Détenteur de compétences recherchées par les petites et les grandes entreprises, le comptable indépendant peut tirer parti du portage salarial finance pour gérer son activité de manière autonome tout en profitant d’un accompagnement de proximité et d’une protection sociale complète.

Quel est le rôle du comptable indépendant ?

Dans un climat de plus en plus concurrentiel où elles doivent apprendre à s’adapter rapidement pour rester dans la course, les entreprises choisissent parfois de confier les rênes de leur comptabilité à des ressources extérieures, afin de viser l’efficacité.

C’est dans ce contexte qu’intervient le comptable indépendant. Doté d’une expérience lui permettant de s’approprier une grande variété de problématiques, il est apte à répondre de façon précise aux divers besoins de ses clients.

Bien qu’autonome quant à la gestion de son activité, le comptable freelance est régulièrement amené à travailler en étroite collaboration avec les équipes de son client, notamment avec son service financier. En plus de mobiliser ses multiples compétences pour répondre au mieux aux missions qui lui sont confiées, il doit également faire preuve d’une excellente capacité d’adaptation afin de pouvoir s’immerger dans des entreprises aux caractéristiques souvent très différentes.

Les missions du consultant comptable et financier

En tant que spécialiste des questions comptables et financières, le comptable indépendant est amené à prendre part à une grande diversité de missions.

Parmi les missions les plus fréquentes, on peut évidemment mentionner le remplacement temporaire d’un salarié absent ou indisponible, ou la nécessité de répondre à un accroissement de l’activité durant une période donnée.

Ce type de mission concerne généralement la réalisation des tâches courantes de l’entreprise :

  • Déclarations fiscales
  • Etablissement des bulletins de paie
  • Rapprochement bancaire
  • Aide à la préparation des bilans annuels
  • Contrôle des factures et des notes de frais
  • Vérification des opérations bancaires

Autre cas de figure : la société fait appel à un consultant financier pour répondre à une situation spécifique, parfois critique,  nécessitant des compétences souvent absentes en interne.

Il peut par exemple s’agir de :

  • Aider à la réalisation d’un audit financier de l’entreprise
  • Former une équipe aux particularités de la comptabilité d’un pays étranger
  • Etudier des solutions de financement et de subventions
  • Assister l’entreprise en cas de contrôle fiscal
  • Evaluer le patrimoine affecté à une EIRL
  • Mettre en place de nouveaux outils de gestion comptable

Le profil du comptable freelance

Pour devenir comptable freelance, il est bien sûr nécessaire d’avoir suivi une formation relative à la comptabilité et la fiscalité. Même si un BTS comptabilité et gestion ou un DCG suffisent généralement à trouver un poste en entreprise, la plupart des comptables exerçant à leur compte possèdent au minimum un bac +4 ou une expérience équivalente.

En plus d’une utilisation courante des outils bureautiques standards, indispensables à son activité, le comptable doit également connaître les principaux ERP du marché, tels qu’Oracle ou SAP.

Certaines missions impliquent par ailleurs une intervention à l’étranger, ce qui nécessite évidemment, à minima, une bonne maîtrise de l’anglais.

À noter que la majorité des comptables débutent leur carrière en cabinet ou en interne, en intégrant la direction financière d’une entreprise. Bien plus rares sont ceux qui se lancent d’entrée de jeu en tant que travailleurs indépendants.

Choisir le portage salarial pour être comptable indépendant

Vous souhaitez mener votre activité en solitaire, mais vous redoutez de vous retrouver confronté aux formalités et difficultés qu’implique la création d’une entreprise ?

Sachez que le portage salarial est parfaitement adapté à l’exercice d’une activité de comptable freelance. Imaginé comme un véritable pont entre le salariat et le travail indépendant, le portage salarial permet en effet à un professionnel expérimenté de mener une activité de manière autonome en bénéficiant au passage d’un certain nombre de services.

Par exemple, vos obligations administratives, chronophages par nature, sont prises en charge par la société de portage. Une assistance qui vous permet ainsi de vous concentrer sur votre prospection, la réalisation de vos missions et la fidélisation de votre clientèle.

Qui plus est, en tant que salarié, vous êtes affilié au régime général de la sécurité sociale et êtes protégé par l’assurance responsabilité civile professionnelle souscrite par Cadres en Mission pour le compte de ses consultants. Enfin, vous cotisez pour l’assurance chômage, ce qui vous permet de demander l’ouverture de vos droits, en cas de fin de contrat.

Vous aimeriez accroître vos compétences afin de décrocher des contrats plus intéressants et bénéficier d’une meilleure rémunération ? Cadres en Mission vous propose un parcours de formation qui vous donne les clés pour élaborer, entre autres, une offre de services plus efficace.

Par ailleurs, votre intégration au sein de notre réseau d’experts vous permet de multiplier les opportunités commerciales en accédant à des offres de missions exclusives et en créant des équipes pluridisciplinaires en vue de répondre à des appels d’offres publics.

Intéressé(e) par le portage salarial ? Découvrez l’offre de Cadres en Mission ! Pour ce faire, rien de plus simple : inscrivez-vous à une réunion d’information dans votre ville.