Par Pauline Baron - Informations sur le portage

Selon l’étude américaine  » A Vision for the economy of 2040 « , le monde du travail sera plus propice à l’épanouissement en 2040. Si le nombre de travailleurs indépendants ne cesse d’augmenter et représente 34% des ressources aux Etats-Unis, cette tendance va se confirmer dans les deux prochaines décennies. La mutation des carrières traditionnelles va impacter de manière positive 5 aspects économiques surprenants.

1) Du salariat à l’entreprenariat

De plus en plus de profils qualifiés vont quitter le CDI traditionnel pour monter leur propre projet d’entreprenariat. Avec l’augmentation de la concurrence, les travailleurs indépendants, acteurs de leur réussite professionnelle devront se démarquer pour rester dans la compétition. Plus de parcours tracé d’avance ! En 2040, l’expertise et l’anticipation seront les maîtres mots et donneront naissance à de nouveaux talents.

2) L’emploi sous forme de missions

Le développement des missions de durées variables, répondant aux besoins évolutifs des entreprises remplaceront le CDI classique et deviendront les nouveaux vecteurs de la croissance des emplois. Les petites entreprises de prestations de services très spécialisées et les freelances deviendront les leaders de la croissance économique. Les grands groupes n’auront rien à envier à l’essor des TPE !

3) La chasse aux talents

Avec l’augmentation du nombre de missions, les chasseurs de talents, vont se multiplier pour faire appel aux meilleures compétences au sein des entreprises. Un large réseau de prestataires spécialisés complétera les forces salariées des grands groupes comme des TPE.

4) Eclosion de plateformes de prévention

Devant le nombre importants de travailleurs indépendants, la protection sociale sera amenée à évoluer. Certains auront recours à de nouveaux dispositifs de protection sociale et les plateformes d’anticipation et de gestion des risques économiques vont se développer pour protéger les entrepreneurs.

5) La hausse des rémunérations

La croissance du nombre de travailleurs indépendants et la pénurie de talents va se répercuter sur les rémunérations. En effet, la recherche des talents va entrainer une mise en compétition des différents acteurs internes ou externes. Conjuguée avec les nombreux départs à la retraite, la main d’œuvre très qualifiée sera plus rare. Les perspectives de rémunération seront à la hausse. Une aubaine également pour tous les prestataires externes qui verront également leurs taux de facturation augmenter.

En France, l’économie suit cette évolution et le nombre de freelances et d’indépendants va exploser. Le portage salarial est au carrefour des deux mondes : l’ancien avec ses contrats de travail et la protection sociale, et le nouveau avec l’indépendance, la souplesse et un fonctionnement collaboratif ouvert.

Article rédigé le 19 oct 2015

Les commentaires sont fermés.