Par Johan Sellitto - Bien gérer mon activité

Préserver sa vie professionnelle tout en faisant fructifier son business : une mission impossible pour le travailleur indépendant ? De nombreux freelances et consultants ont du mal à décoller les doigts du clavier ou raccrocher le téléphone une fois leur journée de travail terminée. Une tendance loin d’être anodine qui peut finir par mettre à mal leur vie personnelle. Voici 6 principes pour parvenir à concilier ces deux facettes essentielles de votre vie !

1- Respecter son emploi du temps

 

On le sait, le travailleur indépendant est relativement libre d’organiser son emploi du temps comme il l’entend. Encore faut-il s’y astreindre une fois lancé dans le feu de l’action ! La tentation est grande d’étirer sa journée de travail pour prendre un peu d’avance ou pour terminer une tâche qui prend plus de temps que prévu.

Pour ne pas vous retrouver assailli de toutes parts par les obligations, au risque d’en arriver à négliger votre vie de famille, assurez-vous de bien prioriser les tâches à réaliser afin d’être en mesure de pouvoir remettre à plus tard ce qui relève du domaine du secondaire. De plus, faites en sorte de réaliser les tâches les plus complexes aux moments où vous vous savez le plus efficace. En règle générale, il s’agit du matin.

prioriser-taches-emploi

En outre, réservez-vous quelques heures en fin de semaine pour rattraper vos éventuels retards. Si vous avez bouclé votre semaine comme prévu, tant mieux ! Vous aurez d’autant plus de temps pour vous occuper de votre vie personnelle.

2- Externaliser vos tâches secondaires

 

Vous souhaitez gagner du temps au quotidien ? En regardant de plus près votre planning, vous découvrirez sans doute un certain nombre de tâches chronophages et énergivores que vous pourriez facilement déléguer à un professionnel ou un service dont c’est la spécialité.

Il peut par exemple s’agir de la gestion de votre comptabilité, de la création de votre site internet, de l’élaboration de vos contrats… bref, essayez de déléguer tout ce qui ne concerne pas directement votre coeur de métier !

externalisation-astuce

A noter qu’en portage salarial, le consultant n’a pas à s’occuper de toutes les formalités administratives et juridiques de son activité. C’est la société de portage salarial, et plus précisément sa CRH qui en a la responsabilité. Un bon moyen de gagner un temps précieux que vous pouvez réinvestir dans votre vie privée !

3- Ne pas tout accepter

 

Difficile de refuser une sollicitation lorsqu’on est seul aux commandes de son activité. Et pourtant ! Il est parfois bien plus raisonnable de dire « non » à une offre pour rester vraiment maître de son temps.

non-astuce-3

Si vous devez refuser une proposition de mission qui vous intéresse, par manque de temps, rien de vous empêche de proposer une solution alternative à votre interlocuteur pour lui montrer votre professionnalisme et votre bonne volonté : la modification des délais de livraison ou un contact de confiance qui pourrait prendre votre place.

4- Dédier un lieu à son travail

 

Vous avez tendance à travailler dans votre salon ? Après tout, pourquoi ne pas profiter pleinement de votre indépendance ? Eh bien, il va falloir penser à changer immédiatement cette mauvaise habitude ! Pour conserver une frontière stricte entre votre vie professionnelle et votre vie privée, il est essentiel de dédier un bureau exclusivement à votre activité professionnelle.

bureau-travail-independant

Veillez par ailleurs à ne pas être dérangé durant vos heures de travail en posant des règles avec votre famille (« Si vous souhaitez que nous passions plus de temps ensemble, il va falloir m’aider !« ). Faites preuve du même effort : ne consultez pas et ne répondez à vos mails, en dehors de vos heures de bureau !

Si la superficie de votre logement ne vous permet pas de disposer d’une pièce pour votre activité, ou que vous souhaitez profiter d’un environnement plus adapté, n’hésitez pas à vous tourner vers un espace de coworking.

5- S’accorder du repos

Même si certains professionnels se vantent de pouvoir enchainer les journées de travail sans faiblir, la science montre pourtant que le manque de repos peut, à moyen et long terme, avoir de lourdes conséquences sur la santé :

  • Accroissement du risque de faire un AVC, être touché par l’obésité ou de développer une maladie grave
  • Gain d’émotivité
  • Hausse des problèmes de concentration et de mémoire

journee-repos-sante

Selon une étude réalisée pour le magazine SLEEP, une seule nuit sans sommeil aurait un impact sur la masse cérébrale.

En plus de ne pas lésiner sur les heures de sommeil et vous accorder au moins un jour de repos par semaine, vous devez par ailleurs apprendre à écouter votre corps pour ne pas le pousser trop souvent au-delà de ses limites. Profitez de votre flexibilité pour faire une petite sieste, une balade rassérénante dans la nature ou mettre votre cerveau sur « off » dès que le besoin s’en fait sentir. L’apprentissage de la méditation de pleine conscience, du Yoga et d’exercices de respiration peut vous être d’une aide précieuse.

> Découvrez notre top 6 des applications anti-stress !

6- Mener une vie saine

vie-saine-sante

Au-delà d’un temps de sommeil adapté, qui implique de ne pas se coucher aux aurores, d’autres règles de bon sens peuvent vous permettre de gagner en efficacité, en productivité et donc de pouvoir accorder plus de temps à vos proches ou à vos loisirs.

Citons en particulier l’adoption d’une alimentation saine et équilibrée, ainsi que la pratique d’une activité physique régulière, notamment si vous travaillez le plus souvent à votre domicile !

Article rédigé le 06 Mar 2018

Les commentaires sont fermés.