Par Johan Sellitto - Conseils sur le portage salarial

Les chiffres dévoilés tous les ans par l’INSEE ne trompent pas ; un nombre toujours plus important de travailleurs font le choix de devenir consultant indépendant pour échapper aux inconvénients du salariat classique ou, tout simplement, pour pouvoir exercer une activité plus en adéquation avec leurs aspirations profondes.

Vous faites partie de cette catégorie de professionnels, prêts à sacrifier un peu de leur confort sur l’autel de la liberté d’entreprendre ? Avant de vous mettre à votre compte, il convient de vous assurer qu’il ne s’agit pas d’une lubie passagère, mais aussi que vous avez les moyens de vos ambitions ! Voici les questions fondamentales à vous poser.

Ai-je vraiment envie de travailler à mon compte ?

Le fait de ne pas trouver de poste correspondant à vos aspirations ou de faire face à une période de chômage qui s’éternise ne doit pas être l’unique raison motivant votre choix de vous mettre à votre compte. L’entrepreneuriat ne peut en effet pas constituer un choix par défaut. Si nécessité il y a, elle doit obligatoirement s’accompagner d’une authentique envie d’entreprendre. C’est là l’une des clés du succès !

Est-ce le bon moment pour emprunter cette voie ?

Dans la vie, il y a un temps pour tout. Et parfois, ce moment n’est pas le plus propice pour envisager un changement aussi radical que peut l’être le lancement d’une activité professionnelle. Selon votre situation familiale, la réalité du marché ou encore l’état de vos finances, il est parfois bien plus sage de retarder le démarrage de votre projet plutôt que de vous précipiter vers un échec assuré !

Ai-je besoin de créer ma propre structure pour développer mon activité ?

Pour de nombreuses personnes, prendre le chemin de l’indépendance professionnelle est nécessairement synonyme de création d’entreprise. Une création dont le coût et la complexité peuvent toutefois finir par décourager certains entrepreneurs en devenir à franchir le pas.

Il n’est pourtant nullement besoin de mettre sur pied sa propre société pour pouvoir développer une activité en parfaite autonomie. Rappelons en effet que le portage salarial vous permet de mener une activité autonome sans avoir à vous soucier des tâches administratives, tout en profitant d’une couverture sociale complète.

Pour connaître la différence entre le portage salarial et la création d’entreprise, n’hésitez pas à aller lire notre article dédié :

>> Portage salarial ou création d’entreprise : quelles différences ?

Quelle est ma cible ? Quels sont mes concurrents ?

Quel est le profil des clients à qui vous souhaitez vous adresser ? Quels sont leurs besoins ? Sont-ils assez nombreux pour assurer la pérennité de votre activité ? En somme, une bonne connaissance préalable de votre cible est fondamentale si vous souhaitez vous donner toutes les chances de réussir votre projet.

Par ailleurs, en devenant consultant ou formateur en portage salarial, vous entrez de facto en concurrence avec d’autres professionnels exerçant une activité similaire ; des salariés portés évidemment, mais aussi des entreprises de tailles variables. Renseignez-vous en amont sur ces différentes structures. Analysez leur offre, leur stratégie commerciale, leurs atouts et leurs failles pour définir précisément votre futur positionnement sur le marché.

 

se mettre à son compte

 

Quel sera l’impact de mon choix sur mon entourage ?

Si le fait de devenir salarié porté ne nécessite pas autant d’investissement personnel qu’une création d’entreprise, il s’agit tout de même d’une décision importante qui ne doit pas être prise à la légère.

En effet, la manière de travailler d’un salarié porté, qui se rapproche souvent de celle d’un gérant d’entreprise (sans les formalités !), peut obliger une famille à modifier quelque peu ses habitudes (mobilité en France et à l’étranger, planning découpé, multiples missions). Même s’il ne s’agit pas forcément d’une mauvaise chose, il est néanmoins essentiel d’en prendre conscience avant de vous lancer.

Dans quel endroit vais-je travailler ?

L’un des avantages qu’il y a d’exercer à son compte est de pouvoir choisir son environnement de travail. A noter qu’en portage salarial, vous travaillez souvent directement chez votre client. C’est d’ailleurs un aspect à négocier dans le contrat de prestation.

Si vous choisissez d’exercer à votre domicile, soyez toutefois conscient des efforts que cela représente de concilier votre vie personnelle et votre activité professionnelle.

N’oubliez pas qu’il existe également des lieux alternatifs, à l’image des espaces de coworking, qui vous permettent d’exercer en compagnie d’autres professionnels (freelances, salariés portés, petites sociétés).

Ai-je les compétences requises pour mener cette activité ?

Être empli de motivation est une chose ; avoir le bagage nécessaire pour mener à bien son projet professionnel en est une autre ! En d’autres termes, avant de vous mettre à votre compte, soyez certain de posséder des compétences en adéquation avec l’activité que vous souhaitez mener.

Sachez d’ailleurs que, par mesure de sureté, la société de portage salarial vérifie la qualification et le niveau d’expertise de tout professionnel souhaitant devenir salarié porté.

En portage salarial, il est toutefois possible d’acquérir de nouvelles compétences en misant sur la formation. La montée en compétences, démarche hautement stratégique quand on mène une activité indépendante, est même ouvertement encouragée et facilitée par la plupart des sociétés de portage salarial.

Ai-je le profil de l’entrepreneur ?

La détermination, l’ambition, l’humilité, la positivité, la confiance en soi, la patience, le sens de l’écoute, la capacité à rester concentré en toute circonstance et à savoir s’organiser sont autant de qualités que l’on retrouve chez la plupart des entrepreneurs qui réussissent.

Vous ne disposez pas de tous ces atouts ? Pas de panique ! Rares sont les professionnels qui peuvent se targuer de remplir toutes les cases. Le plus important est surtout qu’aucune de vos faiblesses ne puisse constituer un frein à la réussite de votre projet.

Si vous éprouvez des difficultés à cerner vos qualités et vos défauts (il ne s’agit pas forcément d’un exercice facile !), mettez un instant votre égo de côté et demandez à votre entourage de vous définir en quelques mots.

Ai-je besoin d’un accompagnement ?

Même si votre envie de devenir indépendant s’accompagne d’un impérieux besoin d’émancipation, cela ne signifie pas pour autant que vous devez rejeter toute aide extérieure. Sachez vous entourer des bonnes personnes et n’ayez pas honte de demander de l’aide ou des conseils à celles et ceux qui se sont déjà trouvés dans votre situation.

Sur ce point, le grand avantage de la société de portage salarial est de vous fournir un accompagnement personnalisé et un accès privilégié à un réseau d’experts avec lequel vous pouvez échanger.

Ces contenus peuvent peut-être vous intéresser :

Article rédigé le 14 avr 2017

Les commentaires sont fermés.