Par Pauline Baron - Actualités du portage

La loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale permet à chacun de devenir acteur à part entière de son évolution professionnelle. Par conséquent, depuis le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation remplace le DIF et la réglementation qui s’en suit impacte directement les consultants RH et les formateurs en portage salarial. Les opportunités de formations se développent pour tous avec l’émergence de nouveaux besoins.

Ce qui change ?

Depuis janvier 2015, le DIF est remplacé par le Compte Personnel de Formation (CPF). Ce droit universel est une nouvelle modalité d’accès à la formation qui a pour objectif d’augmenter le niveau de qualification des employés. Les heures sont acquises tout au long de la carrière et conservées en cas de perte d’emploi ou de changement de situation professionnelle. Les droits obtenus au DIF seront reportés sur le CPF et pourront être utilisés pendant 5 ans.

Qui peut en bénéficier ?

Le CPF est ouvert dès la première année de vie professionnelle pour toute personne âgée d’au moins seize ans (salariés ou en recherche d’emploi) et jusqu’à la retraite. Le salarié obtient 24 heures de formation par an jusqu’à 120 heures puis 12 heures par an jusqu’à un plafond de 150 heures). Pour un temps partiel, les heures sont comptabilisées proportionnellement au temps de travail effectué. Pour connaitre le nombre d’heures acquis rendez-vous sur moncompteformation.gouv.fr

Quels types de formations sont concernés ?

Les listes de formations éligibles au CPF concernent uniquement les formations enregistrées au RNCP(Registre National des Certifications Professionnelles) ou les formations sanctionnées par le CQP (certificat de Qualification Professionnelle) dont la VAE.

Financé par l’employeur ou par les OPCA, le compte peut également être abondé par le salarié, l’OPCA, le Fongecif ou les régions. Les formations éligibles sont celles qui permettent d’acquérir un socle de connaissances et de compétences. Elles sont définies par les partenaires sociaux et permettent de d’obtenir un diplôme, une certification, des habilitations etc.

Comment utiliser le CPF ?

Le CPF sera utilisé à l’initiative du salarié pour concevoir son projet d’évolution professionnelle. Pour une formation d’une durée inférieure à 6 mois, la demande devra être faite au moins 2 mois avant le début de la formation et 120 jours pour une durée supérieure à 6 mois. L’employeur dispose de 30 jours pour donner son accord. Dans certains cas (formation hors du temps de travail…) l’autorisation de l’employeur n’est pas obligatoire.

Vous êtes consultant formateur ? Vous pouvez bénéficier du numéro de formation de Cadres en Mission.

Pour en savoir plus, sur le numéro de formation ou sur les droits de formation contactez Marianne Salhi au 02 49 10 92 64

Article rédigé le 04 mar 2015

Les commentaires sont fermés.