Par Arthur Avranches - Devenir consultant indépendant

Malgré des compétences souvent très avancées dans leur domaine d’expertise et des signes de motivation indéniables, les cadres séniors font régulièrement les frais d’un marché du travail frileux à l’idée d’embaucher des profils âgés de plus de 45 ans. Des experts qui peuvent néanmoins trouver, grâce au portage salarial, une réponse adaptée à leur problématique !

Le chômage des cadres séniors

L’apparition du portage salarial est intimement liée aux cadres séniors. C’est en effet pour répondre aux besoins de cette catégorie de professionnels, paradoxalement reconnue pour son expérience et mise de côté par les entreprises, que ce dispositif a été initialement mis en place.

Les travailleurs de plus de 50 ans qui se retrouvent sans emploi ont en effet toutes les peines du monde à retrouver un poste. Les travailleurs séniors représenteraient ainsi 56 % des personnes inscrites en catégorie A chez Pôle Emploi depuis mai 2012, selon une étude réalisée par le Ministère du Travail. En parallèle, on constate une augmentation de 71,2 % des actifs chez les 50 ans et plus, depuis 2011. Une tendance qui s’explique en partie par la réforme des retraites, adoptée en juillet 2011, portant progressivement l’âge légal de départ en retraite à 62 ans.

Faits confirmés par Dominique Samson, Directeur des Achats Sénior, en portage salarial chez Cadres en Mission :

« Toutes les offres que je trouvais à ce moment-là en poste fixe ne me correspondaient pas : j’étais soit trop qualifié, trop cher ou trop vieux (à 55 ans) ! C’est malheureusement la réalité du marché, les entreprises ont besoin d’experts qu’elles ne peuvent pas se payer à long terme. »

Retrouvez l’intégralité du témoignage !

Notons que parmi les séniors mis sur le banc de touche, on retrouve aussi bien des salariés licenciés que des patrons dont l’entreprise a déposé le bilan, ou encore des cadres expérimentés.

Valoriser son expertise

Les cadres séniors sont porteurs d’un savoir-faire des plus précieux qu’il leur est parfois difficile de transmettre ou de mettre en valeur, faute d’employabilité ou de motivation suffisante pour se lancer dans la création d’une entreprise. Face à l’image parfois négative qu’on leur renvoie durant les entretiens avec les RH, certains séniors en viennent même à se convaincre de leur présupposée incompétence.

Le portage salarial leur permet justement de sortir de cette prétendue fatalité en leur donnant l’opportunité de proposer leur expertise aux clients de leur choix, selon les modalités d’intervention de leur souhait, avec l’appui de leur conseiller, s’ils en ressentent le besoin.

Travailler dans des conditions idéales

Si les jeunes diplômés consentent parfois à se satisfaire d’un statut peu protecteur et peu valorisant, à l’image du statut auto-entrepreneur, pour débuter leurs aventures entrepreneuriales, les séniors sont rarement prêts à accepter ce genre de concessions.

Le portage salarial répond à cette réticence en proposant une couverture sociale complète, un accompagnement personnalisé, une externalisation des formalités et d’autres services plus spécifiques, comme une préparation au métier de consultant indépendant.

En plus de constituer un complément de revenus non négligeable, grâce au principe de cumul des pensions avec les rémunérations issues des missions, le portage salarial permet surtout aux cadres séniors de rester actifs autant de temps qu’ils le souhaitent.

Découvrez les autres avantages du portage salarial dans notre guide !

Et du côté des entreprises ?

Contexte économique incertain oblige, les entreprises rechignent à embaucher de nouveaux collaborateurs, d’autant plus si leur objectif est de répondre à un besoin ponctuel. Cette situation peu favorable aux profils de jeunes diplômés l’est encore moins pour les séniors, qui doivent en plus composer avec les nombreux préjugés dont ils sont victimes.

Le portage salarial, dont le fonctionnement est désormais bien connu, constitue en quelque sorte une garantie pour les entreprises qui veulent faire appel à une vraie expertise en minimisant les risques : pas de requalification du contrat possible comme c’est le cas avec certains auto-entrepreneurs, une assurance responsabilité civile professionnelle contractée par la société de portage pour le compte de ses consultants, un interlocuteur compétence en cas de litige…

 

Vous ne souhaitez pas complètement raccrocher une fois arrivé en retraite ? Vous éprouvez des difficultés à retrouver un emploi, à cause de votre âge, malgré des compétences avancées ? Le portage salarial peut sans nul doute répondre à vos attentes ! N’hésitez pas à vous inscrire à une réunion d’information dans votre ville pour être fixé.

Article rédigé le 25 juil 2017

Les commentaires sont fermés.