Lorsqu’elle signe un contrat de travail avec un consultant, la société de portage s’engage à lui verser un salaire en contrepartie de la réalisation de ses missions, à prendre en charge ses tâches administratives et comptables, et à l’accompagner dans le développement de son activité. Découvrez de quelle manière se matérialisent ces différents engagements !

La société de portage facture le client du salarié porté

Avant d’accepter une mission en portage salarial, le consultant fixe ses honoraires d’un commun accord avec son client. Néanmoins, ceux-ci ne lui sont pas directement reversés une fois sa mission terminée. Au contraire, c’est la société de portage salarial qui facture le client et perçoit les honoraires.

De son côté, le consultant en portage salarial déclare le nombre d’heures travaillées dans le mois afin d’être rémunéré en conséquence. En cas d’impayé, c’est également la société de portage qui effectue les relances auprès du client.

La société de portage verse un salaire au salarié porté

Chaque mois, le consultant en portage salarial perçoit un salaire dont le montant net, après déduction des frais de gestion et des cotisations sociales, équivaut à environ la moitié de sa facturation HT.

Que se passe-t-il en cas d’impayé ? Cadres en Mission mène une politique proactive concernant la rémunération de ses salariés portés. Ainsi, lorsqu’un client ne règle pas ses factures en temps et en heure, le consultant perçoit tout de même un salaire. Son montant est basé sur le nombre d’heures travaillées et déclarées. Dans tous les cas, le versement du premier salaire a lieu dès le premier mois de facturation.

La société de portage contrôle l’activité du salarié porté

Le consultant en portage salarial bénéficie d’une véritable autonomie quant à la gestion de son activité professionnelle. Libre à lui de prospecter auprès des entreprises de son choix, de mener la politique tarifaire la plus pertinente à ses yeux et de disposer de son emploi du temps comme il le souhaite.

Cette grande liberté ne doit toutefois pas faire oublier que le consultant est également soumis à un lien de subordination, caractéristique de toute relation salarié-employeur.

Ainsi, le consultant doit régulièrement transmettre un compte-rendu d’activité à son employeur afin de l’informer de son avancée dans sa mission. En contrepartie, la société de portage met à disposition du salarié porté un compte d’activité. Cet outil, disponible à tout moment sur l’intranet de la société de portage salarial, contient le détail des frais de gestion, de la facturation effectuée et encaissée, des frais professionnels déclarés, des charges sociales prélevées et du salaire net versé au consultant.

La société de portage accompagne le salarié porté

L’une des principales missions de la société de portage salarial réside dans l’accompagnement apporté au consultant. Un accompagnement qui se caractérise entre autres par une offre de formations permettant aux consultants de parfaire leur expertise et d’acquérir de nouvelles compétences utiles pour le développement de leur activité.

Il n’y a toutefois aucune obligation en la matière, chaque société de portage étant libre de proposer les services de son choix à ses salariés portés.

En plus de ses parcours de formations et de ses suivis personnalisés, assurés par les directeurs régionaux ou les chargés de ressources humaines, Cadres en Mission propose par ailleurs une mise en réseau de ses consultants dans le cadre de son programme Cadr’Unity. Son objectif : permettre aux consultants évoluant dans un même domaine ou dans une même région, de se rencontrer et d’échanger dans le cadre d’événements divers tels que des ateliers, des déjeuners ou des conférences.

La société de portage aide au développement de l’activité

En théorie, les consultants en portage salarial doivent être en mesure de trouver de nouveaux clients par leurs propres moyens et de mener leur activité de manière autonome. Cependant, dans des contextes parfois extrêmement concurrentiels, il n’est jamais inutile de revoir quelques fondamentaux et d’acquérir de nouvelles aptitudes.

C’est la raison pour laquelle Cadres en Mission propose à ses membres de suivre des cycles de formations afin de :

  • revoir les bases liées au métier de consultant: construire son offre et son discours commercial, transformer un prospect en client, utiliser les réseaux sociaux pour développer son activité, …
  • et aller encore plus loin en travaillant sur la confiance en soi, en apprenant à innover pour se démarquer de ses concurrents et à répondre à des appels d’offres.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de la société de portage salarial :