Par Agnès De Rocheprise - Actualités du portage

Les métiers du marketing digital et l’évolution des besoins des entreprises

Le marketing digital est tendance. Ce qui a 2 impacts majeurs :

  • On en parle de plus en plus
  • Donc de plus en plus d’entreprises veulent comprendre comment elles peuvent en faire un accélérateur de croissance.

Puisque c’est ce qu’on leur promet ! Et pourtant, ce n’est pas si évident.

Un marketing digital en évolution constante

Les premiers pas des entreprises dans l’univers du digital n’ont pas toujours été couronnés de succès ou d’accélération massive. Car le digital est un monde évolutif, et ce qui était vrai il y a 2 ou 3 ans est déjà obsolète aujourd’hui. Les algorithmes de Google, par exemple, ne cessent de changer et rendent inefficaces de nombreuses stratégies web.

En parallèle, l’expertise des pionniers du web amène de plus en plus d’axes d’innovation dans les stratégies digitales des entreprises. Avoir un site web est un minimum requis, mais toute la subtilité du marketing digital sera de réussir à en faire un générateur de contacts entrants. Et il devient difficile aujourd’hui pour les entreprises de choisir le bon chemin à suivre, vu la multitude des moyens.

Les entreprises doivent suivre… ou mourir !

Cette réelle professionnalisation des métiers du digital entraine inévitablement les entreprises à devoir s’adapter. Le digital n’est plus une option.

« Plus de 80 % des professionnels du marketing estiment qu’un changement radical est nécessaire au sein de leur organisation pour suivre l’évolution des technologies et répondre à la demande des consommateurs », selon une étude parue sur le Journal du Net et réalisée par The Economist Intelligence Unit.
Et aujourd’hui, un web-marqueteur multifonctions ne sera souvent plus capable de gérer seul tous les leviers qu’il aura à maîtriser pour mener à bien sa mission. Car ceux-ci relèvent de compétences très élargies.

6 grands domaines de compétences

1- La production de contenu

On retrouvera ici les community managers et les spécialistes de l’écriture pour le web, où leur aisance rédactionnelle sera complétée par une parfaite connaissance des leviers du référencement naturel et de l’environnement sémantique de leur entreprise.

2- Le référencement

Ou plutôt les différents types de référencement. Un expert SEO (référencement naturel) et un expertSEA (référencement payant) ne font pas du tout le même métier. Et il devient de plus en plus nécessaire de séparer ces 2 fonctions dans l’entreprise.

3- Les réseaux sociaux

Au-delà de la simple animation de communautés pour créer du lien avec ses fans, les community managers deviennent aujourd’hui de vrais professionnels de l’acquisition de trafic ciblé, grâce aux nouvelles possibilités de ciblage dans lesquelles les réseaux sociaux se sont lancés tête baissée.

4- Les médias payants

Retargeting, affiliation display, géociblage… tous les acteurs de la publicité en ligne rivalisent d’ingéniosité pour nous immerger dans les publicités ciblées dès qu’ils ont réussi à décrypter nos besoins, suite aux dernières navigations en ligne. D’où la fin des cadeaux-surprise sur les ordinateurs familiaux ! En quelques heures, tout le monde est au courant !

5- La vente en ligne

Sur le web ou sur le mobile, vendre en ligne est un métier où la maîtrise du marketing relationnel et du tunnel de conversion, viennent s’ajouter à tous les leviers de visibilité que l’on vient de voir.

6- Le marketing relationnel

Et pour finir, rien ne servirait de gagner de la visibilité et des contacts entrants, si on ne met pas en place une stratégie de relance ou « marketing automation » qui utilisera tous les canaux de communication : emailing, téléphone, SMS, réseaux sociaux ou autres communautés. Ecriture des scenarios et des workflows, maîtrise des flux et des datas clients, rédaction des messages et des scripts d’appel : encore un nouvel univers métier, emprunt de technicité lui-aussi, à maîtriser.

Et pourtant, pas de panique !

Malgré cette évolution rapide, il est encore temps de prendre le train en marche, de démarrer petit et d’intégrer progressivement ces différentes compétences au fur-et-à-mesure que l’entreprise prend le train du digital.

C’est aussi le choix qu’a fait Weezup Conseil, en accompagnant les entreprises à passer d’un marketing traditionnel à un marketing digital, en faisant les bons choix et en transmettant la culture digitale à l’ensemble de l’entreprise. Car outre l’évolution des métiers, c’est d’abord à l’évolution de la stratégie globale de l’entreprise qu’il faut réfléchir.

Le digital n’est pas du « one-shot », c’est l’intégration d’une nouvelle culture et d’une organisation qui en découle, afin d’en faire une stratégie de flux, et non une stratégie de campagne.

Agnès de Rocheprise
Fondatrice Weezup Conseil

& Consultante Cadres en Mission
Voir aussi son témoignage

Article rédigé le 26 mar 2015

Les commentaires sont fermés.