Par Pauline Baron - Actualités du portage

Le PEPS, dont Cadres en Mission est membre et administrateur, regroupe l’essentiel des sociétés de portage salarial en France. Un an après sa création par la fusion du SNEPS et de la Fenps, un premier bilan.

Le rapprochement des deux entités s’est bien déroulé, le PEPS regroupe aujourd’hui 80 membres dont 10 adhérents nouveaux sur les 12 derniers mois.

La réunion de l’ensemble des sociétés de portage salarial qui parlent d’une seule voix a permis de faire avancer plusieurs dossiers importants :

 L’extension de l’accord du 24 juin 2010 qui définit le cadre d’exercice de l’activité, arrête des minimas de rémunération et des règles de fonctionnement des sociétés de portage salarial (garantie financière obligatoire, statut cadre sauf pendant une période transitoire de 2 ans, exclusivité de l’activité…). Un cadre de fonctionnement plus exigeant qui va contribuer à assainir le marché.

 La reconnaissance connexe par l’UNEDIC de la couverture par l’assurance chômage des sociétés de portage salarial qui respectent strictement le cadre de l’accord du 24 juin 2010, ce qui est bien évidemment le cas pour Cadres en Mission.

Ces avancées très importantes pour les sociétés de portage salarial ne sont que le début d’un vaste chantier pour permettre un développement important de nos activités dans un cadre plus élargi.

Parmi les sujets de discussions avec l’ensemble de nos partenaires (Syndicats de salariés, PRISME, Gouvernement, Unedic, …), nous trouvons la création d’une convention collective spécifique pour nos activités, la généralisation du statut au bénéfice de tous les professionnels autonomes, qu’ils soient de statut cadre ou non.

La période actuelle est très propice au développement de nos activités, les cadres étant en recherche de solutions alternatives à l’emploi en CDI et les entreprises recherchant la flexibilité sur les projets qu’elles sont conduite à développer.

Article rédigé le 20 nov 2013

Les commentaires sont fermés.