Par Pauline Baron - Actualités du portage

Vous disposez d’une forte expertise dans un domaine particulier et vous souhaitez transmettre vos connaissances ? Pourquoi ne pas devenir formateur ?

La loi n’exige aucun diplôme ou titre pour devenir formateur, cependant vous devez disposer de certaines aptitudes : autonomie, maîtrise remarquable du sujet, sens de l’écoute, pédagogie et patience, sont des qualités indispensables.

A moins d’être salarié, vous devez vous déclarer auprès de la Direction Régionale du Travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. Si vous êtes formateur indépendant, vous devez également devenir organisme de formation pour que vos clients bénéficient des aides financières via leur Compte Personnel de formation ou la couverture par l’OPCA. Ainsi vos formations seront prises en charge par l’OPCA de votre client et il ne financera qu’une partie. Créer vote organisme de formation vous aidera considérablement à vendre vos formations et augmenter votre chiffre d’affaires cependant les démarches administratives et les obligations sont assez contraignantes. Heureusement, certains statuts vous évitent de passer par là.

learning

School vector designed by Freepik

Quels sont les différents statuts ?

Le choix du statut est une étape cruciale de votre projet. Le marché de l’emploi, les contraintes sociales, fiscales et administratives sont à étudier sérieusement. Plusieurs statuts sont possibles :

Le Formateur salarié d’un centre de formation

Ce statut est de plus en plus rare et le secteur est très concurrentiel. Les centres de formations font davantage appel à des formateurs vacataires ou en portage salarial en fonction de leurs besoins. Pour être formateur salarié, il vaut mieux être polyvalent et pouvoir assurer de nombreuses formations variées. 

Formateur vacataire

A la différence du formateur salarié, le formateur vacataire effectue des missions occasionnelles au sein d’une entreprise dans le cadre de la formation professionnelle continue ou dans un centre d’enseignement. Il ne peut exercer plus de 30 jours civils par an dans le même centre de formation.

Formateur indépendant

Exercé en libéral ou par la création d’une société (SARL, EURL), ce statut comporte d’importantesresponsabilités financières et fiscales. Les formateurs qui ont choisi ce régime apprécient la liberté, mais doivent consacrer beaucoup de temps aux tâches administratives et faire face à la concurrence des organismes de formation reconnus sur leur démarche qualité (normes, labels, référencements, habilitations…) liée aux impacts de la réforme de la formation professionnelle. Il faut en outre demander le numéro d’agrément au titre de la formation continue et effectuer les déclarations détaillées chaque année.

Auto entrepreneur

Ce régime semble moins intéressant depuis le projet de Loi Pinel. Le risque de fusion avec le régime de micro-entreprise relevant du RSI entraine certaines obligations (règlement de la taxe professionnelle, assurance…) et l’isolement face aux impacts de la réforme de la formation professionnelle. L’agrément au titre de la formation continue ne pourra être obtenu avec ce statut.

Consultant formateur en portage salarial

Ce statut permet de cumuler les avantages du statut de salarié et la liberté du régime indépendant sans les inconvénients. Le formateur porté peut agir pour le compte de plusieurs clients avec un unique employeur : la société de portage salarial. Cette dernière facture l’entreprise cliente et reverse un salaire au formateur, après déduction des frais de gestion. Ces contraintes en moins, le formateur porté libère un temps précieux pour sa démarche commerciale et sécurise son activité.

Les avantages de Cadres en Mission pour les consultants formateurs

L’adhésion au portage salarial chez Cadres en Mission permet au formateur isolé de pouvoir bénéficier d’un cadre sécurisant face aux impacts de la réforme de la formation professionnelle, notamment sur la qualité de l’accompagnement des formateurs dans l’exercice de leur métier. Avec Cadres en Mission Formation, vous avez la possibilité de facturer en franchise de TVA. Pas besoin de vous déclarer auprès de la DIRECCTE car vous bénéficiez des agréments et du numéro de formation de Cadres en Mission. Les formateurs de notre réseau bénéficient d’une offre de services, des réseaux dont le pôle d’expertise Formation permettant une prospection en équipe et une remontée des besoins des entreprises. Cadres en Mission va également s’occuper de la facturation, de la comptabilité et des tâches administratives liées à votre activité. 

Formez-vous !

Vous êtes spécialiste dans votre domaine, vous disposez d’une forte expérience ? Cela ne suffit pas. Apprendre à transmettre est indispensable lorsque l’on exerce ce métier.  Pour cela, des formations de formateurs permettent de développer des méthodes pédagogiques (écoute active, prise de parole en public…) et de structurer votre formation.Cadres en Mission dispense ses formations gracieusement pour ses formateurs salariés en portage salarial.

Le Compte Personnalisé de Formation (CPF) doit faciliter les démarches d’accompagnement à la VAE et permettre éventuellement de suivre une formation de formateurs certifiée au titre RNCP.

Démarcher auprès des clients

Vous devez être visible et faire fonctionner votre réseau, créez votre site internet, utilisez les réseaux sociaux et participez à des événements réseaux pour développer les opportunités. Vous pouvez également répondre à des appels d’offres pour remporter des missions à forte valeur ajoutée.

Vous l’aurez compris, devenir formateur est une belle opportunité de carrière lorsque l’on possède un bagage conséquent et des qualités pédagogiques. Le portage salarial est une alternative intéressante pour démarrer rapidement en toute sécurité et bénéficier du numéro de formation et des réseaux de sa société de portage salarial.

Article rédigé le 17 juin 2015

Pauline Baron

Profil de l'auteur :

Pauline Baron | Responsable Marketing Digital

Mail : paulinebaron@cadresenmission.com

Réseaux professionnels :

Les commentaires sont fermés.