Par Arthur Avranches - Tout savoir sur le portage salarial

Malgré sa popularité grandissante, le portage salarial reste un dispositif encore assez mal connu, à l’origine de nombreuses interrogations. Cette forme d’emploi née dans les années 1980 commence pourtant à se faire une place de choix dans le secteur florissant de l’immobilier, suscitant au passage une levée de boucliers chez certains acteurs du secteur, attachés à des statuts traditionnels, mais pas toujours avantageux pour les négociateurs immobiliers indépendants. Chez Cadres en Mission, nous vous aidons à démêler le vrai du faux dans cet article consacré aux questions les plus fréquemment posées à propos du négociateur immobilier.

 Le travail du négociateur immobilier est-il compatible avec le portage salarial ?

Certains syndicats et organisations du monde de l’immobilier se montrent particulièrement virulents à l’égard du portage salarial immobilier, prétextant que ce dispositif serait inadapté à l’activité de négociateur immobilier, au regard de la loi Hoguet, dont la création est antérieure à l’invention du portage salarial.

Cependant, si l’on s’en tient strictement au cadre législatif, rien n’interdit en réalité à un professionnel de l’immobilier de mener son activité de négociateur en passant par le portage salarial. Seules les activités de service à la personne et les professions réglementées sont expressément exclues de cette forme d’emploi.

participation reunion information

 De quels avantages profite le négociateur en portage salarial ?

Comme tout professionnel détenteur d’un contrat de travail avec une société de portage salarial, le négociateur immobilier profite à la fois des atouts de l’entrepreneuriat (liberté de s’organiser, de choisir ses clients et de négocier ses honoraires) et les forces du salariat (couverture sociale complète, mutuelle d’entreprise, indemnités chômage, assurance professionnelle, offres de mission, parcours de formation professionnelle, accompagnement administratif…).

 À quoi servent les frais de gestion en portage salarial immobilier ?

Commission prélevée sur le chiffre d’affaires réalisé par le négociateur, les frais de gestion permettent à la société de portage d’assurer la rémunération de ses salariés. Mais c’est surtout grâce à cette contrepartie financière que le négociateur peut profiter d’un accompagnement personnalisé et de multiples services facilitant le développement de son activité.

 En savoir plus : Frais de portage salarial

 Combien gagne un négociateur immobilier en portage salarial ?

Le consultant immobilier indépendant est exclusivement rémunéré à la commission sur les ventes qu’il parvient à réaliser, à la différence du négociateur VRP salarié qui peut quant à lui toucher une rémunération fixe, en plus de ses commissions. Le salariat est toutefois de plus en plus rare dans ce secteur en quête de flexibilité.

S’il est assez habile pour bien négocier ses contrats et qu’il parvient à se constituer un réseau assez solide pour trouver des biens immobiliers de qualité, il lui est alors tout à fait envisageable de générer un chiffre d’affaires supérieur à 60 000 € brut annuels, après quelques années de carrière.

Après prélèvement des frais de portage et des cotisations sociales, le négociateur est en mesure de toucher environ la moitié de sa facturation, sans compter le remboursement de ses éventuels frais professionnels (frais de mission et frais de prospection).

 En savoir plus : Salaire en portage salarial

simulation salaire

 Quelle est la différence entre agent immobilier, agent commercial, mandataire et négociateur immobilier ?

Il n’est pas toujours simple de comprendre ce qui différentie clairement les métiers du monde de l’immobilier, d’autant que ces derniers sont souvent confondus dans le langage courant. En voici une définition simple pour bien comprendre ce qui distingue ces professions.

Détenteur d’une carte professionnelle de transaction immobilière (ou carte T), l’agent immobilier peut réaliser des ventes et rédiger des actes juridiques. Il travaille seul ou en s’appuyant sur des salariées ou un réseau de mandataires.

Le mandataire immobilier ou négociateur immobilier exerce traditionnellement sous le statut d’agent commercial ; bien plus rarement en tant que salarié. Comme son titre l’indique, ce professionnel est mandaté par des agences, des agents indépendants ou des réseaux immobiliers. Son travail consiste à repérer des biens, les estimer, les négocier, analyser les besoins, diffuser des annonces, réaliser des visites ou collecter les offres d’achat. En somme, des missions aussi diversifiées qu’indispensables que les agences n’ont pas toujours le temps de gérer par leurs propres moyens !

 Dans quelles conditions une agence peut-elle faire appel à un négociateur en portage immobilier ?

Comme tout professionnel exerçant en portage salarial, l’intervention du « négociateur porté » doit se limiter à des missions ponctuelles (ici, des mandats) et ne pas se substituer à un poste de salarié (peu courant dans le milieu de l’immobilier). Il ne doit pas non exister de lien de subordination entre le négociateur et l’agence ou le réseau qui fait appel à ses services.

 Est-il nécessaire de souscrire une assurance RC Professionnelle pour exercer en portage salarial ?

En tant que salarié porté, le négociateur immobilier en portage salarial est automatiquement couvert par l’assurance RCP de son employeur, c’est-à-dire l’entreprise de portage salarial. Il ne lui est donc nullement besoin d’en souscrire une pour protéger son activité.

 Quelle formation envisager pour devenir négociateur immobilier indépendant ?

Différents parcours peuvent mener à une carrière de négociateur immobilier.

Voici les principaux cursus suivis par les professionnels du secteur :

  • Un BTS Professions Immobilières,
  • Une formation en école de commerce,
  • Une Formation Négociateur immobilier,
  • Une Licence Métiers de l’Immobilier,
  • Ou encore une formation en interne en agence.

 Aller plus loin : Devenir conseiller immobilier indépendant

 Quid des frais professionnels du négociateur en portage immobilier ?

Continuellement à l’affut des meilleures offres du moment, le négociateur immobilier est régulièrement sur la route pour découvrir des biens et les faire visiter. Des dépenses parfois importantes dont il peut heureusement négocier la prise en charge avec ses clients, en complément de sa commission.

 En savoir plus : Frais professionnels en portage salarial

 Quel avenir pour le portage salarial immobilier ?

Devant le mécontentement grandissant des agents commerciaux immobiliers, dont la situation est parfois source de nombreuses contraintes (charges importantes, peu de sécurité, pas d’indemnités chômage, horaires à rallonge), le portage salarial semble avoir de beaux jours devant lui.

Étant donné l’engouement suscité par le portage salarial dans le microcosme des négociateurs immobiliers, il est même fort probable que cette solution va continuer à gagner en force dans le domaine de l’immobilier dans les années à venir.

participation reunion information

Article rédigé le 24 Sep 2018

Les commentaires sont fermés.