivation ; un travail devenu trop pénible pour le corps et l’esprit ; un chômage prolongé qui met le professionnel au pied du mur. Parfois, il faut attendre le burn-out pour que certains prennent enfin conscience de la nécessité impérieuse de changer de voie.

La reconversion sonne alors comme le remède au stress, à la désillusion et à la perte de sens dont sont victimes ces professionnels dans le cadre de leur activité. Un changement de cap qui concerne aussi bien les jeunes travailleurs ayant été échaudés par leurs premières années dans le monde du travail, que les travailleurs plus âgés qui estiment que leur expérience et leurs compétences ne sont pas assez valorisés. Notons que les deux pics de reconversion se situent aux alentours de 30 ans et de 40-45 ans.

Trouver sa nouvelle voie professionnelle

Avant toute chose, tentez de sonder vos aspirations les plus profondes. Plus facile à dire qu’à faire ! En effet, si certains ont déjà une idée de projet bien précise en tête, pour d’autres, trouver une nouvelle voie demande plus de temps et de recherches. Si vous en avez la possibilité, nous vous recommandons de réaliser un bilan de compétences qui vous permettra de faire émerger les forces et les faiblesses de votre profil.

Une fois le métier ou tout du moins le secteur idéal trouvé, il est alors indispensable de vous renseigner en détail sur l’activité envisagée, notamment en partant glaner des informations directement auprès des professionnels dont c’est le métier.

Le but est ici de vous assurer que la reconversion visée n’est pas une voie sans issue et qu’elle remplit bien les critères que vous avez en tête (rémunération, localisation de l’activité, impact sur votre entourage…).

Enfin, n’oubliez pas de jeter un œil du côté du portage salarial ! C’est en effet l’une des pistes de reconversion les plus populaires chez les professionnels à la recherche d’un cadre sécurisant et motivant pour le développement de leur activité. Découvrez les avantages du portage salarial pour une reconversion professionnelle.

Et pour cause ! En choisissant de devenir consultant en portage salarial, il vous est alors possible de mettre votre expertise au service de votre propre clientèle, de transmettre vos connaissances dans le cadre de formations, ou encore d’adopter plusieurs activités en parallèle pour différents clients afin de diversifier vos expériences.

Donner naissance à son projet de reconversion

Après avoir pris votre décision, ce qui constitue en soi une avancée décisive dans un processus de reconversion, il reste alors à transformer vos intentions initiales en réalité. Vaste programme en perspective !

Dans la majeure partie des cas, il est nécessaire de prévoir une période de formation, dont la longueur peut évidemment varier en fonction du nombre de nouvelles compétences à acquérir et de leur complexité.

Par ailleurs, il est indispensable de soigner la période de transition vers votre nouveau métier. Il serait en effet particulièrement risqué de quitter votre emploi sur un coup de tête, sans avoir pris toutes vos précautions pour trouver une bonne formation et des pistes de financement.

En outre, sachez qu’une reconversion professionnelle prend du temps, parfois plusieurs années. Procédez donc par étape, anticipez au maximum (réalisez un rétroplanning !) et faites-vous accompagner par un organisme pour mettre toutes les chances de votre côté.

Article rédigé le 06 mar 2017

Les commentaires sont fermés.