Totalement autonome, le chef de projet SI répond aux besoins exprimés par son client en conjuguant ses compétences au savoir-faire de plusieurs intervenants aux profils divers : développeurs, graphistes, ingénieurs systèmes… Une mission complexe et passionnante qu’il peut désormais exercer à son compte sans faire l’impasse sur la sécurité propre au salariat grâce au portage salarial informatique !

Le chef de projet SI : un rôle central

Le chef de projet SI (pour « Systèmes d’information ») est responsable du pilotage de tout projet en lien avec les systèmes d’information d’une entreprise ou d’un organisme public, à chacune de ses étapes, de l’analyse des besoins jusqu’à la mise en service, en passant par la conception du cahier des charges, la constitution et l’encadrement de l’équipe projet, la mise en place d’une veille technologique et le suivi de l’avancée du projet.

Pour remplir cette mission (c’est-à-dire livrer un produit ou un service conforme au cahier des charges), le chef de projet SI doit employer la méthode la mieux adaptée à la tâche qui lui est confiée, généralement une méthode agile qui facilite la collaboration des équipes multidisciplinaires.

devenir independant

Quelles sont les compétences requises ?

Qui dit « chef de projet » dit « responsabilités ». À ce titre, le chef de projet SI doit être capable de manager avec bienveillance, diplomatie, assurance et parfois autorité des équipes constituées de personnalités très diverses, mais aussi de respecter les échéances et le budget fixés pour ne pas compromettre le livrable. Une grande rigueur est donc essentielle, ainsi qu’une connaissance approfondie des technologies et des différents métiers. On attend également de lui une excellente capacité de synthèse et des aptitudes rédactionnelles indiscutables.

Amené à collaborer régulièrement avec des personnes et des sociétés établies à l’étranger, il doit a minima maîtriser l’anglais et ne pas être effrayé à l’idée de devoir se déplacer à l’autre bout du globe pour mener à bien ses projets.

Le salaire du chef de projet SI

Entre 3 000 € et 5 000 € brut, c’est le salaire mensuel que peut espérer toucher le chef de projet SI dans le cadre de son activité. Une rémunération qui dépend bien évidemment de son niveau d’expérience et de ses compétences, mais aussi de la nature de la mission qui lui est confiée.

À noter que le revenu net du chef de projet SI peut aussi varier selon le statut juridique choisi. Ainsi la différence entre le chiffre d’affaires et le net est moins importante dans le cas du micro-entrepreneur que dans celui du dirigeant de SASU, même s’il est essentiel de mettre en perspective l’ensemble des avantages et des inconvénients de chaque forme juridique.

La formation pour devenir chef de projet SI

Pour des raisons assez évidentes, le métier de chef de projet SI nécessite à la fois un bagage technique important, mais aussi de solides compétences en matière de gestion de projet et de management. Des aptitudes qu’il est possible d’acquérir dans le cadre d’une école d’ingénieur, un master en gestion/management des systèmes d’information ou en informatique au sein d’une université.

La majorité des chefs de projet SI sont dotés d’un niveau d’étude Bac +5, même s’il est parfois possible d’accéder à ce type de carrière avec un Bac +3/4, en faisant valoir son expérience dans le domaine.

Quel statut privilégier pour se lancer en solo ?

Beaucoup de chefs de projet SI font leurs premières armes au sein d’une ESN/SSII ou dans le service informatique d’une grande entreprise. Une expérience enrichissante à bien des égards qui voit parfois naître d’irrésistibles désirs d’émancipation. Quelles sont les options qui se présentent aux professionnels animés par l’envie d’entreprendre ?

  • L’entreprise individuelle : qu’elle prenne la forme du régime micro-entrepreneur (ex-auto-entrepreneur) ou de l’option EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée), l’entreprise individuelle représente une belle entrée en matière dans le monde de l’entrepreneuriat. Aussi accessible que limitée (chiffre d’affaires plafonné, protection sociale minimale), la micro-entreprise est une solution privilégiée par de nombreux professionnels qui souhaitent tester leurs idées. L’EIRL leur permet de protéger leur patrimoine personnel en cas de défaillance relative à leur activité professionnelle.
  • La société unipersonnelle : alternatives respectives à la SAS et la SARL, la SASU et la EURL permettent au chef de projet SI de créer une société sans avoir besoin de trouver des associés. Une solution robuste et flexible, notamment dans le cas de la SASU, qui se caractérise aussi par sa grande complexité. Les formalités liées à la création et la gestion d’une société, même unipersonnelle, sont en effet nombreuses et peuvent s’avérer assez lourdes et couteuses.

Avez-vous pensé au portage salarial ?

Fruit de la volonté d’offrir aux cadres seniors en manque d’employabilité une solution viable et sécurisée pour leur permettre de retrouver une activité, le portage salarial est un dispositif naît dans les années 1980 qui connait une hausse de popularité depuis plusieurs années.

Et pour cause ! Empruntant aussi bien au domaine de l’entrepreneuriat qu’à celui du salariat, le portage salarial permet à un professionnel de développer son activité de manière totalement autonome en profitant du même niveau de sécurité et des avantages semblables à ceux dont bénéficie le salarié classique.

Concrètement, le chef de projet SI qui se tourne vers le portage, et plus spécifiquement vers Cadres en Mission, peut :

  • Développer son activité de manière autonome en choisissant les entreprises clientes et en négociant librement ses tarifs.
  • Bénéficier d’une protection sociale solide, d’une mutuelle complémentaire, d’une assurance RC Pro et de l’assurance chômage.
  • Se concentrer sur sa prospection commerciale et la réalisation de ses missions en confiant la prise en charge des formalités administratives à la société de portage.
  • Échanger et collaborer avec d’autres experts du secteur en intégrant un pôle d’expertise IT.
  • Profiter d’offres de missions exclusives, d’une aide à la réponse aux appels d’offres et toucher une rémunération complémentaire en devenant apporteur d’affaires.
  • Gagner de nouvelles compétences ou développer ses aptitudes en suivant un parcours de formation.

Vous souhaitez en savoir plus sur le portage salarial et l’offre proposée par Cadres en Mission ? 

participation reunion information


Nos autres métiers en informatique :