Par Johan Sellitto - Trouver & décrocher des missions

Qu’il soit en portage salarial ou non, l’une des principales difficultés rencontrées par le travailleur indépendant durant ses premiers mois d’activité est de trouver des missions. Comment prospecter efficacement pour développer son business dans les meilleures conditions ? Voici les principaux canaux de prospection BtoB à ne surtout pas négliger !

#1 Les plateformes pour freelances

Elles se sont multipliées depuis plusieurs années ; les plateformes dédiées aux freelances, telles que Hopwork, Fiverr, 404works ou AirJob, permettent aux entreprises en demande d’expertise d’entrer directement en contact avec des travailleurs indépendants dotés de compétences spécifiques. Idéal pour trouver des missions lorsque l’on débute, ces plateformes mettent toutefois le freelances en concurrence avec de nombreux autres profils, dont certains sont situés dans des pays où le coût de la vie est bien moins élevé qu’en France.

Par conséquent, il est parfois assez difficile de décrocher une mission à un tarif raisonnable, à cause des offres trop basses qui peuvent parasiter la vision qu’ont les prospects du « prix juste ».

#2 Les campagnes d’emailing

emailing solution prospection

Malgré une réputation pas toujours des plus reluisantes, l’e-mailing demeure un canal de prospection encore relativement incontournable, à condition de prendre soin de bien l’utiliser ! Comment faire en sorte que vos mails ne finissent pas systématiquement dans les spams ou la corbeille de votre destinataire ? Voici quelques règles à respecter si vous souhaitez optimiser vos campagnes d’emailing :

  • Mettez à jour votre liste d’envoi régulièrement pour ne pas faire parvenir votre message à un destinataire qui n’a jamais ouvert vos précédents mails ou qui vous a déjà répondu par la négative.
  • Soignez l’intitulé de vos objets et votre nom d’expéditeur pour inciter votre destinataire à ouvrir le mail.
  • Personnalisez votre message au maximum ; celui-ci doit interpeler votre destinataire en s’adressant directement à l’une de ses préoccupations.
  • Choisissez un design adapté à l’objet de votre message et à votre secteur d’activité, qui s’affiche par ailleurs aussi bien sur un ordinateur, une tablette et un smartphone.
  • Créez une landing page optimisée, qui puisse convertir votre prospect en client.
  • Envoyez votre e-mail au bon moment pour éviter qu’il ne passe totalement inaperçu, parmi la myriade d’autres messages qu’aura reçu votre destinataire.

#3 Le réseau professionnel

Prendre le temps de développer son réseau professionnel peut se traduire par de nombreux avantages, qui plus est pour le professionnel qui exerce une activité indépendante :

« Comment développer mon réseau ? » En participant à des soirées networking, en sortant de votre zone de confort, en organisant vos propres événements, en interagissant sur les réseaux sociaux…

Attention : pour pouvoir tirer pleinement avantage de votre réseau professionnel, il va falloir vous inscrire dans une démarche altruiste. C’est-à-dire proposer votre aide ou votre assistance à vos contacts sans négociation, sans attendre forcément en retour. Soyez assuré que l’on saura se souvenir de votre contribution si vous avez un jour besoin vous-même d’un appui ou d’un conseil pour trouver une mission !

Sachez qu’en portage salarial, et plus précisément chez Cadres en Mission, la mise en réseau fait partie de notre ADN. Nous n’envisageons pas la réussite de nos consultants sans ce canal. Tout est ainsi mis en oeuvre pour que vous puissiez rencontrer et échanger avec les différents consultants de Cadres en Mission : dîners-réseau, événements professionnels, afterworks… Nous avons également créé des pôles d’expertises pour vous permettre de renforcer vos compétences et prospecter avec d’autres consultants de votre secteur d’activité.

#4 Les réseaux sociaux

prospection reseaux

Les réseaux sociaux, notamment les plateformes dédiées spécifiquement aux professionnels (LinkedIn et Viadeo), vous permettent depuis quelques années d’échanger facilement et sans intermédiaire avec votre cible de prospection privilégiée.

L’objectif est moins de multiplier vos contacts que de viser des échanges qualitatifs qui peuvent aboutir à la signature d’un contrat. Il peut s’agir d’engager la conversation avec de nouveaux contacts ou de l’entretenir, après un événement de networking, afin de favoriser l’émergence d’opportunités commerciales.

Par le biais des contenus que vous partagez et des discussions auxquelles vous prenez part, il est important de montrer votre expertise et la vision, peut-être atypique, que vous avez de votre métier.

#5 Le blog professionnel

Le blogging vous donne l’opportunité de vous exprimer sur des sujets qui peuvent potentiellement intéresser votre cible. Profitez de cet espace de liberté pour travailler votre identité ainsi que votre notoriété. L’idée est aussi de rassurer vos prospects quant à votre niveau d’expertise dans votre domaine, en complément des références et des témoignages de clients que vous pourrez également présenter sur votre site.

Faisons par ailleurs remarquer qu’un blog ne vous sera vraiment utile que si vous êtes en mesure d’y poster régulièrement de nouveaux articles, de l’ordre d’un par semaine au minimum. Si ce n’est pas le cas, autant concentrer votre énergie sur d’autres canaux de prospection avec lesquels vous êtes plus à l’aise.

#6 Les livres blancs

Si vous êtes doté d’une bonne plume et d’un peu de temps devant vous, il peut être judicieux de rédiger un livre blanc portant sur les questions qui préoccupent votre cible. En plus d’assoir votre crédibilité, cet outil de prospection, reconnu pour son efficacité, vous permettra de générer des contacts en captant leur attention.

Prenez garde à élaborer un document aéré, logique dans sa structure, facile d’accès et pratique, en mesure de valoriser votre expertise.

Quelques principes-clés à retenir

Au-delà du choix de vos canaux de prospection, qui revêt une importance capitale, l’obtention de prospects qualifiés repose également sur votre capacité à suivre les règles suivantes :

  • Localisez et focalisez-vous sur votre marché cible pour ne pas perdre en efficacité.
  • Dans votre planning, réservez-vous des créneaux uniquement dédiés à votre prospection.
  • Prenez régulièrement des nouvelles de vos anciens clients pour sonder leurs besoins.
  • Demandez à vos clients de témoigner de leur satisfaction en laissant leur avis.
  • Relancez vos prospects, notamment s’ils se trouvent en phase de réflexion.
  • Travaillez votre présence en ligne pour des questions de référencement naturel et vérifiez régulièrement ce que l’on dit de vous pour éviter qu’un avis négatif ne vienne entacher votre e-reputation.

Article rédigé le 27 Fév 2018

Les commentaires sont fermés.