Par Richard Myrtil - Tout savoir sur le portage salarial

Nouvelle catégorie de travailleur, le slasher cumule les métiers pour réaliser ses projets et barrer la route à l’ennui. Découvrez comment ce « serial-jober » allergique aux compromis peut tirer avantage du portage salarial pour mener ses diverses activités dans les meilleures conditions !

Définition du slasher : le professionnel de la barre oblique

Peut-être n’êtes-vous pas encore tout à fait familier avec le terme slasheur ? Il faut dire que ce mot, issu des USA, n’a été popularisé que depuis une petite dizaine d’années seulement.

Vous le savez sans doute ; le « slash », c’est ce signe de ponctuation représenté par une barre oblique (« / ») qui permet entre autres de mettre en parallèle des termes alternatifs, ou qui vient en remplacement d’un trait d’union.

Quel rapport avec le monde professionnel ? Justement, le slasher est celui qui mène plusieurs activités en parallèle. Si ce phénomène est à l’origine lié aux personnes peu qualifiées devant faire face à l’obligation de trouver des ressources complémentaires pour vivre, le slasher touche désormais les catégories de travailleurs plus privilégiées. C’est notamment le cas des jeunes cadres issus de la génération Y peu attachée à la notion d’appartenance à l’entreprise et des cadres plus âgés qui souhaitent profiter de leur position pour multiplier les expériences, et parfois réaliser un rêve encore inassouvi. Selon une étude d’août 2015, réalisée pour le Salon des micro-entreprises, sur 4,5 millions de slashers français, 64 % exerceraient plusieurs activités par choix, et non pas nécessité.

À l’heure où la multidisciplinarité est de moins en moins perçue comme une marque d’instabilité, le choix d’une carrière n’apparaît plus comme une fatalité. Vivre plusieurs vies en une vie n’est plus une extravagance pour celui ou celle qui ne veut pas écarter sa passion pour des considérations économiques.

Portage salarial : quels avantages pour le slasher ?

Si l’idée de pouvoir mener librement plusieurs activités apparaît séduisante, reste néanmoins à trouver un statut qui puisse offrir assez de liberté au travailleur indépendant pour réaliser son projet dans les meilleures conditions.

On sait par exemple que le régime micro-entrepreneur a permis à de nombreux professionnels d’accéder à la création d’entreprise et aussi gagner en flexibilité. Un régime qui demeure toutefois, et ce malgré ses récentes évolutions, associé à une certaine précarité dans l’imaginaire collectif.

Parmi les autres statuts indépendants qui peuvent aider le slasheur à gérer ses différentes casquettes, il en est un qui mérite que l’on s’y attarde : le portage salarial ! Né dans les années 1980, ce dispositif propose en effet un environnement sécurisé particulièrement adapté à la réalisation de plusieurs missions en parallèle.

Un seul employeur, plusieurs missions

Lorsqu’un cadre rejoint une société de portage salarial, il en devient officiellement salarié. On pourrait penser que le fait d’être lié à un seul employeur s’accompagne nécessairement de restrictions. Dans le cas du portage salarial, il en va tout autrement.

Loin d’être un obstacle, cette relation contractuelle lui donne au contraire la possibilité de multiplier les missions correspondant à son expertise et à ses envies, sans risquer de contrevenir à une éventuelle clause de loyauté, parfois présente dans un contrat.

Une autonomie garantie et encouragée

Ce n’est pas parce que le salarié porté est contractuellement lié à un employeur que son autonomie s’en trouve pour autant réduite à néant. Bien au contraire !

Le portage salarial permet au professionnel qualifié ayant exercé pendant plusieurs années au sein d’une entreprise de regagner en quelque sorte sa liberté. Il choisit ainsi ses missions librement, qu’il a par ailleurs la possibilité de cumuler si son planning le lui permet.

 

multitaches travail

 

Une protection sociale sans compromis

Pour bon nombre de professionnels, le choix entre salariat et indépendance revient le plus souvent à choisir entre sécurité et liberté. Problème de taille : la sécurité est souvent peu compatible avec les aspirations du slasheur.

Un dilemme auquel n’est toutefois pas confronté le consultant en portage qui bénéficie pour sa part à la fois d’une protection sociale identique à celle d’un salarié et d’une vraie liberté d’entreprendre.

Pas de tâches administratives à gérer

À force de multiplier les activités, certains travailleurs se retrouvent assaillis de toutes parts par les obligations fiscales et administratives. De quoi perdre un temps précieux et être tenté de revenir par dépit à une activité unique, plus commode, mais bien moins épanouissante.

Sur ce point, le portage salarial possède un avantage considérable puisqu’il permet au consultant de mener ses activités sans avoir à se soucier des déclarations fiscales, de la facturation et autres relances qui pourraient autrement plomber son emploi du temps déjà très chargé.

>> Découvrez tous les avantages du portage salarial !

Intéressé par le portage salarial et tous ses avantages pour votre activité de slasher ? Inscrivez-vous à l’une des réunions d’information organisées par Cadres en Mission près de chez vous !

Article rédigé le 13 oct 2017

Les commentaires sont fermés.