Par Cadres en Mission - Tout savoir sur le portage salarial

Comment calculer son taux journalier moyen ? C’est certainement la question la plus épineuse lorsqu’on se lance en freelance ! Bien souvent, d’autres s’ensuivent : quelle est la valeur de mon travail ? Quels sont les prix du marché ? Suis-je trop cher, pas assez cher ? Voici nos meilleurs conseils pour aider les consultants indépendants en portage salarial dans le calcul de leur TJM.

Le TJM : définition

Le TJM, acronyme de taux journalier moyen, correspond au montant qu’un travailleur indépendant va facturer à son client pour une journée de travail. C’est l’indicateur le plus couramment utilisé par les consultants et les entreprises en recherche de prestataires de services. Notez que le TJM est propre à chacun et dépend de plusieurs éléments, dont vous devrez tenir compte lors du calcul de votre taux journalier. 

La différence entre TJM et THM

On distingue le TJM du THM (taux horaire moyen). Lors de missions plus courtes ou récurrentes, imaginons par exemple que vous travaillez quelques heures par semaine pour une entreprise, le THM sera peut-être un indicateur plus pertinent. Il est donc important de le connaître. 

Comment calculer son taux horaire ? Tout simplement en divisant votre taux journalier par le nombre d’heures travaillées dans une journée. Libre à vous de revaloriser ce taux horaire en fonction des contraintes spécifiques à cette mission. 

Bien calculer son TJM 

Chacun étant libre de fixer son tarif, le calcul du TJM laisse souvent les nouveaux travailleurs indépendants plein de doutes. Voici, dans le détail, les éléments à prendre en considération pour calculer son taux journalier moyen :

La rémunération souhaitée

Le revenu que vous souhaitez percevoir est l’élément de base de votre TJM ! Tous les freelances n’ont pas le même train de vie, n’ont pas les mêmes besoins ni les mêmes ambitions. Quelle que soit votre situation, votre rémunération doit vous permettre de vivre confortablement et de payer toutes vos charges (loyer, impôts, crédits éventuels, loisirs, vacances, etc.).

Le nombre de jours facturés

Lorsqu’on se lance dans le freelancing, il est important de distinguer le temps travaillé du temps facturé à un client. En effet, le temps facturé inclut, non seulement, le temps travaillé, mais aussi une provision pour des activités indispensables au bon fonctionnement de votre activité. Cela comprend le temps consacré à la gestion administrative, à la prospection, à répondre à des appels d’offres, à vous former, sans oublier vos jours de congés ! Autrement dit, lorsque vous ferez une estimation de votre chiffre d’affaires, il vous faudra calculer précisément le nombre de jours que vous pourrez facturer et qui est inférieur au nombre de jours dont vous disposez. À noter que lorsque vous êtes salarié porté, vous réduisez le temps consacré aux tâches administratives et augmentez d’autant le nombre de jours que vous pouvez facturer ! 

Les charges

Vous prendrez en compte les charges fixes, comme votre assurance responsabilité civile, vos frais de compte bancaire professionnel, etc., et les charges sociales. En fonction de votre statut d’indépendant (micro-entrepreneur, dirigeant d’une SASU ou salarié porté, par exemple), les charges sociales, basées sur votre chiffre d’affaires ou votre salaire, sont très variables. Il est donc indispensable d’en tenir compte dans le calcul de votre taux journalier moyen. 

Les frais professionnels

Ce sont tous les frais liés à votre activité et au bon déroulement de vos missions. Il peut s’agir de frais de déplacement, de frais de bouche, d’achat de matériel informatique, de fournitures, etc. Certains frais peuvent être pris en charge par le client. Un salarié porté pourra également intégrer les frais professionnels dans le calcul de son salaire et être remboursé sur justificatif.

Les points de vigilance lors du calcul du TJM

Ne pas se brader

Il est important de savoir se situer par rapport à la concurrence, en fonction du prix du marché et sans se dévaloriser. Si votre TJM est trop bas, vous pouvez très vite vous retrouver à cumuler les missions et les heures de travail pour atteindre votre seuil de rentabilité. Le risque ? S’épuiser à la tâche et vivre des fins de mois difficiles.

Ne pas baser sa rémunération sur son ancien salaire

En tant qu’indépendant, vous aurez davantage de frais. Ne faites pas l’erreur de fixer votre rémunération sur la base de votre ancien salaire. Prenez en considération l’ensemble des éléments cités précédemment dans le calcul de votre TJM.

Tenir compte des périodes d’intermission

Il est rare d’enchaîner les missions les unes après les autres sans interruption ! Vous pouvez anticiper les périodes creuses en prospectant régulièrement afin d’avoir un portefeuille client dynamique. Pour plus de prudence, tenez compte des jours d’intermission dans votre réflexion.

Et les frais de portage salarial dans tout ça ?

Si vous optez pour le portage salarial, n’oubliez pas d’inclure les frais de gestion de la société de portage salariale dans vos calculs. Ils correspondent à la commission prélevée en échange des services qui vous sont proposés : gestion administrative, assistance juridique, parcours de formation, etc.

Le calcul du TJM en portage salarial

Le salarié porté est libre de fixer lui-même son TJM. Il n’y a pas de plafond, mais un montant minimum à respecter de 250 € / jour. Il dispose des mêmes droits que tous les salariés : sécurité sociale, prévoyance, retraite, assurance chômage, etc.

Imaginons que vous souhaitiez être rémunéré à hauteur de 3 500 € nets par mois, vous devrez ajouter à ce montant :

  • les charges patronales ;
  • les charges sociales ;
  • les frais de gestion de la société de portage.

Pour obtenir votre taux journalier moyen, vous diviserez ce total par le nombre de jours travaillés dans le mois.

La prise en compte de tous ces éléments devrait vous permettre de calculer votre TJM en portage salarial avec justesse. Vous aurez également une idée précise du nombre de jours que vous devrez vendre sur une année pour pouvoir vivre confortablement de votre activité de consultant indépendant. Afin de bénéficier d’un calcul rapide de votre TJM, utilisez notre simulateur de salaire et d’optimisation de revenus en portage salarial chez Cadres en Mission.

>> Si vous souhaitez de l’aide pour estimer votre TJM en portage salarial, prenez contact avec l’un des conseillers de Cadres en mission via notre chat ou par téléphone au 01 40 40 08 08.

Article rédigé le 17 Juin 2022

Les commentaires sont fermés.