Les enjeux de l’économie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire (ESS) regroupe les entreprises à mission sociale et sociétale, dont la raison d’être se fonde sur des principes de gouvernance démocratique et d’affectation partagée des résultats.

La loi Économie sociale et solidaire valide le périmètre de l’ESS. Cette loi ouvre l’ESS aux entreprises à statut commercial justifiant d’un objectif d‘utilité sociale tel que défini dans la loi, et faisant le choix d’appliquer les principes de l’ESS. Notons que l’ESS était déjà accessible aux associations, aux mutuelles, aux coopératives et aux fondations.[1]

2020 fut une année charnière pour tous les secteurs d’activité. Une prise de conscience générale semble émerger et nombre d’entreprises s’intéressent davantage au champ de l’ESS : hybridation des modèles socio-économiques, évolution des modes de gouvernance, changement des modes de management et leur adéquation avec les finalités de l’ESS…

Ce sont autant d’enjeux, de tensions, de transformations qui peuvent justifier des missions d’accompagnement, de formation ou de transition.

Le Pôle ESS réunit des consultants, formateurs, managers de transition et des permanents de Cadres en Mission. Ensemble, ils réfléchissent aux besoins et construisent les réponses stratégiques  et opérationnelles à apporter au secteur de l’ESS, en particulier associatif [2].

Les objectifs du Pôle ESS

Le Pôle ESS a pour objet de développer des offres de mission adaptées aux entreprises de l’ESS, à leurs besoins et leurs urgences.

Nous identifions l’ESS comme un secteur émergeant, avec un impératif d’apport en compétences aux dirigeants (salariés et bénévoles) et à leurs équipes pour mener à bien leurs projets de développement, sereinement et humainement.

C’est un secteur qui a besoin de consultants, formateurs, managers préparés et formés à ses spécificités (dont la gouvernance), mais originaires de tout autre secteur économique.

📌 Objectifs internes du Pôle ESS

  • Mobiliser des consultants, formateurs et managers de transition expérimentés pour renforcer leur force d’agir collectivement et développer des missions dans le champ de l’ESS
  • Engager des chantiers collectifs,

             → Former des dirigeants associatifs et cadres exécutifs, mais aussi des consultants et managers Cadres en Mission/Managers en Mission (projet AFEST);

             → Assurer une veille des appels d’offres spécifiques ESS en vue de réponses collectives;

             → Inventorier les financements régionaux d’aide aux entreprises en difficulté pour faciliter la prise en charge de missions;

             → Inclure l’ESS dans les nomenclatures des métiers et secteurs économiques;

             → Élaborer un MiniDiag ESS, outil d’évaluation de la problématique d’une entreprise pour faciliter une proposition de mission.

📌 Objectifs externes du Pôle ESS

  • Assurer une visibilité et une lisibilité des offres des Cadres en Mission aux associations, entreprise, acteurs et réseaux de l’ESS
  • Faciliter la rencontre entre entreprises de l’ESS et consultants, formateurs et managers de transition

Les métiers du pôle

Cadres en Mission représente un réseau de savoir-faire et d’agir, complémentaire, solidaire avec une culture du travail commune :

  • Managers de transition
  • Consultants
  • Formateurs

L’ESS ne se résume pas aux politiques sociales, ce sont aussi et surtout des organisations qui s’inscrivent dans le champ du développement économique, à travers la production de produits et de services dans un large panel de secteurs d’activités (agricole, bâtiment, culture, environnement, technologies, alimentation …). Fortement implantées dans leurs territoires, les entreprises de l’ESS sont non délocalisables.

Les acteurs du Pôle ESS sont des experts dans leur métier, et sont pour la plupart issus de ce secteur.

Plus spécifiquement, nos expertises interviennent sur :

  • la transformation des entreprises,
  • la pérennité des modèles socio-économiques,
  • la montée en compétence des gouvernances.

Les métiers particulièrement visés sont :

  • la direction générale et la stratégie,
  • les ressources humaines et la gouvernance,
  • l’administration et les finances,
  • la production et le service,
  • la communication & le marketing,
  • le développement commercial,
  • la transformation numérique…

Les offres du pôle

➡ Managers de Transition

  • direction générale,
  • direction administrative et financière,
  • direction des ressources humaines,
  • directions opérationnelles,
  • direction commerciale,
  • direction des systèmes d’information,
  • direction de projets …

➡ Consultants

  • Stratégie : étudier et prioriser les besoins de la structure, analyser les leviers d’action stratégiques sur le long terme, construire les orientations stratégiques….
  • Finance : redéfinir le modèle économique, analyser et développer les sources de revenus, restructurer et optimiser les services…
  • Ressources humaines : redéfinir le projet associatif, engager les équipes sur le long terme, transformer la relation de travail, développer l’intelligence collective, construire la gouvernance, engager les bénévoles, accompagner les managers…
  • Développement commercial : clarifier le discours marketing, revoir les stratégies de communication…

➡ Formateurs

  • formations en management : soft-skills et dynamique d’équipe, management comportemental, communication non violente,
  • formations métiers : médico-social, sanitaire, environnemental, social, insertion…
  • formations techniques : gestes & postures, bienveillance, bénévolat…

Les animateurs du pôle

François RIBAUD

Manager de transition et consultant formateur

Wilfried MARY

Managing partner Managers en Mission au siège à Nantes

 

Marine LEMAY

Directrice Régionale Cadres en Mission en Ile de France

 

Le Pôle ESS est animé par une task force, une équipe réduite de consultants, formateurs et managers de transition. Il est piloté par François RIBAUD avec le soutien de Wilfried MARY et Marine LEMAY. En cas de départ en mission, un autre membre de la task force assure ce pilotage.

 


[1] Définition de l’ESS selon la loi de 2014 : Ressources – Livret explicatif de la loi Hamon du 31 juillet 2014

[2] Portrait du secteur associatif français en 2019 (infographie) https://recherches-solidarites.org/wp-content/uploads/2019/10/La-France-associative-Synthese-2019.pdf

Les associations en quelques chiffres clés (2019) :

  • 1,4 million d’associations actives, dont 72 000 créations entre septembre 2018 et août 2019 ;
  • 12,5 millions de bénévoles, dont plus de 5 millions agissant chaque semaine ;
  • 1 837 000 salariés dans 160 000 associations employeurs, soit 9,4% des salariés du secteur privé.