Profil de l'auteur

Laetitia Gerard | Consultante internationale

« Le portage m'a permi d'éviter les contraintes liées à la création d'entreprise »

Laetitia Gerard est Docteure en Sciences de l’éducation et consultante internationale, spécialisée dans la modernisation des universités dans les pays en développement. Ses activités englobent tout ce qui a trait à l’enseignement supérieur : la formation à la pédagogie universitaire, active et participative, la création de centres de pédagogie universitaire, le développement de la qualité de l’enseignement supérieur, la formation doctorale, l’insertion professionnelle des docteurs et le développement des écoles doctorales.

Pourquoi avez-vous choisi le portage salarial ?

 » J’étais autoentrepreneur, mais avec une première mission en Afrique, j’ai rapidement dépassé le plafond du chiffre d’affaire. Je suis donc passée en entreprise individuelle. J’ai trouvé ce statut très compliqué et pas du tout avantageux pour mon activité.

La création d’entreprise demande beaucoup de contraintes : Embaucher un comptable, adhérer obligatoirement à un centre de gestion, payer la taxe professionnelle…
Il faut aussi prévoir une régularisation du RSI en fin d’année. De ce fait, on ne sait jamais vraiment quel est son bénéfice réel et il y a toujours cette crainte du « Ai-je mis assez de côté pour les régularisations et taxes de fin d’année ? « .
Avec l’entreprise, les droits au chômage diminuent et si l’activité ne fonctionne pas encore totalement à l’approche des fins de droit, on doit abandonner son projet (et souvent ses rêves) pour reprendre une activité « classique ».

Au bout de deux mois d’entreprise, j’ai compris que cette situation ne serait pas avantageuse pour moi, d’autant que j’étais très stressée par cette régularisation de fin d’année, je suis donc passée en portage salarial.»

Pourquoi avez-vous choisi Cadres en Mission ?

Avec Cadres en Mission, je cotise aux ASSEDIC et pour la retraite, je bénéficie d’une protection juridique et d’une assurance professionnelle.  Mes clients me payent parfois 6 mois après la mission. Avec Cadres en mission, il y a une avance de trésorerie et je suis rémunérée dés le premier mois de travail, c’est vraiment un confort. Ensuite, j’ai l’impression de faire partie d’une communauté : des formations sont organisées, les interlocuteurs sont très à l’écoute et toujours très disponibles et aidants. L’avantage de Cadres en Mission c’est aussi des frais de gestion dégressifs en fonction du chiffre d’affaires.

Laetitia Gerard
Consultante internationale
http://cooperationuniversitaire.blogs.docteo.net/