Par Arthur Avranches - Bien gérer mon activité

Le marché du travail a vu son paysage progressivement changer et les usages se révolutionner. Alors que, dans des temps plus anciens, de grandes entreprises détenaient le monopole et accueillaient de grands effectifs ; aujourd’hui, la tendance est aux plus petites structures, aux start-ups et aux travailleurs indépendants. Raison pour laquelle on retrouve actuellement tant de travailleurs indépendants, d’organisations unipersonnelles ou encore de salariés portés.

Dans les problématiques de développement d’une activité économique, même à échelle réduite, rentre aussi la recherche d’un espace de travail adéquat, stimulant et équipé. On repère de plus en plus de nouvelles tendances en matière d’espaces de travail à louer. Quels sont-ils pour les travailleurs indépendants ? On fait le point pour vous.

L’émergence du cohoming

On connait tous aujourd’hui les espaces de travail partagés, autrement appelés espaces de coworking. C’est une véritable concentration d’entrepreneurs de tous secteurs, profils et activités, partageant un espace de travail commun et tout équipé. Une initiative venue tout droit d’Allemagne, reprise aux Etats-Unis, puis importée en France. Le but du coworking réside dans la mutualisation des savoirs, des compétences ; mais aussi dans la constitution d’un réseau professionnel et l’échange. Le coworking se présente ainsi comme une aventure humaine et professionnelle.

Il existe aussi depuis peu un « dérivé » du coworking, connaissant une vraie émancipation depuis quelques temps : le cohoming. Le concept est simple : au lieu de travailler seul dans son coin, on ouvre le salon de son appartement, pour y accueillir d’autres indépendants, moyennant une participation.

Une initiative pleine de promesses, et surtout simple à mettre en place. Pour faire du cohoming, il suffit d’un salon accueillant, un mobilier propice aux conditions de travail, un accès WiFi, et le tour est joué ! Cela semble ainsi idéal pour des freelances, des salariés portés ou encore d’autres indépendants, n’ayant pas forcément un budget suffisant pour investir dans un bureau fermé par exemple, mais ne souhaitant pas rester isolé pour autant !

Le nomadisme

Et si le but même d’être indépendant…était de ne pas avoir d’espaces de travail fixes ?

On assiste aujourd’hui à une émergence du nombre de travailleurs nomades. La tendance aujourd’hui est ainsi de ne pas rester tout le temps dans le même espace et de partir à la découverte d’espaces de travail alternatifs. Plutôt que de rester ancré dans un lieu de travail défini, certains choisissent en effet de varier les espaces de travail, voire d’en investir des atypiques. Un moyen efficace là aussi pour des consultants en portage salarial, des auto-entrepreneurs, etc. d’aller à la rencontre de professionnels, mais aussi de potentiels clients.

Le traditionnel café

Bien avant l’avènement du coworking, beaucoup d’indépendants travaillaient déjà dans d’autres lieux que chez eux, afin de prendre l’air et booster leur créativité. Généralement, c’était plutôt des cafés, comme la célèbre chaîne Starbucks.

Aujourd’hui, de plus en plus de cafés, grandes enseignes et cafés indépendants confondus, ouvrent leurs portes aux travailleurs indépendants, avec l’indispensable WiFi, une ambiance détendue, de l’animation.

Le coût ? Une simple consommation sur place !

Et pourquoi pas une péniche ?

En termes de lieu atypique, on peut difficilement faire mieux…et plus apaisant !

Quoi de mieux que le calme que peut apporter une rivière ou un fleuve pour pouvoir paisiblement travailler ? Loin du lieu de travail conventionnel, on change complètement de contexte pour travailler sur une péniche ! A la clé : un environnement de travail calme, constructif et lumineux. Idéal pour travailler en toute sérénité !

lieu de travail péniche

Poste de travail à louer sur une péniche à Boulogne-Billancourt

Article rédigé le 10 avr 2017

Les commentaires sont fermés.