Par Arthur Avranches - Devenir consultant indépendant

Tirant avantage d’un marché particulièrement prospère, le formateur en développement personnel peut s’appuyer sur le portage salarial pour développer son activité de manière totalement autonome en bénéficiant d’un accompagnement et d’une bonne protection sociale. Vous souhaitez vous aussi profiter de ce dispositif ? Dans ce cas, nous vous invitons à lire ce qui suit !

Le marché porteur du développement personnel

Né au XXe siècle, le secteur du développement personnel est rapidement devenu un marché florissant. Celui-ci compte désormais de nombreux acteurs : des sociétés spécialisées, des structures plus généralistes, mais aussi des formateurs indépendants.

Le domaine du développement personnel couvre par ailleurs un grand nombre de notions différentes : la psychologie, le travail, la santé, l’alimentation et même la spiritualité. Même si l’on recense quelques profils généralistes, la plupart des formateurs sont spécialisés dans un domaine en particulier.

Contrairement au coach, le formateur en développement personnel s’adresse uniquement aux entreprises. Son objectif consiste à transmettre aux professionnels des principes et techniques qui leur permettront de gagner en efficacité ou en sérénité dans le cadre de leur activité professionnelle.

Le profil du formateur en développement personnel

On ne devient pas formateur en développement personnel par pur hasard. Avant d’embrasser ce type de carrière, la plupart des formateurs et formatrices ont généralement déjà réalisé un vrai travail sur eux-mêmes, souvent en ayant suivi un certain nombre de formations et stages spécialisés. Il apparaît en effet assez peu concevable de prétendre enseigner la gestion du stress à une classe d’apprenants sans être soi-même capable de maîtrise ses émotions.

Les interventions du formateur en développement personnel peuvent l’amener à traiter des sujets aussi divers que :

  • La gestion du stress et des émotions négatives
  • La communication interpersonnelle
  • Le développement de la créativité
  • La gestion du temps
  • L’affirmation, l’estime et la confiance en soi
  • La pratique de l’écoute active
  • L’adaptation au changement
  • Le renforcement de l’énergie
  • L’apprentissage du lâcher-prise

Bien évidemment, le contenu d’une formation en développement personnel dépend en grande partie des besoins rencontrés par l’entreprise qui fait appel au formateur.

Pourquoi devenir formateur en développement personnel indépendant ?

Même si le secteur de la formation offre de nombreuses opportunités, il est souvent difficile de décrocher un contrat de travail. La raison est simple : les centres de formation préfèrent généralement travailler avec des travailleurs indépendants afin d’assurer un maximum de flexibilité.

Pour faire face à cette situation plus tôt, vous avez sans doute décidé de suivre l’exemple des formateurs en développement personnel indépendants en vous mettant à votre tour à votre compte. De cette manière, vous avez la possibilité de rester complètement maître de votre activité en choisissant notamment avec qui vous souhaitez collaborer.

devenir independant

Quel statut juridique choisir pour son projet ?

Maintenant que vous vous êtes décidé à lancer votre activité pour profiter des opportunités de votre secteur, il reste encore à décider du statut juridique qui vous permettra de mener à bien votre projet. Plusieurs solutions s’offrent à vous.

Créer une entreprise individuelle

L’entreprise individuelle permet à un travailleur indépendant de créer son activité simplement, sans qu’il lui soit nécessaire de recourir aux services d’un expert-comptable ou d’un avocat.

Encore plus accessible, le régime micro-entrepreneur, anciennement auto-entrepreneur, s’adresse aux formateurs qui veulent démarrer leur activité rapidement, sans s’arracher les cheveux avec des formalités longues et complexes. Malgré sa grande popularité, la micro-entreprise n’a pas que des avantages : le chiffre d’affaires annuel est plafonné à 70 000 €, la protection sociale est réduite à son plus simple appareil et les patrimoines personnels et professionnels ne sont pas séparés.

L’EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) comble quelques-uns des défauts de la micro-entreprise, en accordant en particulier un peu plus de sécurité au formateur. Ce dernier peut ainsi déclarer les biens appartenant à son patrimoine professionnel, afin de protéger ses biens personnels et ceux de son/sa conjoint/e en cas d’une éventuelle dette contractée dans le cadre de son activité.

Monter une société unipersonnelle

La SASU et l’EURL permettent au formateur en développement personnel de créer une société en étant son unique associé. Respectivement dérivées de la SAS et de la SARL, ces deux formes juridiques nécessitent des formalités plus lourdes et complexes qu’une création d’entreprise individuelle.

La flexibilité de la SASU permet à l’associé unique de fixer précisément les règles de fonctionnement de sa société. Pour éviter toute erreur qui pourrait s’avérer préjudiciable, il lui est toutefois grandement conseillé de faire appel à un avocat ou un expert-comptable pour la rédaction de ses statuts. Sur ce plan, la création d’une EURL comporte moins de pièges, même si elle demande tout de même beaucoup de rigueur.

Le président associé unique de la SASU profite par ailleurs d’une protection sociale plus intéressante que le gérant de l’EURL, du fait de son statut de travailleur assimilé-salarié. En contrepartie, ses cotisations sociales sont plus élevées.

Exercer son activité de formateur en portage salarial

Le portage salarial est une forme d’emploi relativement atypique puisqu’elle permet au professionnel d’accéder aux avantages du salariat, sans pour autant faire l’impasse sur ce qui fait l’attrait de l’entrepreneuriat.

Le formateur en développement personnel bénéficie d’un contrat de travail (CDD ou CDI), ce qui lui permet de profiter d’une couverture sociale complète, allant du remboursement de ses soins médicaux jusqu’au paiement de ses congés payés, en passant par le versement d’allocations chômage.

Même s’il bénéficie d’une sécurité qui ferait envie à n’importe quel autre travailleur indépendant, le formateur en portage salarial conserve toutefois sa liberté. Il est notamment responsable de sa clientèle, qu’il démarche lui-même et avec laquelle il négocie ses modalités d’intervention, dont le montant de ses honoraires.

 En savoir plus : Formateur en portage salarial

Attention : le portage salarial est réservé aux prestations de services aux entreprises ; seuls les consultants et formateurs peuvent en profiter, contrairement aux professionnels proposant des prestations de coaching aux particuliers. Si vous vous adressez à la fois aux particuliers et aux entreprises, seules vos prestations de services en développement personnel destinées aux entreprises pourront faire l’objet d’un hébergement en portage salarial.

participation reunion information

Cadres en Mission : partenaire des formateurs depuis 1999

Si le marché de la formation en développement personnel est particulièrement florissant, le secteur du portage salarial l’est certainement tout autant, ce qui n’aide pas forcément le formateur à choisir à qui confier l’hébergement de son activité. Alors, pourquoi rejoindre la société Cadres en Mission ?

Avec Cadres en Mission, vous :

  • Bénéficiez d’un accompagnement personnalité incluant la gestion de vos obligations administratives et une assistance juridique
  • Intégrez un pôle d’expertise formation réunissant des centaines d’experts du secteur
  • Suivez un parcours de formation conçu pour vous aider à développer votre argumentaire de vente et vos actions commerciales
  • Bénéficiez de notre numéro d’agrément au titre de la formation professionnelle continue, de notre référencement sur Datadock et de notre certification ISQ-OPQF
  • Profitez d’un principe de frais de gestion dégressifs prenant en compte votre chiffre d’affaires cumulé
  • Pouvez, si vous le souhaitez, facturer vos prestations en franchise de TVA
  • Accédez en exclusivité à des offres de missions et appels d’offres, issus d’un vaste réseau d’organismes de formation régulièrement en recherche d’expertise

FAQ – Formateur en développement personnel

#1 Puis-je gérer moi-même le versement de mes salaires ?

Cadres en Mission vous donne la possibilité d’accéder à tout moment à votre « compte consultant », disponible en ligne, sur lequel vous pouvez notamment demander l’édition de vos factures et gérer le versement de vos salaires comme vous le souhaitez.

Vous pouvez ainsi conserver une partie de votre disponible afin de vous verser un salaire pendant vos vacances ou lisser vos revenus sur l’année pour payer moins d’impôts sur le revenu.

#2 Combien puis-je espérer toucher en portage salarial ?

Si le portage salarial vous impose un revenu minimal équivalent à 70 % du plafond de la Sécurité sociale, il ne plafonne pas votre chiffre d’affaires, contrairement au régime micro-entrepreneur. Si vous parvenez à saisir les opportunités lorsqu’elles se présentent et que vous êtes doté de bonnes aptitudes commerciales, vous pouvez donc toucher une rémunération particulièrement confortable.

simulation salaire

#3 À quoi servent les frais de gestion ?

Les frais de gestion, dont le pourcentage est généralement situé aux alentours de 10% du chiffre d’affaires, vous permettent de bénéficier des multiples services et avantages proposés par votre société de portage salarial. Avec Cadres en Mission, plus votre chiffre d’affaires cumulé est élevé, plus cette commission est faible.

 En savoir plus : Frais de portage salarial

#4 Puis-je cumuler mon activité de formateur en portage salarial avec un autre emploi ?

La Loi autorise les professionnels à cumuler plusieurs activités, emplois de salariés y compris. Il est toutefois nécessaire de respecter certaines règles dont les éventuelles clauses de non-concurrence ou d’exclusivité présentent dans le contrat de travail.

#5 Puis-je obtenir le remboursement de mes frais de déplacement ?

Si vous devez effectuer des déplacements dans le cadre de votre mission, vous pouvez négocier leur prise en charge comme « frais de mission » par votre client avant de signer votre contrat de prestation.

Si celui-ci refuse, Cadres en Mission peut vous les rembourser, sous réserve de présentation de justificatifs, à hauteur de 30% du montant de votre chiffre d’affaires.

#6 Que se passe-t-il si un client ne règle pas sa facture ?

Comme l’exige la Loi, Cadres en Mission vous garantit le versement d’un salaire, même en cas d’impayé. Si un client mauvais payeur ne donne pas suite à nos relances, nous tentons alors de trouver une solution, ce qui peut potentiellement impliquer une action en justice. Dans tous les cas, on s’occupe de tout !

Article rédigé le 20 Juil 2018

Les commentaires sont fermés.